RIP, Happy Hour?

Moi, je dis… On a le gouvernement qu’on mérite. Donc, désormais, oubliez aussi le droit de boire, mes enfants. Je comprends parfaitement le sens de cette mesure, du reste, l’alcoolisme étant un problème de société des plus sérieux, qui plonge des familles entières dans des drames totalement glauques. Mais m*rde, quoi, l’happy hour!! Déjà que pour boire un verre dans un bar à Paris, faut prévoir de manger des pâtes à l’eau pendant deux semaines! Alors s’il n’y a même plus moyen de ruser de temps en temps en sortant du boulot…

Les bières de 18 heures à moitié prix, c’est peut-être bientôt fini. Les happy hours dans les bars, tout comme l’achat de bouteilles dans les boîtes de nuit, sont sur la sellette. Ces pratiques pousseraient à la consommation d’alcool selon la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt), d’après le Parisien. La Mildt propose donc de les interdire, et d’augmenter les taxes sur l’alcool. Le gouvernement précise que ce n’est qu’une proposition, qui n’est « pas actée à ce stade ». (source: 20minutes.fr)

Prochain pilou? Le portable dans la poche parce que ça donne le cancer des testicules? Les épices parce que ça donne des brûlures d’estomac? Les couteaux de cuisine parce que ça coupe??… On ne pourrait pas faire un peu confiance aux gens (j’entends par là la majorité des gens) pour se prendre en charge et ne pas basculer dans la déchéance, au lieu d’interdire d’office?? Et mon pouvoir d’achat, Madame Michu??
Bon, je n’ai pas la prétention de maîtriser tous les enjeux d’un débat de santé publique, mais pour le coup, je fais partie des gens (et je pense qu’ils sont nombreux), pour lesquels le « happy hour », c’est tout simplement sympa pour le portefeuille, de temps en temps et avec modération. Et voila, encore un truc qu’il aura fallu stigmatiser.
Société aseptisée: tu l’as voulu, hein? Tu l’as eu (un grand coup dans ton c##!)*!
* celui ou celle qui reconnaîtra cette citation sera dénoncé(e) aux autorités en tant que téléphage beauf (comme moi, quoi)!

9 réflexions au sujet de « RIP, Happy Hour? »

  1. bien poujadiste ce post!
    si les gens étaient responsables il n’y aurait pas de mort sur la route à cause de l’alcool et pas de cons pour dire que même bourrés, ils maitrisent leurs véhicules.
    T’es pas content, bois du jus d’orange!
    mod.

  2. Rhoooooo… Faut pas le prendre comme ça! Comme je le disais, je sais que ce n’est pas un dossier à prendre à la légère, mais l’interdiction pure et simple me paraît injustifiée!

    Si on va dans ce sens, autant supprimer/interdire carrément la vente de tous ces produits (tabacs, alcools), qui finalement n’ont rien de positif à nous apporter. Je trouve facile de toujours justifier ce genre de mesures en ramenant tout aux morts. Par ailleurs, je pensais plutôt à l’happy hour dans l’optique (effectivement peu répandue en fin de compte) du bobo parisien qui sort du boulot et qui boit une bière avec deux-trois potes avant de rentrer chez lui… en métro. Je ne fais pas l’apologie de l’alcool au volant, merci bien!

    Enfin, et par ailleurs: je bois déjà du jus d’orange. Bien plus souvent que de l’alcool. Et je le vis très bien. Mais je le choisis.

  3. oui, mais tout le monde n’est pas aussi responsable que toi!
    & surtout, le « happy hour », ce n’est pas seulement que tu payes moitié prix, c’est qu’ils te donnent le double de ta consommation habituelle au même prix… alors, évidemment, ça revient au même mais p-e que le principe de servir le double donne une idée de favoriser le boivage d’alcool et que ça, c’est pas bien!

  4. Notons aussi, ainsi que me le disait Lilibuzz hier soir, que le lobbying (d’où peuvent bien lui venir des idées pareilles??) des fabricants d’alcool va réagir en mettant une pression d’enfer sur le gouvernement pour que cette mesure ne soit pas adoptée…

    Bref, je voulais seulement soulever le problème: est-ce que ce genre d’interdiction fera diminuer les problèmes d’alcoolisme ou simplement de consommation excessive?

    Bientôt, il n’y aura plus que chez nous, comme pour n’importe quelle substance illicite, qu’on pourra boire! Et ça n’empêchera jamais personne de se casser la gueule en voiture en rentrant après…

  5. il faut taxer à 300% et pas interdire! l’Etat doit gagner de l’argent sur ça (ce n’est pas ironique de ma part)

    mod.

  6. Taxer à 300% l’alccol? C’est quand même un peu absurde et en plus ça n’arretera jamais la consommation d’alcool! On l’a vu, la diminution des accidents liés à la consommation d’alcool n’a rien à voir avec les taxes sur la conso mais plus avec les campagnes de prévention et la présence des flics à chaque rond point de France et de Navarre le samedi soir.
    Je crois sincéremment que l’Etat attaque le problème par la mauvaise face! Mais ce n’est qu’un avis qui ne veut choquer personne et ne suppose pas une levée de barricades virtuelles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*