Secret Story 2, ou comment louper un article qui m’aurait amené du trafic

Tout est déjà dévoilé ou presque. Du coup, aucun intérêt à vous pondre l’article de présentation du loft made in la Une: tout le monde sait déjà tout des candidats et de leurs petits secrets. Même ma coloc’, qui ne connaît pourtant même pas leurs visages, sait tout sur nos rats de laboratoire et les péripéties à venir (du moins en termes de secrets à découvrir). Du coup, l’article que j’aurais pu faire samedi matin sur le nichon tatoué d’Isabelle « motuf et bouf cousue », sur John « j’ai 12 de QI » David ou sur Laurent le prêtre anglican, n’a plus aucun intérêt aujourd’hui. Déjà. Le ouèbe a tué tout le suspense de la vie télévisuelle, moi je dis. Un peu comme les spoilers sur Lost ou les épisodes de Desperate Housewives téléchargeables six mois avant diffusion sur Canal, Secret Story est victime de son succès sur la toile. Mais bizarrement, l’audience a l’air de suivre. Celui pour qui ce doit être dur, c’est Super Benji Castaldi, qui doit continuer à présenter la quotidienne comme si les téléspectateurs étaient de parfaits niais incapables de chercher des infos sur Internet. Car oui, tant que personne dans le loft… euh, dans la maison n’aura buzzé pour déclarer que cette tanche d’Isabelle est thanatopracteur, il animera sa quotidienne comme s’il l’ignorait. Et il sous-entendra même d’un air amusé qu’elle a peut-être fait carrière dans le X. Comme si tous les pervers du net n’avaient pas déjà cherché…

Il y a là une vraie négligence de la production, je rejoins tout à fait POC sur ce sujet: à l’heure des buzz, des sex tapes et des rumeurs les plus folles répandues en quelques heures sur le web, la moindre des choses aurait été, de la part de la Une, de veiller à effacer quelques traces. Le MySpace de Quentin, où celui-ci clame sa paternité, aurait dû disparaître. Je pense que les fuites sur la fusillade à laquelle Hayder, le niais rappeur québécois dont la voix me fait penser à Roch Voisine sous Lexomil, a échappé il y a deux ans, étaient également évitables. Les motivations du jeune homme à participer à l’émission de TF1 me semblent par ailleurs douteuse: n’y a-t-il rien de plus constructif à faire de ce qui lui est arrivé? Parce que, bon, je veux bien qu’on lance un débat en France sur le port libre d’armes et les problèmes que cela soulève, mais en fait on n’est pas trop concernés, de ce côté-ci de l’Atlantique…

Sinon, comme l’année dernière, où certains secrets étaient tout bonnement introuvables (« j’ai des TOC mais je ne les exprime pas », « j’ai posé une fois dans un magazine de charme mais tout le monde s’en fout », « je suis naturiste mais je vis habillée »), je trouve que des candidats sont mieux lotis que d’autres sur ce plan là: Nathalie et Samantha ont trop clamé leur amour des hommes pour paraître honnêtes, du coup elle n’auront pas réussi à garder leur secret bien longtemps, mais elles ont surtout un secret plus trouvable que « j’ai couché avec 780 greluches sans amour propre quand je bossais au Madam pour financer mes études de mannequin » (d’abord, va deviner le nombre exact!), ou « je suis une princesse (enfin j’ai un très vague oncle qui était duc d’une province belge) ». De même, les deux blaireaux désignés pour jouer au petit couple ont forcément attiré l’attention sur eux à cause de cette bizarrerie qui consiste, justement, à entrer dans la maison officiellement en tant que couple. D’autant que l’alchimie entre eux est totalement saisissante, non? La crital room, enfin, n’a eu d’autre intérêt que de donner corps à ce que les détracteurs du premier loft dénonçaient si vigoureusement en 2001 (comme cela paraît loin): des êtres humains exposés en vitrine comme des rats, et soumis au bon vouloir d’autres. J’ai trouvé cette idée, probablement destinée à meubler les premières quotidiennes, absolument malsaine.

Une question me taraude, au sujet des règles du jeu appliquées cette année: l’année dernière, les triplées (dont j’ai oublié les noms mais on s’en fout, elles étaient bieng sèmepa et elles ong gagné heing) avaient un secret commun et faisaient donc candidature commune. Elles étaient forcément nominées, à chaque fois, toutes les trois ensemble, et ont gagné de la même manière, comme une seule et même candidate. Cette année, Maéva et son pèr… euh, sa mère Marie-France, Samantha et sa femme Nathalie, et Cyril et sa fausse dulcinée Alice seront-ils obligés de faire candidature commune pour les nominations qui, à n’en pas douter, déchireront bientôt nos petits cœurs sur la Une?…

Vous voyez, finalement, même si 48 heures après le lancement de l’émission tous les secrets sont connus du public, il y a encore des questions à se poser sur cette émission de qualité! M’enfin quand même, heureusement qu’ils se sont gardé les secrets de Caroline et du candidat mystère sous le coude…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*