Quelqu’un a fini par y penser

Aujourd’hui, tout était fermé. Et il pleuvait comme une vache qui pisse. Sans bus, sans tram, j’ai erré comme une âme en peine jusqu’au cinéma. Il n’y a bien qu’un ciné pour être ouvert un 1er mai sous la flotte. Plein comme un oeuf, bien sûr. Aucun magasin pour se consoler, même pas un petit V***** Megastore pour exploiter ses employés en cette fête du travail. Quelque part, ça me fait plaisir, mais ça me condamne au shopping sur Internet… Wouahou, comment c’était tortueux, pour réussir à justifier la présence de cette hilarante pub dans ce post! Sans déconner, j’ai une tête à faire mes courses sur Internet?? Mais là, ça donnerait presque envie, juste pour récompenser le marrant publicitaire au service du grand méchant capital qui a pondu ça! Je vous raconterai mon après-midi cinéma demain, au risque de passer pour une cinéphage glandeur, et Cacahuète vous racontera peut-être pourquoi elle aurait dû m’envoyer une cassolette à la gueule ce soir. Les deux chefs d’entreprise têtes à claques de Pékin Express ont dégagé, mais je n’ai pas vu pourquoi, et les deux jeunes étudiants à cheveux gras se sont fait virer une deuxième fois. Je dis ça pour ceux qui ne suivent pas, pas parce qu’ils s’en foutent mais parce qu’ils ont des choses à faire, eux. Comment ça, moi aussi?

5 réflexions au sujet de « Quelqu’un a fini par y penser »

  1. Vinshou !!! Aurais tu changé de bord et qu’on s’en serait même pas apperçu ?

    Entre l’emploi du féminin pour te décrire comme « une » cinéphage et ce slogan « j’en ai marre de me taper des queues » … des questions se posent :
    simple faute de frappe ou aveu d’hétérosexualité difficile à formuler ?

  2. Wow… Alors là, ça devient freudien, ici! Hélas, et même si ça m’aurait fait marrer, je ne suis pas devenu une femme hétérosexuelle en une nuit. En revanche, c’est vrai, il m’arrive d’être fatigué et de ne même pas être foutu de me relire. Demande à un mâle de me punir avec une cravache, on verra si je dois consulter! 😉

  3. je me disais aussi …. ferais mieux de me replonger dans l’éco plutôt que dans la psycho !!!

  4. Moi je dis, tente la femme hétérosexuelle en manque de queue! Ca peut etre drôle! Pour la cassolette à la gueule, c’était juste une question de timing!

  5. Je veux bien tenter une petite épilation à la cire (vous savez comme j’aime ça), une jupe et un soutif, mais je me tâte pour les talons hauts… Et si vous espérez que je vais me débarrasser de mon pénis, une seule réaction de ma part: VOSSE GRATTAS!!

    Quant à la cassolette: la prochaine fois, j’entre et je commande un gratin de courgettes brûlant. Hmmm…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*