Attention, nouveau film niais culte!

Vous le savez sûrement, je suis une incorrigible midinette. Et ce soir, délaissant Bridget Jones 2 (et son usage intensif de tubes FM) et les sous-doués de Pékin Express, je me suis dit que tiens, un deuxième cinéma en deux soir, c’est beaucoup mais pourquoi pas? Me voila donc parti par ce beau soir de février pour mon multiplexe préféré, histoire de découvrir P.S. I love you, de Richard LaGravanese, précédemment réalisateur de Freedom Writers et scénariste de Erin Brockovich, Sur la route de Madison et L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux, entre autres. Le monsieur a donc du pédigrée dans le film niais. Dans le cas présent, il s’agit d’un film sur le deuil, ce qui n’est pas forcément funky mais donne lieu à de jolis films, tire-larmes ou réussis. Et puis, il y a la géniale Hillary Swank, Kathy Bates, Lisa Kudrow, Gina Gershon, et pour vous mesdemoiselles niaises, Jeffrey Dean Morgan, alias Denny Duquette, personnage récurrent dans Grey’s Anatomy. Bon, à moi ça ne me faisait ni chaud ni froid avant de voir le film, mais ce monsieur est fort charmant.

Voila donc pour les arguments favorables avant que je n’aille voir ce film. Le pitch lisible dans la presse était mignon, sans plus: une veuve reçoit des lettres régulières de son défunt mari, qui avait préparé avant sa mort cette correspondance pour l’aider à lui dire adieu. C’est clair, ça pue la niaiserie larmoyante à dix kilomètres. Et c’est là que je me suis laissé surprendre: ce film a l’intelligence d’éviter l’écueil de l’émotion facile. Il y a des répliques très drôle, des passages très émouvants quelques instants après, un humour qui ose le potache, des seconds rôles très bien écrits… Bref, on peut se laisser surprendre à tout instant. D’ailleurs, mesdemoiselles célibataires, Lisa Kudrow vous apprend dans ce film à trouver l’homme de votre vie en 4 critères et 15 secondes. Rien que pour ça, je vous recommande d’y aller. La fin non plus n’est pas celle à laquelle je m’attendais. Donc, si on résume, c’est une « comédie dramatico-romantique » qui réussit à être drôle et intelligente, et ce n’est pas si fréquent. Pour dire la vérité, j’ai niaisement souri pendant tout le trajet en revenant du cinéma. Fait chier, encore un DVD que je ne vais pas pouvoir m’empêcher d’acheter dans six mois!

Bon, je vous laisse, TF1 va proposer sa très légère et ethnologique émission, Pascal le grand frère. Voila un bien beau programme pour vous faire redescendre sur terre, puisque c’est Confessions intimes en pire, avec des enfants qui frappent leurs parents et leur parlent comme à des sous-merde. Braves petits. La contraception, pensez-y!

edit 22h50: vous devez vous dire que j’aime tous les films que je vois, pour ne jamais émettre de critique négative. Bah ouais, mais bon, je vais pas non plus me casser la tête à bloguer sur les films que j’aime pas, je passe déjà assez de temps à médire sur tout le reste ici, non?

5 réflexions au sujet de « Attention, nouveau film niais culte! »

  1. Oh ba la p’tite pirouette est de retour? ou alors j’y comprends plus rien ! Je dois dire que j’avais un faible pour ce surnom…on se demande pourquoi !
    Vinsh, tu es bon pour remmener une dinde le voir, allez dit que ça te fait plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*