Génie inaccessible

Comment meubler un post, lors d’un dimanche sans grande inspiration? En signalant simplement un événement futile. Aujourd’hui, 2 mars, marque la fin de la semaine des défilés automne-hiver 2008 à Paris. Ouais, la fashion week, c’est exactement ça, je vois que tu suis. Une fois de plus, et bizarrement, ça ne m’a pas interpelé du tout. C’est étrange, tout de même, de se la jouer addict aux fringues et aux chaussures, et de n’en avoir rien à battre des défilés ni de la fashion week… Je n’ai même jamais réussi à tenir plus de trois minutes devant Fashion TV, ça me soûle.

Bof, pour moi, ça reste de l’art, un peu au même titre que de la sculpture, mais pas vraiment de la fringue. Il y a de jolies choses, presque mettables, mais c’est tout de même souvent loin du quotidien. C’est donc artistique, ça embellit des objets quotidiens d’une touche de créativité qui, de banals, les fait passer à exceptionnels. Voire absolument impossibles à porter dans la vraie vie, même pas lors des réceptions de l’ambassadeur entre une coupe de champagne et un Ferr*ro Rocher… Du coup, j’ai du mal à me sentir concerné, là comme ça à froid. Franchement, pour l’aspect « influence sur les collections de prêt-à-porter de la saison prochaine », je n’ai jamais vu en quoi les défilés parisiens, milanais ou new-yorkais se répercutaient sur les vitrines de nos magasins préférés. La couleur à la mode, à la limite, mais sincèrement, au-delà de ce genre de considérations, vous vous voyez aller chez Z*ra, aux Galeries Lafay*tte, ou même chez Diur, et ressortir en portant ça:

ou ça?

ou ça?

ou encore ça?
Honnêtement, je ne suis pas certain d’être assez en admiration devant les grands couturiers pour oser tout ça. Il y a à mon sens une véritable mise en danger de soi et de son look, à vivre parmi ses contemporains avec ce genre de vêtements. Et puis, ce doit être horriblement inconfortable. Non, vraiment, je crois que pour le moment, je vais rester un pouilleux qui s’habille avec des habits qui coûtent moins cher qu’un rein. Mais qui sait, un jour, peut-être…

9 réflexions au sujet de « Génie inaccessible »

  1. Surtout qu’en général ces trucs sont des exemplaires uniques qui coûtent une petite fortune. Au final ce sont des vieilles riches qui le portent, beurk :p

  2. Moi j’adore regarder Fashion TV quand je peux. C’est relaxant.

    Pour ce qui est des collections cette année y a certains trucs de pas si mal quand même. Un peu vieilliot chez Chan*l je trouve, par contre y a des robes sublissimes (bien un mot de ped ça tient) chez Elie Saab. (http://www.eliesaab.com/sitefr.aspx)

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi pour ce qui est de Z*ara qui a précisément comme fond de commerce la reprise, en version grand public, de lignes et de formes plus ou moins directement calquées sur le prêt-à-porter(bah oui parceque quant même y a une différence entre habiller la souillon de base et Kate Moss, même si elle a une ligne dans le nez).

  3. @le meilleur : je porte tout ce que tu veux (et que tu me payes ;)) au gala … même du Chan*el !

    @vinsh : je te vois très bien avec l’avant dernière tenue 😉

    Et j’adore les défilés, mais pas sur Fashion TV mais sur Paris Première.

  4. @le meilleur : après avoir regardé le site Elie, je te passe commande et te laisse le choix :
    robe 17 ou 18 ou 49 ou 50 ou 60 du prêt à porter.
    Taille 38 tu es gentil ! 😉

  5. @ marine: eh ouais. Mais le but de ma vie est de devenir une vieille riche, alors je te permets pas!!

    @ le meilleur: oui, il y a sûrement un peu d’imitation des collections des défilés chez Z*ra, mais quand même, ça n’a pas la même tête!

    @ lilibuzz: on sent la future femme entretenue, là…

    @ polyphème: bienvenue ici, en effet. J’ai regardé ton blog, il est bien écrit, j’y repasserai!

  6. Au fait, j’ai posté une photo sur mon blog, il faut deviner quelque chose, avec ton imagination débordante je suis sûre que tu vas me faire rire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*