« J’en peux plus… J’vais dormir comme une masse »

Aujourd’hui, kiki33 m’a TUER… Je ne sais pas si c’est mon incapacité chronique à me coucher tôt, ou la nonchalante indifférence que m’inspirent les thèmes, auteurs et obscurs bouquins longuement présentés pendant ce cours, mais j’ai bien failli piquer du nez pour la millionième fois depuis le début de l’année. Et surtout, surtout, n’en déplaise à nos amis journalistes: je ne lirai plus jamais un journal de la même façon!
En même temps, je ne peux blâmer personne pour aujourd’hui, vu que la culture gé m’a paru bien longue également, et avait déjà failli me voir tomber de ma chaise. Je crois qu’il faut qu’on reprenne les exposés sur le sport, au moins il y avait des cinglés que ça réveillait et que ça stimulait, le lundi matin! 😉
La séance « et si on disait des trucs méchants? » m’a détendu, mais avec tout ça j’ai encore rien glandé de la journée! Bof, je ne sais pas trop quoi retenir de ce lundi, à part que les profs canadiens ont l’accent marrant de leurs compatriotes francophones. Je n’ai toujours pas compris la différence entre le Québec, l’Arcadie et le New Brunswick, mais ce monsieur a l’air gentil. En plus, il estime que rester assis sur une chaise pendant une heure et demie est inhumain (bof, nous, depuis le temps, on s’était habitués!), et nous propose donc une petite pause dans la salle. En gros, ça donne un levé/étiré/piétiné: c’est visuellement ridicule, mais ça met plutôt de bonne humeur pour un cours qui finit (soupir…) à 20h. Depuis, je songe intensément à lire Pélagie-la-Charette. Après tout, c’est quand même le Goncourt 1979!
Sinon, pas de surprise marrante du côté de Chirac hier soir. Dommage. Ce qui n’empêche que je l’ai trouvé assez digne, même si je sais que le bonhomme n’est pas forcément au bout du rouleau non plus. C’est dur à admettre, mais il a une bouille sympa, le chef de l’Etat. On a presque envie de lui donner son passeport pour la postérité historique. N’en déplaise à M. Le Pen qui, interrompu par Claire Chazal dans son énumération des horreurs du bilan de notre Président, a lancé un « Que Dieu lui pardonne! », de fort bon goût… Alors, Jacques Chirac soutiendra-t-il ouvertement Sarkozy? On verra bien, mais à présent je pense que oui: la guéguerre interne de l’UMP semble perdue pour les chiraquiens, de toute façon. Alors pourquoi ne pas faire bonne figure et avoir l’air unis? Le roquet a gagné! On ne peut même plus compter sur les personnages-clés de l’Etat pour nous surprendre… Le Grand journal de Canal nous la jouait rediff’, ce soir, et je boycotte la nauséeuse soirée serial killer (« un quoi?? ») de M6. Je me fossilise donc officiellement devant mon ordinateur. Sauvez moi!! Rendez-moi la télé!! Y a même pas de Confessions intimes, ce soir!

7 réflexions au sujet de « « J’en peux plus… J’vais dormir comme une masse » »

  1. Quoi? ya pas de confessions intimes ce soir? Moi qui me suis mise (ah on sait déjà que je suis une fille) un peu plus tot que d’habitude à mon exposé, juste pour avoir la certitude que non, je ne suis pas une beaufe!
    Ahhh, mais comment allons-nous survivre?
    Dis donc cachotier, tu nous as pas dit que tu l’alimentais depuis longtemps ce blog? Moi j’men fiche je vais le commenter souvent…ca va être l’attaque de la cacahuète, avec une stratégie de déploiement style Balhsen (ah ces trucs allemands, on sait jamais comment les écrire…)!

  2. Tu es une fille, oui… Mais je découvrirai vite ton identité, espèce de vilaine cachottière, toi aussi! Je voulais qu’il y ait un peu de lecture pour que vous le découvriez avec un minimum de contenu, voila tout! Il faudra quand même que je sache qui appeler Cacahuète sur la blogosphère, bientôt. Je suis intrigué…

  3. Juste un truc, et vu que il n’y a nul part ailleurs où je peux poster ça: c’est vrai qu’il est tristounet ce blog! Jve veux des photos et de la couleur! Des liens marrants et l’envoi d’une invitation à blogger pour Kiki33…le fait d’imaginer qu’elle pourrait me cliquer dessus me rend toute chose…

  4. Bonjour, c’est re-moi (pour une fois que je participe, on ne se plaindra pas!).
    Je tenais à m’élever contre la mise en page honteuse de ce blog minable: seul le créateur-auteur-compositeur-papa de ce torchon apparaît en première page! Et nous, on compte pour du beurre?
    Ah, elle est jolie, la démocratie participative à la Vishnou! On nous promet monts et merveilles, on nous invite gentiment à venir apporter un consensuel commentaire et après, vlan! On nous entasse dans l’arrière-boutique pour pas effrayer les clients….je vois, je vois, belle stratégie!
    Je vais donc répondre à cette censure odieuse par un chantage (affectif? moi, jamais) qui ne le sera pas moins: si dans une semaine, tu ne t’es pas démené pour me faire apparaître en première page (et en haut, s’il te plaît), moi, j’tue le chien! Ou pire encore….je quitte l’hindouisme et me convertis au bouddhisme, comme ça je serai coupé des plaisirs superficiels de ce monde vénal, et vous n’aurez plus personne pour avoir une vie sex…euh, sentimentale, encore plus lamentable que la mienne (ce message s’adresse particulièrement à certains – et certaines -, j’espère qu’ils (elles!) se reconnaîtront).
    Ou encore pire, je viendrai squatter encore plus souvent chez toi (ultime menace)…
    A toi de voir…
    Un vengeur maxé

  5. Ah oui et au fait, ton accroche était incompréhensible pour les non-avertis (va falloir faire une remise à niveau avec tes amis JO!): c’est qui, ce kiki33?

  6. Kiki33 cherche à rester anonyme. Son passif de blogueuse la conduit à devoir laisser son nom au combien célèbre et à opter pour un surnom beaucoup plus énigmatique. Et pui, c’est plus pratique sur meetic!

  7. Pour le blog minable, t’es gentil mais j’avais prévenu! J’essayerai qu’il s’améliore, et je veillerai à obtenir de l’aide des personnes qualifiées… Quant à kiki33, c’est mieux si quelqu’un t’explique en live, parce que sur Internet, elle pourrait tomber sur nous!!
    Et si tu veux écrire un ou plusieurs articles, tu es le bienvenu, je ne vous confine pas à l’arrière-boutique!

Répondre à Cacahuète Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*