Vis ma vie de no life: un week-end au volant

Transcendant…

« Soooooous… le soleeeeeeeeeil… »* Sous le soleil (bordelais) exactement. Bon, c’est pas que je vous aime pas, mais je ne vais rien poster du week-end, pour la simple et bonne raison que je descend sous le soleil de Bordeaux. Pour profiter du soleil? Bah nan, même pas: pour vider les derniers cartons de mon appartement, car je dois libérer les lieux!

Je vais donc, en voiture sivouplé, profiter du merveilleux chassé-croisé entre les juilletistes et les aoutiens. Journée classée rouge aujourd’hui par Bison Rusé, et noire demain « entre 5h et 22h ». Ouais, toute la journée, quoi. Et devinez quoi: je pars justement demain matin, au volant de mon ex titine, à 5 heures pétantes, pour 600 kilomètres que je vais conduire du début à la fin dans les embouteillages, avec seulement quinze cartons à charger en arrivant, peut-être une pause pour manger/boire, huit heures de sommeil dans la foulée, puis re-600 kilomètres au volant le lendemain. Et on sera dimanche soir…

J’aime ma vie.

* Si je vous ai mis le générique de la série dans la tête, je n’aurais pas complètement perdu ma journée! Mouarf!

3 réflexions au sujet de « Vis ma vie de no life: un week-end au volant »

  1. Ben moi, tu m'as pas du tout mis le générique de la série mais la chanson de Serge Gainsbourg dans la tête! & quand on ne connaît qu'une seule phrase « sous le soleil e-xac-te-ment », ça devient limite énervant! surtout quand il n'est pas du tout prévu qu'on soit sous le soleil pendant le we….
    Bravo!

    Allez, bon we quand même et bonjour à Bordeaux et au miroir d'eau pour moi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*