Politique égérie

Il se passe des choses importantes dans le monde, voire seulement en France, et je pourrais vous en parler. Après tout, nous sommes entre personnes intelligentes, et nous pourrions évoquer Sarkozy qui a pactisé avec Kadhafi en promettant des contrats d’armement à la Libye contre la libération des infirmières bulgares, la manifestation de la fierté homo devant le Colisée de Rome après l’interpellation un peu douteuse d’un couple gay le 27 juillet, ou encore les feux de forêts qui ravagent certains pays voisins… Mais on est pas sur lemonde.fr, ici, donc je parle de LVMH, na.

Après Scarlett Johannson, c’est Mikhaïl Gorbatchev qui devient la nouvelle égérie (qui fait parler) pour Louis Vuitton. Il ne sera pas le seul dans la campagne bagages qui commence, puisque des clichés de Catherine Deneuve et du couple Steffi Graff/Andre Agassi ont également été réalisés par Annie Leibovitz.

Alors, quoi? Coup de pub? Initiative ringarde? Parce que, certes, Gorby dans une pub pour un méchant groupe capitaliste, ça fait réfléchir, on a bien compris où les publicitaires ont voulu en venir. Mais dans le fond, est-ce qu’on ne s’en fout pas un peu? C’est vrai qu’il a été le dernier dirigeant de l’URSS, le dernier secrétaire du parti unique. Mais c’est aussi l’homme de la glasnost, de la perestroïka, l’homme de la chute du Mur de Berlin. Pas un fanatique communiste non plus! D’ailleurs, il est très impopulaire en Russie. Mais il assume ce qu’il a fait et sa place dans l’Histoire. Et c’est pour cela qu’il a choisi de poser devant le Mur, en voiture, avec un sac de voyageur Vuitton à ses côtés. Tout un symbole, il paraît même que c’était son idée.

Le groupe LVMH prend bel et bien un risque avec cette campagne. Mais pas celui de froisser le bourgeois, non. Plutôt celui de se ringardiser. La photo est belle, l’image a une portée symbolique certaine. Mais tout de même, ces égéries sont-elles bien appropriées? On ne pourra pas leur reprocher d’être vulgaires, LVMH n’a pas non plus retenu les Spice Girls (encore elles?? Mais t’es obsédé!) ou Jennifer Lopez pour cette campagne. On n’est pas dans le luxe mainstream, ces icônes ont la classe et un certain côté inaccessible (à quand le Pape?). Mais tout de même, tout cela renvoie une image bien ringarde… et inquiétante, aussi. Car la récupération d’un symbole comme Gorbatchev, même avec classe, pour une campagne de pub, nous questionne: la politique et l’Histoire sont elles vendables?

3 réflexions au sujet de « Politique égérie »

  1. @ lilibuzz: Humm, déjà j’ai regardé le prix du Darel lambda, alors Vuitton je sais pas mais ça me paraît hors de question… De toute façon, c’est pas un sac Vuitton, c’est un paquebot qu’il va te falloir!

  2. juste pour parler sérieusement, la pub pseudo communiste qui passe en ce moment à la télé (pour une boisson gazeuse dont j’ai oublié le nom… non, c’est pas Coca!) est encore plus choquante.
    comme si c’était rigolo les défilés militaires d’allemagne de l’est…!!!

    et puis, cette photo, elle donne l’impression que gorbi a fuit son pays pour le capitalisme alors que quand même, c’est un peu plus compliqué me semble-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*