Le tag du dimanche: je suis bizarre et j’ai la flemme

Comme on est dimanche, je ne cherche pas à faire d’effort. Bon, ok, ces derniers temps, je ne fais guère d’efforts ici. Il faut bien dire que nous ne sommes pas nombreux à traîner sur ce blog, entre ceux qui écrivent des bouquins, ceux qui cherchent des apparts et ceux qui cherchent encore un stage. Je vous comprends, mes enfants, surtout que je suis de moins en moins marrant à lire. Donc, histoire de ne pas me fouler tout en essayant d’être à peu près rigolo (malgré moi), je suis un tag, trouvé chez une journaliste qui cherche un job et chez Gauthier. Le principe est le suivant :

Mettre le lien de la personne qui vous a tagué
Mettre le règlement sur votre blog
Mentionner 6 choses/habitudes/tics importants sur vous-même
Taguer 6 personnes à la fin de votre billet en mettant leur lien
Avertir immédiatement sur leur blog les personnes taguées

Ce faisant, je fais également vivre ma détestable manie de répondre aux chaînes débiles et potentiellement porteuses de virus, qui ont déjà apporté nombre de spams sur les boîtes mail de mes petits camarades. Voici donc six choses bizarres chez moi.

– J’ai le tic de tripoter mes oreilles. Comme je le fais depuis l’âge de deux ans, le cartilage de mes oreilles est complètement assoupli : je peux retourner la courbe de mon oreille jusqu’à la mettre dans mon tympan, et ça ne me fait pas mal. Je suis la seule personne de ma connaissance à faire ça. Ce qui m’amuse encore plus, c’est de voir à quel point cela sidère ou agace mon entourage (bah oui, je fais des bruits bizarres aussi, avec mes oreilles magiques)!

– Je ne supporte pas d’avoir des cheveux mesurant plus de cinq centimètres. Une habitude idiote prise depuis tout petit, je dois absolument avoir les cheveux bien courts, bien dégagés derrière les oreilles (encore)… Ce doit être le côté « j’aime les militaires ». Donc, c’est coiffeur très régulièrement, sinon je suis malheureux. Et c’est aussi un critère de sélection potentiellement éliminatoire pour qu’un mec me plaise.

– Je n’arrive à être ami qu’avec des filles depuis mon plus jeune âge. J’ai rencontré celle qui allait être une des meilleures potes de ma vie le premier jour de la rentrée de petite maternelle, et on ne s’est plus jamais quittés jusqu’en 5ème (première grosse engueulade, et comme on n’était pas dans la même classe, on s’est un peu séparés pendant quelques années). Mais je n’ai été pote proche qu’avec des filles. Au point que lorsque l’on jouait à des jeux d’équipes « filles contre garçons »… j’étais le traître de l’équipe des mecs.

– Je suis un maniaque (mais pas un génie) de l’orthographe et de la grammaire. Je peux parcourir un article de ce blog six mois après rédaction, tomber sur une faute ou une coquille, et ne pas connaître le repos avant de l’avoir corrigée. Ce qui ne m’empêche pas de faire des fautes de frappe ou d’orthographe régulièrement, dans des commentaires, des copies d’exams ou des mails.

– Je ne peux pas partir de chez moi le matin si je n’ai pas bu un truc froid et sucré. En toute saison, peu importe. Et même si je n’ai pas le temps de déjeuner. Il me faut au moins un verre de jus d’orange, ou de grenadine, ou même de Co*a-Cola (ce qui est un peu hardcore comme premier truc à avaler le matin).

– J’ai 7 oreillers dans mon lit. J’aime pouvoir choisir où je mets ma tête, sans avoir à bouger mon oreiller. Je trouve donc un oreiller, à tout endroit où je pose ma tête. Et lorsque Poussin est dans le lit, il est content d’avoir 6 oreillers pour lui… et d’enlever celui qui est sous MA tête.

Evidemment, je suis vilain et indiscipliné, je ne fais pas suivre ce tag, parce que ça fait chier tout le monde de s’en voir imposer un. Avis à ceux qui veulent le reprendre!

3 réflexions au sujet de « Le tag du dimanche: je suis bizarre et j’ai la flemme »

  1. La première chose qe je bois le matin c’est du coca, si pas je fais des chutes de tension… Et personne ne comprend ca. Mais je suis contente d’avoir trouvé quelqu’un qui comprend alors 🙂

  2. Oh, un maniaque du français! Bienvenue au club (eh oui, je m’éclate dans ma prépa, rien que pour ça). Et je suis obligée de boire un truc le matin aussi, en général du jus, mais en période de pénurie je suis capable de boire de la limonade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*