Seine-et-Marne, j’arrive!

J-4. Autant le dire, je flippe ma mère grave. Il fera 27°C à Bordeaux dimanche, et vraisemblablement un temps pas dégueu’ ailleurs. Si on ajoute les retours de vacances qui risquent de s’éterniser pour créer des embouteillages monstrueux en région parisienne aux alentours de 18h, c’est potentiellement la dèche totale. Bon, ok, pas la dèche, mais pas non plus les conditions idéales pour amener les gens à se déplacer aux urnes. Le fait d’avoir le nez dans le guidon, entre les révisions (ça avance mal, mais mal…), les salles obscures, et la télé qui ne parle que de ça, ça n’arrange rien: j’ai l’impression qu’il n’y a que ça dans l’actu! Enfin, quand je dis que la télé ne parle que de ça, j’exagère. Il y a un intérêt nouveau en une pour les faits divers: Sophie Gravaud, le massacre de Virginia Tech… Il faut dire que la campagne tourne un peu en rond depuis quelque temps. Et puis, avec tout le bordel autour des temps de parole, ça facilite les choses de limiter le temps consacré aux candidats.
Je pars demain chez mes parents, mes loulous, alors il se peut que je sois moins disponible pour bloguer d’ici dimanche. Je compte sur vous pour faire vivre un peu ce blog, même si je sais que vous avez autre chose à foutre. J’espère notamment que Cacahuète nous parlera du concept Pékin Express et de ses petits européens grassouillets qui mendient auprès de chinois et népalais qui ne roulent pas sur l’or de la bouffe, un toit ou un transport gratuits. Sinon, ce n’est pas grave. Mais je suis toujours content d’ouvrir la page de ce blog et d’y trouver des trucs que je n’ai pas écrits. Une seule chose à retenir, mais je sais que pour ça vous ne faillirez pas:
VOTEZ!
PS: Guilhem nous a plantés, apparemment, alors on le verra une autre fois, avant ou après l’été, avant ou après son stage de la mort qui tue… Moi, jaloux?

4 réflexions au sujet de « Seine-et-Marne, j’arrive! »

  1. Dimanche soir, pour une soirée que j’espère haute en couleurs, RDV à l’appart pour fêter les résultats de ce premier tour.
    Dès 19H30 …
    Ne vous trompez pas de choix dans l’isoloir … 5 ans c’est long !

  2. Euh, Petite Marie avait pas prévu que ce soit chez elle? En tous les cas, moi je ne veux pas louper cette soirée fabuleuse (ou horroble, nous verrons)!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*