Dans la catégorie « j’ai rien à dire »…

Elle est mignonne, Eva Longoria. A force de la voir partout dans la presse people et malgré son 1m10 les bras levés debout sur la table, on a fini par tous se convaincre qu’elle était la nana la plus mignonne du monde. Il faut dire qu’elle sait choisir ses couvertures et ses tenues, aussi. Donc, Eva, elle est mignonne. Dommage qu’elle n’ait rien d’intéressant à dire. Genre aujourd’hui, à Cannes. En lisant le titre de la dépêche, on aurait presque pu croire qu’elle allait présenter un film au prochain festival de Cannes, mais non. Si Eva est à Cannes, c’est pour une activité professionnellement bien plus intéressante: elle fait la promo des glaces Mugnum. Vous le saviez, vous, qu’elle était ambassadrice de la marque? C’est sûr, on joue dans une autre catégorie que ces losers de chez L’Oréul, Diur ou Chanul, là. L’article est édifiant, d’ailleurs, tellement l’événement a l’air funky: « Eva Longoria est à Cannes. Elle a reçu sous un joli soleil la presse pour faire la promotion des glaces Mugnum dont elle est l’ambassadrice. Chaud devant!! (oh bah ça c’est sûr, un point presse de merde pour lécher un bâtonnet, c’est super chaud) Dans le cadre de cette journée exceptionnelle (exceptionnelle, comme ils y vont!), une équipe d’experts Mugnum a été recrutée pour l’occasion à travers toute l’Europe (rien que ça??)« .

Bon, ça paraît con, comme ça, mais cet événement d’importance intersidérale me fait penser à un truc que je remarque depuis quelque temps déjà: Eva Longoria, elle a rien à dire. Entre son mariage avec Tony Parker, ses sourires figés quand elle fait la promo de ses navets, et ses réactions lumineuses dans les making of de Desperate Housewives, je ne l’ai jamais vue dire un truc un tant soit peu intéressant devant une caméra. Dans la presse écrite, ce n’est guère mieux. Bon, je ne suis pas expert en interviews d’Eva Longoria, non plus, mais à force de la voir partout, dans Glamur, dans Publuc ou dans Closur, à débiter des niaiseries sur son mariage et sur son métier d’actrice, j’en viens à me demander si elle n’est pas juste un peu idiote, Eva. Franchement, quand on n’a rien de plus intéressant comme événement à vendre à la presse que son amour des glaces Mugnum, faut pas s’étonner de se retrouver à tourner The Sentinel, hein.

Mais rien à faire, Eva, on nous la sort à toutes les sauces et pour n’importe quoi. Un sujet sur les success stories des people? Eva Longoria en couv’. Sur les mariages « contes de fée »? Eva en couv’. Sur les couples les plus sexy? Eva (et son benêt) en couv’. On sait pas trop qui mettre à la Une? On n’a qu’à mettre Eva. On veut parler des Desperate Housewives? Eva en couv’, allez (les autres, elles peuvent se gratter, elles sont trop vieilles)!

Bah ouais, j’avoue, je suis pas un fan inconditionnel de Eva Longoria. Non pas que je la déteste, hein, mais bon, même quand elle a pas d’actualité, on doit se la coltiner, et honnêtement je trouve qu’elle tire un peu la corde. Si on compile toutes les interviews qu’elle a fait depuis les débuts de Desperate Housewives en 2004, il y a moyen de savoir des trucs vachement passionnants qui renseignent très bien sur sa personnalité, genre ce qu’un homme doit faire pour la séduire, ce qu’elle aime comme couleur de chaussures, ou son plat préféré. Du coup, à enchaîner les déclarations métaphysiques sur son couple, sur le métier d’actrice et sur la vie en général, cette pauvre Eva, hypermédiatisée à la moindre de ses apparitions, passerait presque pour une crétine… C’est l’un des inconvénients de la célébrité à l’heure actuelle: à force d’apparaître partout pour rester dans le coup, on dit sans cesse en interview des choses pas très passionnantes, et du coup on confine à la beauferie. Tony Parker, il a l’air sympa de prime abord, hein. Mais comme je ne l’ai jamais entendu dire que des âneries avec une voix d’abruti, bah y’a rien à faire, pour moi c’est une icône beauf. Et Eva, c’est pour ainsi dire pareil, malgré sa participation à une série culte. Cela n’excuse pas tout. Eva et TP tomberont-ils de leur piédestal médiatique à force de ne rien nous dire d’intéressant? Ou bien est-ce le règne des stars beaufs?

Allez, Eva, au lieu de lécher du Mugnum, va plutôt nous tourner la suite de la saison 4 de Desperate Housewives! On est en plein suspense, là, on n’en peut plus! Et toi, au lieu de bosser, tu fais des points presse qui servent à rien à Cannes! Au boulot, feignasse!

5 réflexions au sujet de « Dans la catégorie « j’ai rien à dire »… »

  1. Ralala,cet élitisme volontairement puant, toujours aussi plaisant.
    Une question se pose, comment se faisse que tu sois si au courant des faits et gestes d’Eva Longoria ?

    Et dans le genre mon cerveau est dans mon soutien gorge, on se souviendra du passage d’Eva Mendes au grand journal, exemple tout aussi sympa. Tant pour le cerveau que pour le soutien-gorge.

    Bizarrement, il s’agit aussi d’une Eva. Tiens tiens…

  2. Elitisme puant ou simple constatation ?
    Si Vinsh connait aussi bien l’actu des stars c’est qu’il est obligé de surfer sur des sites people pour pouvoir survivre en cours et en plus, étant devenu notre boîte à potin, il est sans cesse quémandé!
    @ Vinsh : ce post vient infirmer ta théorie sur les gens moches et gentils ! Attention, tu t’égares!

  3. Lilibuzz, tu fait une fixette je crois. Il faut se reprendre.

    Moi je suis sûr qu’Eva, c’est de la graine de prix nobel et d’ambassadrice de l’UNICEF. En fait vous êtes tous jaloux! bouhhhh, c’est pas beau la jalousie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*