Le sublime ou le creux? J’aime les deux!

Alors que la campagne présidentielle continue de battre son plein et que Britney Spears s’ébat en vidéo dans des clubs de strip-tease, je fais ce soir des constats alarmants dans ma vraie vie. Le premier, c’est évidemment la pollution commentairienne qui sévit depuis hier: je m’efforcerai, comme promis, de suivre le rythme, même si je ne garantis rien pour la période des exams (mais si, vous savez, cette formalité administrative qui se profile pour dans deux mois!). En tout cas, je suis ravi que vous ayez des avis! Le second, c’est la haine irrépressible que m’inspirent les transports en commun, après une nouvelle tentative d’expérience extrême (j’ai pris le tram!!). Verdict: il fait trop chaud, on est serrés, ça pue, il y a toujours un boulet pour bloquer la fermeture des portes et nous bloquer 5 minutes en station… Réflexe d’enfant pourri gâté, mais on ne se refait pas, je préfère vraiment la voiture!
Côté Télé, je suis tout à l’heure tombé sur Les Guignols de l’info, et vraiment, je me demande pourquoi cet acharnement sur le look de Jean-Louis Borloo, supposé être négligé voire crade. Ils ont quand même fait un sketch sur Borloo qui se rend aux Restos du coeur, où il n’y a plus de soupe, et propose de faire infuser sa veste dégueu’ qu’il a pas lavée depuis trois mois et sur laquelle il a bavé plein de bonnes choses… Outre l’aspect un peu limite par rapport aux Restos, je me demande si cette réputation de mec crade est fondée. Il y a aussi l’affaire du parrainage acheté puis déchiré par Rachid Nekkaz qui passait au zapping, et j’ai trouvé le geste intéressant, notamment en matière de communication! Pour l’aspect plus superficiel des choses (après tout, ce blog a une ligne directrice), et avant de vous en remettre une couche de politique, je promets de regarder le Vis ma vie de Flavie, ce soir, histoire d’être plus gras demain!
Sinon, je suis au regret de constater que ça y est, Philippe de Villiers a obtenu ses 500 parrainages pour l’élection présidentielle. Bon, je suis pour le pluralisme, ne vous méprenez pas, mais là, avec son plafonnement à 1% d’intentions de vote et l’absence de Bruno Mégret, je vois mal qui va barrer la route à Le Pen, qu’on dit sous-estimé… On verra bien, mais entre ça, la progression de Bayrou, et la stabilité de Sarkozy, le second tour ne me semble vraiment pas acquis pour Ségolène Royal! D’ailleurs, et parce qu’on n’est pas obligés d’écrire que des conneries, je me pose une question: comment percevoir le paysage partisan français, à la suite d’une nouvelle présidentielle où le PS ne serait pas présent au second tour? Je sais, c’est chiant comme sujet, mais je me pose vraiment la question. Le coup de 2002, c’est un accident, un terrible accident. Mais si ça se reproduit en 2007? On se dirigerait alors peut-être vers un système bipartisan qui ne s’assume pas (ce qu’on a déjà), avec un parti de droite et un autre encore plus de droite, comme aux Etats-Unis? Quelle place pour une gauche qui ne gagne plus les élections majeures?… Voila, ce soir, j’angoisse un peu, et je m’interroge.
Je termine sur une note légère (sauf pour l’intéressée). Voici la réplique de J.P., professeur anonyme mais qui fait peur, à une cacahuète blonde qui débarque pour son grand oral: « NON MAIS T’AS PAS ENTENDU L’ALARME INCENDIE (grognasse)?? DEGAGE!! ».
Oui, vous voulez rester anonymes, mais j’aime bien balancer… sur les cacahuètes grillées!

2 réflexions au sujet de « Le sublime ou le creux? J’aime les deux! »

  1. Ah ben merci! moi qui allait saluer ce bel effort de message intéressant et pas con…je m’offusque! Tu grilles ma couverture au doux parfum de praline et ensuite tu donnes en patûre le moment le plus honteux de ma journée! En même temps, c’était quand même pas de bol, me retrouver pour mon grand o’ en pleine alarme incendie…et moi qui espérait continuer les procédures très « loto » du choix du sujet…
    Vu qu’il a fallu que je paraisse intelligente 30 minutes aujourd’hui, je ne m’exprimerai pas sur ce post…mais je me pose les même questions…sans angoisse néanmoins!
    Pour une note plus légère: J.P s’est curé 3 fois le nez pendant mon grand O’. Sur un barème de curage de nez, ca vaut quoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*