Nouvelle Star: ne reste que le bon grain?

Pratiquement deux mois, donc, qu’on se farcit la nouvelle fournée de « Nouvelle star », trépignant d’impatience de savoir qui aura la chance de vendre moins de singles que Cindy Sander. Petit bilan, à mi-parcours. Je me rends compte que mes prédictions, contrairement à celles de la Star Ac’, n’étaient pas si loin de la vérité. Hier soir, donc, à l’issue du praïme, ils n’étaient plus que cinq. Résumons donc l’hécatombe. Ont été décimés jusqu’à présent:

– Praïme 1: cinq grands artistes redevenus aujourd’hui totalement inconnus sont retournés vivre en province. Ciao!
– Praïme 2: Kristov éliminé mais sauvé par le jury: merci aux téléspectateurs d’avoir envoyé des SMS surtaxés, hein!
– Praïme 3: Julien ne pouvait pas gagner, comme je l’avais dit: il est donc le premier à dégager, le jury ayant consommé son antidémocratique joker avec Kristov… De toute façon, le talent n’a jamais suffit pour gagner un télé-crochet! Ses cheveux ne me manquent pas.
– Praïme 4: Sian se la pétait, Sian saoûlait tout le monde, et exactement comme je l’avais prédit, Sian arrive neuvième sur dix, cette année: c’est le syndrome du candidat sauvé par le jury lors du premier praïme à quinze… La candidate mignonne et qui chante pas trop mal, ce n’est pas du tout le créneau de la Nouvelle Star, et c’est à peine celui de la Star Ac’. Les temps sont durs pour les divas quasi-mineures.
– Praïme 5: Kristov a magnifiquement foiré sa sortie sur un pas du tout décalé ni drôle (mais plutôt déplacé) « J’ai envie de faire caca ». Dommage, mis à part ça il avait gagné une certaine respectabilité (mais pas une popularité). Out.
– Praïme 6: Thomas était un bon candidat mais laissait tout le monde indifférent. Pour défendre le public qui a des excréments dans les oreilles, il s’est quand même bien foiré sur « Louxor, J’adore » (chanson inchantable, je l’admets) le soir de son élimination.
Praïme 7: Lucile a payé une grossière erreur de choix musical hier soir: « Hung up » est une chanson à peine chantable (déjà que Madonna se fait remixer la voix à mort sur ses albums, alors quand on a 18 ans, des bottes à talons cassables et un jean slim trop serré…), et enchaîner avec une chanson de Michel Legrand, c’était carrément du suicide. Et oui: on n’est pas à la Star Ac’, mais ce sont quand même les gamines de 11 ans qui votent… Dommage, parce qu’elle méritait d’aller plus loin.

Restent donc cinq candidats aux potentiels variés. Lors de mon premier pronostic, je classais Ycare dans les trois derniers à rester. Je n’en suis plus aussi sûr aujourd’hui. Désormais, ceux qui se destinent logiquement, vu leur cote de popularité sur Internet et ailleurs, à être les quatre derniers en lice sont: Jules, Benjamin, Cédric et Amandine. Mais c’est vrai, Ycare joue les trouble-fête à la Jean-Pascal (vous relèverez les comparaisons hautement culturelles), toujours suivi par le public. Voici donc mon pronostic pour la semaine prochaine:

Amandine ne peut pas partir. Déjà, parce que c’est la dernière fille. Ensuite, parce qu’elle est très probablement destinée à la finale (minimum). Pour moi, c’est la seule candidate restante qui puisse faire un album correct qui ne soit pas une resucée de Julien Doré ou d’autre chose d’existant… En plus, elle déchire tout à chaque fois qu’elle chante (normal, c’est son métier dans la vraie vie aussi): hier, « When a man loves a woman » était impressionnant, et la reprise de « Déjà vu » de Bi-yon-ci (prononciation à la Virginie Efira) n’était pas si mauvaise, même si la pauvre choute a passé la chanson à se retenir de rire. Très probablement à cause du ventilo à 200 km/h qu’elle se prenait en plein visage et de sa robe chauve-souris à franges…
Cédric a déçu le jury hier soir. Pour ma part, le fade sosie de Pierce Brosnan me laisse de marbre depuis le début. C’est vraiment un beau gosse pour ménagère: il n’y a que les nénettes qui rêvent secrètement d’épouser un mec conformes aux désirs de leur maman pour aimer ce type. Mais il n’est pas trop mauvais. Une question, toutefois: vous achèteriez l’album de ce mec??!
Jules a pris quatre rouges hier soir sur sa deuxième chanson (qu’il a pourtant chantée de manière aussi mauvaise que la première, mais bon), ce qui m’a fait jubiler intérieurement. Evidemment, les fillettes qui envoient des SMS on flairé le danger et l’ont sauvé. Pour moi, il est insupportable, mais il a le syndrome « Pierrick Lilliu », donc il a encore de bonnes chances pour la finale.
Benjamin est un beau gosse pour lycéennes. Il est absolument insignifiant, ne chante pas spécialement bien (voire faux à l’occasion – mes oreilles saignent encore en repensant à sa version de « Avec le temps ») et ne propose rien de neuf. Déjà, après toutes les prestations qu’il avait proposées aux différentes étapes de casting, je ne comprenais pas sa présence à Baltard. Pourtant, son immense cote de popularité (la promotion du nouveau film de Daniel Auteuil est quasiment basée sur son micro-rôle, ses fans sur Facebook se comptent par milliers…) semble le mettre en sécurité. Un mystère de plus dans le monde des télé-crochets.
Ycare, enfin, après un démarrage en trombe au premier praïme, a fini par saoûler tout le monde avec sa folie surjouée et son gigantesque melon. Il est donc un peu l’invité surprise parmi ces cinq derniers candidats. Il ne gagnera pas (parce que bon, c’est un peu comme pour George-Alain à la grande époque de la Star Ac 2: on veut bien rigoler jusqu’en demi-finale, mais faut pas déconner non plus, et de toute façon l’élan populaire derrière lui n’est pas flagrant), mais il peut encore s’incruster une ou deux semaines…

