Playlist été 2007, l’heure du bilan.

Aujourd’hui, c’est la rentrée (enfin, surtout pour les feignasses qui ont eu des vacances, hein), c’est la fin des vacances, l’été qui s’achève tu partiras à cent mille lieues de moi, je fais donc un bilan superficiel au possible : celui de mes tubes de cet été 2007. Ces ritournelles ne m’auront pas fait danser (quoique, seul dans la salle de bains, ça peut compter), vu que je ne suis pas beaucoup sorti à force de trimer comme un galérien, mais elles m’auront trotté dans la tête en ces chauds mois d’été. Musicalement, ce n’est pas le meilleur été de tous les temps, mais je crois qu’on peut dire qu’on s’est amusés. Petite liste non exhaustive.

Amy Winehouse – Rehab

Amy, tu es jeune, tu es blanche, tu chantes comme une black, tu es camée et tu te fais insulter par Paris Hilton : t’as tout compris, tu seras une star. Rehab est accessoirement l’une des meilleures chansons de l’année.

Jehro – Everything

Mélodie mélancolique et délicieuse découverte chez Nagui (en tout cas dans mon cas), ce garçon risque de finir dans les souvenirs underground roots de nos étés, faute de passage en radio suffisamment réguliers. C’est vraiment dommage que ça ne soit pas encore un tube, ça le mérite.

Renan Luce – La lettre

Là, c’est le contraire, c’est du matraquage, on cherche le nouveau Bénabar. A force de se bouffer la ritournelle « Mais moi je suis un homme qui aime bien ce genre de jeu… » cinq fois par jour à la radio, ça finit par rentrer. Mon poussin adore.

Feist – My Moon My Man

Absolument charmant, comment ne pas adorer la petite Feist ?

Timbaland feat. Keri Hilson – The way I are

Le producteur de l’année s’offre un R’n’B psychédélique qui donne envie de se bouger les fesses dès les premières mesures. Justin peut aller se rhabiller. Je pense qu’on n’a pas fini d’entendre ce morceau, qui me soûlera donc inévitablement dans un mois. Une version française passe sur mes radios pourries préférées, avec une dinde qui chante en français le refrain à la place de Keri Hilson, c’est insupportable.

Rihanna – Don’t stop the music

Pas complètement convaincu par Umbrella, je suis totalement emballé par ce morceau, découvert au hasard du net au mois de juin. Répétitif dans sa forme, Don’t stop the music n’en demeure pas moins une bonne chanson bien moite à donner des envies de se frotter à son voisin de dancefloor.

Justice – D.A.N.C.E

Un peu facile, certes, mais les frenchies de Justice ont créé la surprise avec cette petite merveille, on ne le niera pas. Quelques autres morceaux de leur album ne sont pas mauvais, mais celui-ci est de loin le plus accrocheur, le plus « grand public »… et accessoirement l’un des seuls où il y a des paroles.

Koxie – Garçon

Bon, je ne vais pas mentir, c’est le côté un peu risible « féministe du 9-2 » qui me fait marrer ici. Niveau texte, ce n’est pas beaucoup plus intelligent ni profond que du K-Maro, mais au moins ce ne sont pas ces espèces de chaudasses de femmes like U en string qui en prennent pour leur compte. C’est gentil, ça mange pas de pain et ça trotte dans la tête : c’est un tube de l’été, point barre. Pas de radioblog ici, mais le clip par là.


Fatal Bazooka – J’aime trop ton boule

Ouais, je sais, c’est la honte, mais le clip me fait hurler de rire, et en plus ça m’a trop aidé pour déconcentrer Cacahuète quand elle jouait au billard chez Lilibuzz…


Beyoncé – Upgrade You

Bon, le dernier album de Beyoncé, B-Day, a fait un bidet (un petit bide, quoi, mouarf), à peine sauvé par le duo tout pourri avec Shakira sur la deuxième édition de l’album. Depuis Déjà Vu, les clips s’enchaînent sur les chaînes musicales (Green Light, Ring the alarm, Kitty Kat…) mais on ne sait pas trop dans quel ordre ils sont sortis, ni même s’ils ont été commercialisés. Du coup, je sors arbitrairement du lot Upgrade You, un duo avec (encore !) Jay-Z, qui a au moins le mérite d’être bien produit.

Zazie – Je suis un homme

Zazie a arrêté de sortir ses chansons en single, parce que de toute façon elle ne vend que les albums. Cette chanson a toute ma sympathie, malgré son côté « air du temps » genre « je critique la pollution, la société de consommation et la méchanceté humaine ». Zazie enfonce souvent des portes ouvertes, mais elle le fait avec poésie et jeux de mots qui font mouche, on ne lui retirera pas ça.

