« Ce qui est trop clair n’est pas intéressant »

Le post pas tr��s funky du jour (ça se voit, non?)

Bon, ok, avec un média aussi rapide et réactif que le ouèbe, je débarque un peu avec 36 heures de retard, pour ce post. Mais en même temps, j’attendais la Une de Libé, parce que j’étais sûr qu’elle serait belle et rendrait compte de l’événement important qui vient de se produire.

Alexandre Soljenitsyne, dont j’ai la fierté de savoir écrire le nom sans vérification sur Ouikipédia, ce n’était pas n’importe qui. Son nom ne vous évoque pas grand chose, si ce n’est un vague nom entendu au programme d’histoire de terminale… Non, même pas? Bonjour le niveau.

Bref, ce personnage clé de la dissidence russe sous le régime soviétique fait partie des icônes qui resteront dans l’histoire culturelle. Icône pop, peut-être pas, mais icône de la culture populaire, oui, tant que son nom aura encore les honneurs d’une citation, même brève, dans les manuels d’histoire des bacheliers. Bref, tant que l’Histoire nous enseignera l’existence du système concentrationnaire soviétique, il se trouvera des lycéens pour entendre prononcer le nom de Soljenitsyne. Alors certes, il avait 89 ans et était loin d’être aussi funky qu’une Madonna (qui aura probablement des funérailles nationales et un cortège de deux millions de personnes quand elle passera l’arme à gauche), mais c’est une figure culturelle de premier ordre qui a disparu dimanche soir. Bon, en même temps, je ne vais pas jouer au vieux con moralisateur qui s’indigne de voir que tout le monde s’en tape, de la mort de ce vieux russe: je croyais qu’il était déjà mort! La polémique en a aussi fait un personnage peu médiatique. Penseur, prix Nobel, pourfendeur du totalitarisme et critique d’un monde occidental dont les valeurs morales se sont effondrées au profit d’un grand « bazar mercantile ». Pas très sexy, tout ça. Par ailleurs, le doute, toujours nauséabond, sur l’antisémitisme d’une partie de son oeuvre entâche très probablement son aura. Du moins, suffisamment pour que la nouvelle de sa disparition ne soit pas sur toutes les lèvres.

Mais cela ne doit pas nous empêcher d’avoir une pensée respectueuse pour ce monsieur, dont l’Archipel du Goulag aura constitué une pièce majeure de la plus belle bataille que l’Homme soit capable de mener, parfois en vain mais jamais à tort: la résistance intellectuelle.

7 réflexions au sujet de « « Ce qui est trop clair n’est pas intéressant » »

  1. c’est bien aussi quand tu poste sur un sujet sérieux! quelle plume aguisée!
    j’avoue je croyais aussi qu’il etait deja mort
    mais ca m’a touché malgré tout

  2. Je n’ai pas honte d’avouer qu’après une année chargée d’histoire pas plus tard qu’en 2007, ma prof n’a jamais prononcé ce nom. Alors, bon…

  3. Bon…
    Admettons que Soljenitsyne a contribué à une résistance intellectuelle certaine, que son Ivan Denissovitch est bien ficelé, mais tout de même.

    Le personnage en lui-même assumait très franchement ses prises de position antisémites, homophobes, et j’en passe, ainsi que son amitié / respect / kiffage envers Poutine-le-national-traditionaliste.

    Un peu comme si Simone Veil se mettait à soutenir Le Pen.
    Ca porte un coup à l’image idéalisée qu’on peut se faire du personnage.

    Et du coup, ben moi jme dis que voilà, malgré ses écrits, ça restait un vieux con – que je ne regretterai pas.

  4. @ alexandra: boh, de temps en temps, un peu moins de paillettes ne saurait nuire…

    @ marine: booooouh, mais vous êtes devenus quoi, les lycéens, depuis 5ans??

    @ jeremy: je comprends parfaitement ta position, et je pense qu’en employant le terme « nauséabond » je reflète aussi les aspects moins idéaux du personnage. Ma position ici n’a rien d’un encouragement à l’antisémitisme ni à l’homophobie (et pour cause!), j’espère que tu t’en doutes! Je pense juste (et encore une fois ce n’est que moi) qu’envers les morts il ne faut ni idéaliser ni maudire, mais faire preuve de mesure. Et tant qu’à faire, essayer de retenir ce qu’il en ressort de bon même si on ne peut occulter le mauvais. Bienvenue, par ailleurs! 🙂

  5. Deux commentaires ont disparu de cet article: un de « jérémy » et un de moi… Qu’est-ce qui s’est passé???

    J’ai fait une fausse manip’??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*