Vous l’aurez compris, je ne suis pas hyper enthousiaste face aux candidats de la Nouvelle Star, cette année. En fait, la Nouvelle star, à mon sens, s’est sauvée du naufrage et s’est en même temps tiré une balle dans le pied il y a deux ans. Le responsable? Christophe Willem. Après trois éditions bof bof et trois gagnants qui ont du vendre 45 disques en cumulé (Jonathan Cerrada, Steeve Estatoff et Myriam Abel, dont je ne suis même plus sûr de l’orthographe des noms), le candidat magique a (re)donné ses lettres de noblesses au programme. Pratiquement pas un rouge pendant toute son épopée à Baltard, une évidence qui crevait les yeux dès qu’il s’emparait d’un micro: il était la Nouvelle Star, il n’y avait rien à faire. L’année dernière, la six a péniblement fini par faire gagner son candidat « décalé » Julien Doré (dont on voyait venir la victoire à dix kilomètres, tant les autres candidats étaient fades), mais déjà, le coeur y était moins. Et cette année, malgré l’évidence Amandine, on baille et on s’ennuie devant les praïmes, on passe rarement un bon moment devant une performance décoiffante. Bref, personne ne se détache suffisamment du lot pour faire, à la sortie, un bon vendeur de disques qui réunisse les gamines de 11 ans et les jeunes branchouilles. Deux cibles absolument essentielles pour maintenir le programme de la six à flots…

En attendant, ils ne sont plus que cinq, et sauf surprise, Jules et Amandine feront partie des trois derniers. J’ai presque envie de dire: passons directement à la finale!

Le pronostic pour le prochain praïme est donc, même si on s’en fout au bout du compte, le suivant: le départ va se jouer entre Cédric (parce que ça commence à être chaud pour ses fesses s’il ne se décide pas à surprendre le public positivement) et Ycare (parce que c’est chaud pour ses fesses depuis trop longtemps). Personnellement, cela m’indiffère un peu, mais mon coeur penche en faveur d’un départ du faux Ken, parce que 1) les tentatives de la prod’ pour le métrosexualiser avec des T-Shirts décolletés est juste grotesque, 2) il est trop lisse, et 3) ça énerverait tellement de monde que Ycare reste encore un peu que ça me ferait bien rire.
On en reparle dans une semaine. En tout cas, une chose est sûre: s’ils virent Amandine, j’arrête de regarder!

5 réflexions au sujet de « Nouvelle Star: ne reste que le bon grain? »

  1. Euh mais non! Moi, j’l’aimais bien Thomas, & j’étais très triste la semaine dernière…! Je suis sûre que sans ses cheveux il avait un bon potentiel! :p

  2. Tss, je fantasme sur Cédric et je ne suis pas du tout une gentille fille bonne à marier. Tu es juste insensible au sex-appeal qui transpire de sa fossette et de sa belle crinière :-p

  3. Petit bonjour d’abord, c’est mon premier commentaires sur ce blog.

    Je suis ok sur les deux qui ont le plus de risques de partir, même si je rêve toutes les nuits de voir partir Jules sous les hués du public.
    Par contre, je te trouve dur avec le génial Benjamin (ouai, ok, je l’avoue, je fais partie de ces milliers de fans sur Facebook).

    Sinon, niveau pronostic, je ne vois pas comment Amandine pourrait échapper à la victoire.

  4. En effet, les fourches se dressent quand on attaque les beaux gosses! C’est incroyable! Vinshou, continue, ça augmente la fréquentation! Comme quoi, on peut toujours compter sur les minettes! Et d’ailleurs, je les rejoins : non mais oh, laisse Cédric tranquille! En plus, il ressemble pas du tout à mon papa et je ne pense pas qu’il fasse fantasmer ma mère! Non mais!
    Par contre, c’est qui Julien? Je l’ai déjà oublié! oups…

  5. Je déteste Ycare et son théâtre ambulant, ainsi qu’Amandine l’hystérique et Jules le chauve… alors, qui reste-t-il? Benjamin, oui, pas mal, et Cédric, trop vieux pour moi 😉

    Ps : merci pour le petit mot, je pars dans le « Nord » demain!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*