Petit papa Noël …

Voilà, c’est fini ! Les cours au pays de Glaglacity pour moi s’arrêtent ici.

Je suis presque officiellement en vacances …
« presque » car comme d’habitude j’ai mis en oeuvre mon proverbe « pourquoi faire aujourd’hui, ce que l’on peut remettre à demain » et qu’il me reste encore une étude de cas à pondre dans la journée … ça sera donc sans péridurale, enfermée tout le dimanche, dans une bibliothèque que nous avons rebaptisé le blockhaus, que je vais tenter de soigner mon mal de procrastination par le mal !
Privée de sortie jusqu’à lundi, date à laquelle les vacances commenceront pour de vrai !

Mais je vais être gentille, je vous épargne mes projets de vacances, mes prévisions de grasses mat et de promenades dans la neige pour profiter des derniers moments ici, les histoires de brunchs à 13h00, où le programme de notre voyage à New York avec Cacahuète dans moins de 10 jours, ni … et mais … STOP !!!!
C’est qu’avec tout le boulot et toute la fatigue accumulée j’en avais presque oublié NOËL !!!!
J’ai même oublié de manger les chocolats de mon calendrier de l’avent et de faire le sapin !

Alors pour faire revivre la magie de Noël, j’ai été voir le dernier Disney, vous savez, le Disney de Noël, celui qu’on allait (presque) tous voir pendant les fêtes au cinéma, celui qui nous donnait du rêve en pellicule, vous vous souvenez ?
Bon, il faut avouer, je me suis également retrouvée au cinéma, parce qu’il faisait -19°c aujourd’hui dehors !

Mais très vite, je n’ai plus eu froid ! En effet, la bonne surprise d’Enchanted, c’est que l’on retrouve Patrick Dempsey, le Monsieur McDreamy de Grey’s Anatomy !
Rien que pour le plaisir des yeux de le voir en peignoir ou danser dans Central Park, ça vaut le détour.

Et malgré une fin guimauve à laquelle ils n’ont pu résister, ce film est très second degré et a le mérite de remettre en cause certains (un peu, c’est Noël aussi, faut pas pousser) clichés à la Walt Disney !
On sent bien que la Belle au bois dormant a grandi et qu’elle en a marre de se contenter de vivre heureuse avec un neuneu qui lui aura fait de nombreux enfants à la fin de l’histoire.
Des conversations et des orgasmes elle en veut bien aussi finalement.
Surtout avec un McDreamy à Manhattan !
Dis Père Noël, tu ne m’oublies pas ?

7 réflexions au sujet de « Petit papa Noël … »

  1. ça me fait chier parce que je l’aimais son album ! mais oui, il va probablement falloir le jeter… ou moins le cacher en attendant qu’elle large notre cher président nain la veille du mariage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*