Fête de la Musique, ou ma maîtrise du numérique…

La Fête de la Musique, sur le principe c’est génial! Mais à choisir entre des concerts complètement blindés de monde et des amateurs qui braillent dans la rue, mon moi snob se tâte. Finalement, avec quelques potes, on a choisi la seconde option pour aller au plus simple… et pour ne pas vexer leurs potes.

13ème arrondissement. Le délire roots-reggae-cheveux gras-engagement contre la société de consommation qui pourrit l’Homme-haute conscience sous joint. C’est le truc de Pierre. Pas le mien. Ni celui de Do qui fait semblant pour son chéri et encore moins celui d’Elise, qui de toute façon n’écoute pas. Au bout d’une heure à ce régime, j’ai suggéré qu’on se barre. Quoi, moi, désagréable?

C’est formidable, à force de mitrailler les gens contre leur gré, on finit par obtenir de merveilleuses photos arty du meilleur effet… Bon, ok, elle est complètement ratée. Je hais mon appareil photo numérique, je n’ai réussi pratiquement aucune photo depuis que je l’ai!

C’est sur les trottoirs et dans les cafés et autres salles que ça se passe, mais ça reste blindé de bagnoles dans les rues. Dont la mienne, d’ailleurs.

17ème arrondissement: le pote d’Elise nous a trimballés en bagnole à travers Paris pour aller écouter son pote chanter (plus ou moins bien) du pop rock acoustique. Bon, de Pink Floyd à James Blunt c’était un peu le grand écart, mais ça restait plus mon truc que les roots du 13ème. Les serveurs du café ont quand même fini par se plaindre qu’ils avaient mal au crâne…

Alors lui, quand j’ai fini de le picoler, Elise m’a appris qu’il coûtait 4,50 euros (30 balles, p*****!!). J’en ai déduit qu’il était probablement célèbre, alors je l’ai photographié (et payé à crédit sur vingt ans)…

1h du matin. Toutes les Yvelines s’étaient données rendez-vous sur Paris. Et comme je ne suis pas plus intelligent que les autres, on est tous repartis en même temps. Arrivé à 2h du mat’. 20 bornes en une heure. J’adore.

7 réflexions au sujet de « Fête de la Musique, ou ma maîtrise du numérique… »

  1. Ok, dites tout de suite qu’il est pourri, mon post sur la fête de la musique, bande d’ingrats! C’est bien la peine de se casser le cul à illustrer!

    Même pas une bonne âme pour me raconter sa non-fête de la musique « car-j’étais-au-boulot » ou sa sortie en ville, ni même pour s’inquiéter de ma petite mine après m’être pieuté à 2h…

    🙁

    Courage quand même aux futures surveillantes d’examens, si vous me relisez un jour!

  2. Alors, euh, ta p’tite mine, elle me fait doucement sourire…. car j’ai été privée de la fête de la musique, me levant à 4h (du mat’, évidemment). Pfff.. & c’est pas encore fini: je bosse aussi demain matin.. Ah, accrocher des pièces sur des balancelles, les envoyer chromer pour les décrocher ensuite: le bonheur à l’état pur!
    Triste vie!!
    (Bon, ok, ça me fait bien plaisir, ça me donne l’occasion de me faire plaindre!)

    Sinon, je serai à Paris, pas pour la fête de la musique mais pour le plaisir quand même, le we prochain (du vendredi 29 au lundi 2 au soir)….. On se voit???

  3. les surveillantes de concours sont ravies de se retrouver sur Bordeaux, ton poisson reste vivant malgré mes craintes et le bambou après quelques soins, s’en sort pas mal non plus.

    De très belle photos en effet …. no comment ! Je préférai ton ancien appareil photo numérique, plus petit, plus pratique semble t’il. Tu le trimbalais partout et malgré mes protestations je suis contente d’avoir toutes ses photos de première année … Bcp plus réussies me semble t’il que les dernières en date !
    On je sors, merci de poster et de faire vivre ce blog, c’est ma survie stage, alors comme aujourd’hui je ne suis passer au boulot que de 9H30 à 11H20 … un post tardif depuis Bordeaux !

  4. vinsh, je te promets, je suis désolée. mon seul comm’ du jour sera pour te dire que je dois partir à un mariage pompeux d’une vague cousine à moi qui a… 21 ans !
    autrement dit la déprime…
    VOUS ME MANQUEZ

  5. Et grosse info science-po :

    Par 28 voix et 2 bulletins blancs, V. HOFFMANN-MARTINOT, a été désigné pour être proposé à Madame la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, comme directeur. Il succèdera en septembre 2007 à Robert LAFORE à la tête de l’établissement depuis 9 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*