Printemps, été, automne, hiver… et printemps

Je n’ai pas vu ce film coréen de Kim Ki-duk sorti en 2004 (j’aime dater les années), parce que je suis rien qu’un beauf parvenu qui se tamponne le coquillard des films coréens, ou asiatiques en général. Bon, j’exagère, disons que c’est pas mon genre de prédilection et que je suis plutôt du genre « bonnes daubes occidentales »… C’est vrai, ça, c’est relou le cinéma asiatique, ça cause à peine, l’action avance à deux à l’heure, et parfois (honte à moi), je confonds deux acteurs entre eux. T’as vu 2046, de Wong Kar-Wai? Bon, et bien outre le scénario absolument chiantissime, l’esthétique bellâtre intello, et l’action qui se déroule archi-lentement sur deux longues heures pour aboutir à une espèce de non-fin toute naze… je confondais les actrices. Même Maggie Cheung, j’ai pas été foutu de voir laquelle c’était. Donc, film coréen (oui, Wong Kar-Wai est hong-kongais, et alors, j’t’ai demandé l’heure?) = pas trop mon truc. Mais ce n’est pas l’objet du post.

J’ai déjà fait le coup il y a un an jour pour jour, à croire que le 20 mars ne soit un jour de joie (et une marque de clopes) que pour nos amis tunisiens… Tu l’as peut-être remarqué à ton interface Google toute fleurie ou aux jonquilles que tu cueilles avec une naïveté toute bucolique dans les bois, le week-end venu (quoi, tu fais pas ça?? Espèce de citadin sans racines!): c’est le printemps. Enfin, le printemps… t’as vu la météo? On avait 1°C ce matin, et on s’est pelé les miches toute la journée. C’était à prévoir, tu m’diras, on n’a pas eu d’hiver, on n’aura pas d’printemps ma brave dame.

Bah ouais, mais justement: ça gave son homme. Surtout quand on a une journée de merde.

Alors résumons la situation actuelle:
– on n’a plus d’appart’, vu que notre sioupeur agent immobilier a fait visiter et passer un dossier devant le nôtre APRES qu’on ait dit qu’on prenait l’appart’. Bah ouais, on n’avait pas encore signé, du coup on n’était toujours pas prioritaires. Merci mec.
– j’ai foiré mon exam de ce matin. Bon, pas que je l’aie volé, hein, mais ça fait toujours un truc de plus dont je peux me plaindre.
– on a recommencé activement à prospecter le marché immobilier et à se faire envoyer bouler par des standardistes revêches.
– faute de temps, j’ai déjeuné d’un fort peu roboratif sandwich du distributeur automatique du hall. Et ça ne vaut pas un bon thon-crudité-moitié de pot de mayonnaise…
– j’ai tellement de boulot dans les semaines à venir que je ne sais pas comment je vais en venir à bout. C’est comme si on nous avait concentré tous nos exposés et tous nos rendus écrits sur les deux dernières semaines de cours.
– Buffy est morte sur W9, et j’ai loupé ça! Draaaaaame! Bon, mais en fait elle était vivante dans l’épisode d’après, parce que sinon fallait changer le titre de la série et les scénaristes étaient emmerdés.
– je vais devoir dormir sans Poussin encore une fois, et c’est bien la première fois que je ressens son départ de cette façon…

Bon, je vais déprimer en lisant dans mon lit comme une mémé, ça me calmera les nerfs (groumpff… enfoiré d’agent immobilier…).

3 réflexions au sujet de « Printemps, été, automne, hiver… et printemps »

  1. je ne suis pas du tout d’accord avec ce post!
    déjà j’ai adoré 2046, j’ai meme la bo à la maison!!! et en plus je trouve que tu noircis le tableau!!
    bon pour l’appart j’avoue ca craint du boudin, mais tu as raté buffy pour avoir la joie et l’honneur de m’aider a choisir des lunettes et ca c’est l’extase!!

  2. pauvre gueux, le ciné asiatique c’est beau et puis c’est tout ! Si tu n’aimes pas, c’est que tu n’en es pas !
    Après ta vie craint, faut pas chercher plus loin !

    P.S : ceci est un message ironique … alcoolisé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*