Week-end, H -1 (si tout va bien)

Lectorat, tu me connais, je n’aime pas te délaisser. Mais le devoir m’appelle et, bien souvent, je me retrouve en fin de journée, les doigts desséchés par le toner de la photocopieuse, à m’apercevoir que NON, je n’ai rien posté aux plébéiens qui attendent dans l’angoisse et la langueur un signe de moi.

Et le pire, c’est que, débordé que je suis par mes tâches chronophages, je n’ai, du coup, rien d’intéressant à raconter. Si ce n’est que j’ai sorti aujourd’hui près de 400 pages de photocopies et impressions en couleurs, même pas pour un client, non, juste pour archives ou documents de travail. Sur du papier évidemment moins recyclé et plus satiné que celui sur lequel je rendrai, un jour prochain, mon rapport de stage. Pas très développement durable, me direz-vous? Oui, mais j’obéis fidèlement à mes ordres, quitte à me faire jeter des pierres par la moitié des gens que je croise dans les couloirs. Je soupçonne mon boss de chercher à me bizuter ainsi. Ou pas. Bref, je suis donc officiellement un instrument capitaliste de la déforestation et de la pollution des eaux par l’encre. J’essayerais bien de me consoler en me disant que je le fais pour la thune, mais bon…

Si j’ai honte? Bah en temps normal, oui, mais en fait j’suis crevé, là, alors je relativise.

Bon, tout ça pour dire ou ne pas dire que je me barre (encore) dans ma Seine-et-Marne natale, dans la maison parentale où désormais il y a certes une connexion ouèbe, mais pas d’ordinateur… Mes géniteurs sont parfois aussi épatants que moi, je trouve.

Et comme je sens bien votre frustration de n’avoir eu droit qu’à un post d’excuse minable comme il en fleurit toutes les deux semaines (au bas mot) sur ce bloug, je me permets de vous offrir un petit cadeau, réclamé par bon nombre de pervers les soirs de diffusion de D&CO:

le fameux…

le génial…

le sexy…

l’affriolant…

le sulfureux… décolleté de valérie Damidot, bien sûr!


Bon week-end, donc, les jeunes, et faites de beaux rêves, hein (enfin, ne faites pas trop de cauchemars, quoi)!

2 réflexions au sujet de « Week-end, H -1 (si tout va bien) »

  1. Attends, tu décoooooonnes ???

    T’as fait des photocopies EN COULEURS ?

    Putain, la CHANCE.

    (Moi j’ai une connexion Ouèbe et un ordinateur chez mes parents, dans la campagne, sauf qu’on est encore dans l’ère du non-ADSL. J’me sens moins seule tout d’même.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*