Aimable

Une principale chose à dire, de retour ce soir à Bordeaux: il serait fort agréable de la part des agents de sécurité qui contrôlent les bagages dans les aéroports d’être aimables. En particulier lorsque l’on se plie de bonne grâce à leurs ordres. Pas la peine de me regarder comme un jeune délinquant potentiel, je déteste voir du mépris dans un regard, je trouve ça insupportable. Donc non, je ne suis pas idiot, on peut me parler sur un ton normal. Oui, je peux ouvrir mon ordinateur (pour quoi faire, je l’ignore, mais je peux), et vous pouvez le demander poliment aussi. Oui, ce sont bien mes papiers, et vous avez le droit de me les rendre sans avoir l’air de me les balancer à la figure. Merci, m’sieur-dame.

Pas inspiré outre mesure ce soir. Mais j’ai passé un beau week-end, visité la charmante bourgade de Tübingen, suivi une guide dont je ne comprenais pas un traître mot de ce qu’elle disait, vibré devant le match Djokovic/Tsonga, laissé derrière moi un Poussin enrhumé, et profité du survol par temps clair des Alpes et du Lac Léman. Il y a encore un peu de poésie dans ce monde de stress…

4 réflexions au sujet de « Aimable »

  1. Attention!!! Al Qaida attaque à Lyon!!!! Et maintenant, un lecteur de plus sur ce blog: la CIA…

    Allez Jack Bauer, lâche ton comm’ (ouaich gros)!!

  2. mais non, t’as rien compris. jack, il travaille à la CTU !! et c’est pas parce qu’il a une fille un peu niaise (et surtout qu’il a appellé kim!) qu’il faut se moquer. ok?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*