Bravo le veau

Bah en fait, je ne suis guère inspiré aujourd’hui, vu que je lutte depuis ce matin pour ne pas m’endormir sur place. En vrai, c’est pas tout à fait ça : je lutte surtout pour que cela ne se voie pas…

Mais bon, faut dire que j’exagère un peu depuis une semaine, à ne jamais réussir à dormir avant 2h (ces derniers jours, c’est plutôt 3 ou 4h, d’ailleurs) et à boire tous les soirs alors que mes journées, si elles ne sont pas les plus remplies du monde (euphémisme), ne contribuent en rien au repos de ma douce cervelle.

Je relèverai (et retiendrai) toutefois, pour plus tard, qu’on évite de mélanger tout ça :

+

+

+

+ (à nouveau)

Parce qu’en fait le lendemain on ressemble à ça:

3 réflexions au sujet de « Bravo le veau »

  1. Ah ouais? Tu fais dans le visuel toi maintenant?
    Mais c’était dans les astres ça mon petit Vincent, parce qu’ici j’ai fait pareil que toi toute la semaine dernière (sauf que moi je me lève à midi après, privilège du chômeur).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*