On lui fait NFS, chimie, iono et on bippe Benton

Comme le dit si bien Vinsh, notre existence est morose en ce moment ! Entre projets évenementiels qui n’avancent pas, exposés baclés et nuits d’hiver à 18h, il n’y a rien de bien enthousiasmant. Pas un seul beau mec qui erre dans les parages, pas de potins croustillants ni même de petites phrases à citer. C’est qu’on s’emmerde en novembre !

Heureusement (grosse ironie), le hasard avait d’autres plans pour moi : Quoi de mieux que de se vautrer minablement en cours de danse classique un lundi après-midi ? Rien me direz-vous. Donc, me voilà, allongée à plat ventre sur le sol de la salle, en train de rire (pour sauver les apparences) et de pleurer (parce que j’avais mal), en me tenant le doigt de pied. Si vous avez de bonne capacités de visualisation, vous pouvez voir à quel point cette scène est risible !

Après quelques heures à observer cette protubérance devenir bleue, puis violette puis finalement rose, mon chevalier servant (Vinsh épouse moi!) m’a conduit aux urgences. Après avoir galéré pour les trouver (« putain, elles sont où ces urgences… Ca te va pas la maternité? »), nous avons atterri dans un espace glauque, éclairés par 3 vieux néons sur le point de rendre l’âme. Et là, constatation tout à fait pertinente de mon chevalier servant : « C’est quand même l’arnaque ce qu’on voit à la télé ! Tu vois des gens qui couchent ensemble partout? Des médecins magnifiques? Des gens transpercés par des poutres de chantier? ». Du coup, blasés par ce constat et le temps d’attente (3h, alors qu’il y a Cold Case à la télé…), on est rentrés, Vinsh, moi et mon doigt de pied enflé!

Le lendemain, j’ai décidé de prendre mon courage à demain et de franchir les portes des urgences, avec le secret espoir que le vivier à beaux mecs soit planqué à l’arrière (ben voui, pour éviter une cohue de dindes…). Mais que nenni! Les médecins (enfin les étudiants Bac+4… rassurant) étaient cool mais pas top… sauf un, mais parait-il qu’il se tâte les biceps dans la BU de Médecine…No comment !

Donc, maintenant que j’y ai été en exploratrice, je peux vous dire que les urgences demandent quelques précautions :
– Amener un copain en médecine, il vous fait passer avant les autres blessés (oui c’est dégueulasse et alors?)
– Ne pas oublier de faire sa pédicure/manucure avant d’y aller vu que votre pied/main va être vu par une dizaine de personnes (oups…)
– Avoir une conversation à toute épreuve, vous pourriez être amené à papoter avec un alcoolo (le mien croyait qu’on allait m’amputer et ne voyait donc pas pourquoi je rigolais).
– Savoir dire NON : non, je ne porterai pas ces affreux chaussons d’hôpitaux. Non, une prise de sang n’est pas nécessaire. Non, je n’ai pas eu de choc sur ce p**** d’orteil !
– Savoir dire OUI quand même : Ok, j’accepte qu’on me trimballe en fauteuil roulant, ok pour que 10 personnes me regardent faire ma radio…
– S’inventer une vie : « je suis tombée en dansant » plutôt que « je me suis pris l’orteil dans mon bas de pantalon en sautant »… tellement plus classe !
– Dragouiller les brancardiers, vous irez plus vite à la radio et ailleurs si votre brancardier n’a d’yeux que pour vous et veux pousser votre fauteuil roulant jusqu’au bout du monde!
– Et enfin, savoir dire « merci, ça va mieux », même si à force de manip vous avez encore plus mal, parce que n’oubliez pas, c’est comme la fessée, c’est pour votre bien (non?)!

Résultat de ma visite des urgences? Je n’ai pas rencontré de beaux gosses avec des stétoscopes, mais par contre j’ai 2 chevaliers servants, et ça c’est déjà pas mal !

10 réflexions au sujet de « On lui fait NFS, chimie, iono et on bippe Benton »

  1. Elle s’est arraché l’os!! C’est quand même fort, juste avec un bas de pantalon! Et demain, elle prend le tram avec ses béquilles, l’inconsciente!

    Dis, les 2 chevaliers servants, c’est qui?? Les deux brancardiers qui se battaient pour pousser ton fauteuil de mémé, ou M. et moi?… 😉

  2. Ben toi et M. évidemment ! Je ne suis pas ingrate, quand même! Et puis les brancardiers ils me prenaient les cheveux en même temps que les poignées de fauteuil roulant…moi, jamais contente?

  3. Mais pourquoi tu ne l’épouses pas ???
    Et pourquoi tu ne réponds pas au téléphone ???
    Avec des béquilles tu devrais rester à la maison !
    oh … je viens d’y penser, peut être que tu étais à l’appart, mais que tu n’as pas eu le temps de monter les escaliers avant la mise en route de la messagerie …
    Ils veulent pas te construire un ascenceur tes chevaliers ?
    Tu es une princesse des temps modernes, faudrait leur dire !

  4. Mamie Jacotte aime les carottes, Mamie Jacotte aime les carottes, Mamie Jacotte aime les carooooooooooooooottes… Mamie Jacotte aime les carottes! 3, 4! Mamie Jacotte aime les carottes, Mamie Jacotte aime les carottes…

  5. décidément, notre vie est très rythmée ces derniers temps ! les urgences, j’avais déjà testé et j’étais pas convaincue alors maintenant, on partage le même point de vue !
    enfin quand même, repose-toi et profite de la grève des trams (ils sont bien en grève, non?)

  6. @cacahuète : pas une petite idée de qui est mamie jacotte ?
    Qui peut bien vouloir te caser avec M., qui essaye désepéremment de t’appeller, qui sait que tu habites dans un duplex, qui connait nos blagues avec Mumu ???
    Bon, je m’arrête là, je vais trop en dévoiler sur toi, en voulant en dévoiler sur moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*