Clichés berlinois, épisode 3

Nouvelle salve de photos totalement touristiques pour les quelques personnes que cela intéresse encore. Mirabelle m’ayant lâchement abandonné pour une virée bruxelloise, je me suis débrouillé tout seul aujourd’hui pour ne pas me paumer dans Berlin. Je me suis concentré aujourd’hui sur le quartier de Kreuzberg, me disant que c’était probablement le meilleur moyen de ne pas me disperser. J’y ai acheté une veste à 7 euros, et elle est presque moins moche qu’une H&M (bah ouais, faut pas déconner non plus, à ce prix là t’as pas du Chanul, même à Berlin). Comme je suis un communautariste fini, je n’ai pas pu m’empêcher de visiter ce que vous apercevez sur le premier cliché. Au passage, je trouve que schwul est de loin le mot le plus laid de la langue allemande (et pourtant, ils ont du lourd).

Viktoriapark est très joli et anti-napoléonien, comme tant d’autres monuments à travers l’Europe, j’imagine. Avec sa colline à grimper on croirait presque la montée vers le Christ (ou le Saint je ne sais quoi) qui domine San Sebastian (ah, c’est peut-être Saint Sébastien, tiens!), et que le Méri et moi-même avons déjà expérimenté plusieurs fois avec dextérité. A ceci près que Viktoriapark est moins haut et que la cascade artificielle qu’on entend en permanence donne envie de pisser. Bon, j’ai pas eu le temps de voir Chamisso Platz, mais j’y retournerai (de toute façon, j’ai bien le temps). Les loyers doivent être horriblement chers à Riehmers Hofgarten, je veux vivre là quand je serai riche et que je parlerai allemand couramment (qui a dit « ben c’est pas demain la veille »??). En sortant de là, j’ai vu qu’il y avait une espèce de journée friperie à l’entrée de… l’Eglise St Bonifatius (sûrement un coup de Jacquette Boniface). Je dois dire que le concept m’échappe un peu.

Enfin, parce que c’est culture et que ce sont quand même des images archi-connues, je me montre lourd en ajoutant quelques images de la East Side Gallery, où je suis allé ce soir avec le Poussin. Dommage tout de même que les touristes y mettent des graffitis: ça rend le truc vivant, mais du coup certaines fresques sont totalement flinguées par des inscriptions débiles du genre « Lenny loves crack » ou des gens qui ont gratté la peinture pour en emporter en souvenir (paraît-il). En résumé, Berlin, c’est beau, même si y’a des endroits où que c’est che-mo…

Sur cette constatation profonde, je vous laisse, en vous signalant que, même si je n’ai pas le mal du pays, je vis assez mal le fait d’avoir raté la fin de saison de Lost, la nouvelle série made in TF1 qui singe Grey’s anatomy avec les moyens de Sous le soleil, et la finale de Koh-Lanta. Merci de votre soutien psychologique. Appuyez sur le bouton…

6 réflexions au sujet de « Clichés berlinois, épisode 3 »

  1. Eh oh! c’est quoi cette « nouvelle série made in TF1 qui singe Grey’s anatomy avec les moyens de Sous le soleil »?! t’as quelque chose contre les séries tournées à Angoulême ou quoi?! (oui, oui, il y en a qui aiment s’enterrer pour faire des séries hyper tendance: Père&maire, L’hôpital,…)

    Sinon, merci pour les photos de Berlin. Je crois que ton analyse citadine « Berlin, c’est beau, même si y’a des endroits où que c’est che-mo » est finalement juste… &surtout, vive les super brunch pas cher de Berlin-Est!!
    Voilà, c’était mon commentaire du soir, bonsoir…

  2. Tiens, c’est exactement ce que je me suis dit en zappant sur le Grey’s anatomy de TF1 : on dirait Sous le soleil… apparemment, ça a fait un bide.
    Lost… il y a encore des gens qui ne le regardent pas directement à la source ? Tu vas bien trouver une âme charitable qui risquera la prison pour te permettre de le voir (en VO en plus, c’est tellement mieux, Françoise Rousseau est « vraiment » française et pas allemande comme dans la VF).
    Enfin, je peux me permettre une petite remarque ? Non, parce que mine de rien, j’aime bien ce blog et son ton, bien au-dessus du tout venant bloguesque, et que voir toutes ces merdouilles de pubs « recommandé par des influenceurs » à la con, ça le rend juste superficiel et pas du tout lumineux.

  3. @ marianne: Meuh noooon! Vive Angoulême! J’ai même pas encore vu « l’hôpital », je me moquerai pour de vrai dans un prochain post! 😉

    @ monsieur cre: hmm, je réfléchirai à les virer, ces bannières. Je ne mets que des bannières qui donnent sur des blogs que j’aime bien (il n’y en a donc que trois: la méchante, entendu à Paris et Pénélope Jolicoeur, qui restera de toute façon). J’y réfléchis vraiment, promis, mais j’ai pas le temps là…

    @ mlle e: quand même : Charlie est mort ou pas??!!

    @ mirabelle: si je pouvais, je serais déjà à Bordeaux, tu le sais bien, mais j’ai un poussin à voir… Je me balade pour deux!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*