Rouges de honte

C’est ce qu’ont du être Macha et la grosse Florence hier. Car oui, c’est bien mon genre de balancer! Comme je l’ai dit hier (comme quoi, j’ai de l’instinct bien caché), nous avons des profs totally à la pointe des NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication, béotiens!), et qui notamment, dans le cas de la très charmante demoiselle qui nous enseigne la langue de Shakespeare le lundi matin, sont présents sur Facebook. Evidemment, la tentation est alors grande, lorsque l’on sait qu’un prof est présent sur Facebook, d’aller lire son profil. C’est tellement naturel. Donc nos deux gourdes tapotent sur leurs claviers le nom de ladite charmante personne et, zappant le caractère totalement public de leurs propres profils, commencent à se commenter entre elles le profil de la prof… sur leur wall. Ce qu’elles avaient zappé, les malheureuses, c’est qu’elles-mêmes, hier matin, avaient informé la classe entière (et donc la prof) de leur présence sur Facebook, en réponse à la question « Who is on Facebook? » à main levée…
Je crois que vous voyez où je veux en venir. Pas de bol, donc, pour nos deux grognasses, dont les walls ont été lus par notre prof juste après. Eh oui, mue par la même curiosité que ses élèves, elle avait cherché les noms de ses élèves. Eh (encore) oui, ce qu’elle a lu sur sa photo avec caniche ne l’a pas fait rire du tout. Elle a donc réagi en envoyant un message glacial à nos deux donzelles, qui depuis sont totalement mortifiées. La grosse Florence a bien tenté un rattrapage en répondant « Mais non, regardez la photo de mon chien, il est encore plus moche que le vôtre », mais l’histoire ne dit pas si elles peuvent dire adieu à leur moyenne ou pas. Evidemment, comme nous, la solidarité, on connaît pas, on était tous morts de rire quand elles nous ont raconté ça ce matin. Le prochain cours va être tellement gênant… euh, drôle!

Moralité: Facebook, si quelqu’un sait comment tu t’appelles et que tu ne penses pas à restreindre l’accès à ta page perso, c’est la fin de l’intimité!

7 réflexions au sujet de « Rouges de honte »

  1. Je tiens à signaler la présence toute nouvelle de Modestime sur Facebook ! Youki !

    Et sinon, je suis pas blonde mais presque …
    Je comprend pas un truc : comment elles ont fait pour voir le profil de la prof sans l’ajouter à leurs contacts ??? Et comment la prof a fait pour voir le profil des filles sans les ajouter à ses « amis » ???

  2. les filles n’ont pas restreint l’accès à leur profil, donc tout le monde y a accès.
    et pour la prof, on n’en a vu que la photo de présentation… est-il besoin d’en savoir vraiment plus?

  3. PS : les petits nouveaux de la star ac’ viennent d’entrer dans le château. les commentaires des profs sont vraiment géniaux : « la promo est vraiment différente, plus mature. » quand on sait qu’ils ont tous 17 ans…

  4. c’est grace aux erreurs que l on apprend… j ai donc appris à restreindre mon profil! enfin bon si on peut meme plus rigoler ou se moquer d un caniche moi je dis où va le monde??? moi quand on parle de ma crinière je le prends pas mal parce que j assume! peut etre qu elle par contre… enfin bon je m arrete là je me suis jurée d arreter de trop parler quand le monde entier pouvait avoir accès à ce que je disais!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*