23

Voila, ils sont là. Pour une fois, ça ne me fait rien. Trop de choses se sont passées ces derniers jours pour que je me rende compte de cet anniversaire, ce n’était pas vraiment ma priorité du moment, et puis hier soir, à 0h00, il était là, et ça ne m’a pas vraiment traumatisé. Je progresse par rapport à l’année dernière. Vieux, moi? Bof, pas vraiment. 22 ans, c’est vieux. 23, ça va. Il faut dire que je me suis tellement plaint des 22 que j’ai bien pris le temps de voir les 23 s’approcher de moi en rampant. On a le temps de les sentir venir, à force de se plaindre qu’on a un « vrai âge de grande personne ». Donc, j’ai 23 ans et je vais très bien, merci. En plus, c’est typiquement le genre d’âge où je ne me suis jamais demandé à quoi ça ressemblerait. 23 ans, on approche de la fin des études, et on ne sait pas ce qu’on va faire de sa vie, non? Bah moi, j’ai préféré occulter. On verra comment je serais à 25: là, j’avais des idées.

Ce soir, c’est Superheroes Party à la maison (il faut que je range et que je fasse les courses pour une vingtaine de soiffards), donc j’ai du pain sur la planche. Quant au bilan de l’année écoulée (la 23ème de ma vie… eh oui, les gens, en fait un anniversaire, c’est fêter la fin de votre nième année d’existence et entamer la suivante: aujourd’hui j’entame ma 24ème), il sera simple: statu quo. Toujours pas de révélation professionnelle intercosmique, toujours pas de transcendance pour mes études, mais toujours amoureux, toujours des potes, toujours cette délicieuse immatûrité qui ne nous lâche pas. Voila, l’âge adulte avance doucement, et ça ne vient toujours pas. Tant mieux. Je suis un mioche pourri gâté qui avance très lentement vers les responsabilités et la vraie vie, et je m’apprécie comme ça. Dans un an, je me souhaite donc d’être lancé dans l’âge adulte, le boulot passionnant et la vie parisienne un peu bourgeasse… ou pas, en fait. Etudiant, c’est pas si mal. J’vais peut-être me souhaiter d’avoir foiré mes partiels et de rester étudiant encore un peu (quoique pour ça, pas besoin de trop prier)… On va pas devenir grand comme ça, hein?

2 réflexions au sujet de « 23 »

  1. 23 c’est juste l’âge de « rien ».
    C’est l’âge des grands enfants, pas encore complètement sages et autonomes.
    En tous cas, merci vinsh, chaque année de passer le premier et de me donner ainsi 6 mois pour digérer mes âges venant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*