Paolo Nuttini – Jenny don’t be hasty

Lui, je l’aime pas, mais cette chanson est une obsession. Je me suis pendant un temps demandé si ce n’était pas du Maroon 5, mais nan, c’est bien le merdeux qui braillait Last Request l’hiver dernier (rhooo, ça va, hein, il n’a que 20 ans, il est né en 1987, si c’est pas déprimant, ça). On n’aime pas forcément ceux qui nous chantent nos tubes de l’été, hein.

Manu Chao – Rainin’ in Paradize

Bon, je l’ai déjà mis en bas d’un post il y a quelque temps, mais je le remets pour la forme. Je ne suis pas un inconditionnel de Manu Chao, mais là, c’est dynamique et frais comme à l’époque de la Mano, sans faire dans le pseudo roots gnangnan que je lui reproche parfois. Vraiment très bien.

Christophe Willem – Double Je

Facile, une nouvelle fois, mais bon, c’est vrai que ce garçon n’est décidément pas désagréable à écouter. Pas convaincu par ses deux précédents singles, pourtant, mais là la mayonnaise prend. Pour une fois qu’un grand maigre à lunettes est hype, je vais pas bouder!

Verka Serdiuchka – Dancing
Souvenir de l’Eurovision. Le pire, c’est que ça marche… J’adore, bien sûr.

8 réflexions au sujet de « Playlist été 2007, l’heure du bilan. »

  1. Ma chanson d’été c’est Manu Chao… j’aime pas la version de « La lettre » que tu as mise sur le blog, je préfère celle d’Europe2 (mes cousines aimaient bien « Örop dö ») mais je la trouve nulle part 🙁
    Poussin
    PS: T’as oublié Rihanna avec Skyrock Rocks forever eh eh eh … 😉

  2. moi j’aime à la folie Renan Luce…pour une fois qu’un breton me séduit! Et sinon, je suis d’accord avec tout le reste de ta playlist, sauf Fatal Bazooka…ils restent dans ma mémoire comme la cause d’une défaite au billard…salauds!

  3. Bonjour à tous! Me voilà revenue de mon petit voyage Dolce Italia! Mais ne sois pas si défaitiste… encore un mois de vacances , enfin presque, nous attend!
    Pour ce qui sera de ma contribution à ce petit bilan, tu as découvert quelques uns de mes coups de coeur de l’été!
    Feist. 10 points! bien que ça remue quelques souvenirs de l’année passée pas forcément tip top méga fun…
    Zazie. 10 points avec une spéciale dédicace à la Cacahuète, en repensant à ce mois de Juillet intense en émotions…
    Manu Chao. 10 points. Qui m’a une fois de plus rendue hystérique en voiture. Manu si tu nous lis, je te donne mon numéro quand tu veux où tu veux…
    Mais bon même si c’est pas d’actualité estivale, vous avez quand même fini par me faire aimer Mika donc je le rajouterai à ma Playlist de l’été 2007!

  4. @ macha: welcome back! Pour Mika, je ne le compte même plus tellement l’album tourne en boucle depuis le printemps chez moi. Mais il est évidemment légitime ici.

    Dolce Italia, hein?… Je commence à être un peu jaloux, moi, avec ma Dolce Allemagne, ma Dolce Normandie sous la flotte et ma Dolce Grippe. La femme de mon parrain se demande même si ce n’est pas la coqueluche… J’veux pas mouriiiiiiir!!!

  5. J’allais oublier mon coup de coeur! Parfois je me demande où j’ai la tête! Benjamin Biolay dans la Merco Benz, cette chanson a le don de résumer 7 mois en 3 minutes 27 (sauf que malheureusement il faut remplacer Mercedes par Fiat!)

    @Vinsh: si ça peut te rassurer , je me fais un petit Dolce Belgique avant la rentrée… mais bon le Dolce Cannes est tout ensoleillé! Mais bientôt Dolce Bordeaux et je pense pas que ce sera le même délire… Soigne toi bien, que la force soit avec toi mon brave!

  6. Alors voici mon petit commentaire 🙂

    Pour Amy Winehouse , je supporte pas ‘ Rehab ‘ , mais ‘ Back To Black ‘ est merveilleuse , je trouve . Feist , je l’écoutais déjà en mai ( ben ouais j’suis en avance moi ) donc bon c’était plutôt tube du printemps . Renan Luce , j’aimais bien au début , mais c’est vrai qu’à force , on peut plus l’encadrer . A part Zazie et p’tête un autre , je connais pas les autres , c’est trop la tehon ( on le voit , là , mon secon degré ? 😉 ) .

  7. Rhooo, la tehon!! Pour Feist, je dois être à la bourre, ouais. C’est ça, d’attendre que la radio me balance les trucs pour me décider à m’y intéresser, c’est comme ça que je découvre tous les trucs bien après tout le monde (sauf les daubes de Rihanna, donc)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*