Ciné quoi nonne

Je sais pas si t’as remarqué, lectrice (oui, aujourd’hui je parle aux lectrices) (de toute façon c’est la majorité du lectorat, ici) (ou pas) (bah ouais, je suis probablement pétri de préjugés, mais je vois mal une fille googler « mainstream lesbien » ou « poupée gonflabe silicon« )…Bon, donc je disais, je sais pas si t’as remarqué, lectrice, mais ce ouikène, c’est la Saint Valentin. T’es célibataire ? Pas de bol, je ne me propose pas de te trouver un mec, je m’appelle pas Muutic, et encore moins Diamante K (quoique). Juste fais quelque chose pour tes cheveux et demande des conseils maquillage chez Sephura, chais pas, moi…

En revanche, nos amis les distributeurs de cinéma ont bien pensé à toi, pour que tu puisses aller déprimer dans les salles obscures en engloutissant des Kit-Kut Balls (qui ne t’aideront toujours pas à trouver un mec, sorry).

T’as qu’à voir :

Meilleures ennemies (Bride Wars), ou comment deux meilleures copines se retrouvent en concurrence, ayant bloqué leurs mariages respectifs à la même date. Comme c’est bien connu que vous les dindes vous devenez hystériques dès qu’il s’agit de se retrouver casées pour la laïfe avec un conservateur misogyne qui va se mettre à grossir à vue d’oeil juste après, il n’y a pas meilleur moment que la semaine de la Saint Valentin pour vous faire rêver, non ? Pour l’occasion, si tu es maquée, les concepteurs de l’affiche se sont arrangés pour que Kate Hudson ressemble à Jennifer Lopez teinte en blonde. Je ne sais pas quel est le coefficient sex-appeal/notoriété de Jennifer Lopez en 2009 auprès de la gent hétéro, mais sur un malentendu, tu pourras probablement traîner ton keum à une séance de ce chef-d’oeuvre (t’as qu’à dire qu’on voit les seins d’Anne Hathaway ou un truc du genre) (la confiance, au cinoche, ça sert à rien). Vous pourrez ainsi songer à ne pas vous marier comme des bourgeois new-yorkais de films pour midinettes. Délire.

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! LE titre raccoleur pour attirer la gourdasse quasi-trentenaire désespérée pour une séance d’autoflagellation subversive avec ses copines : « Aaaaah, on va enfin comprendre les mecs, PTDR !! », peut-on déjà voir fleurir sur les tchats pour jouvencelles. Dans deux ou trois ans, quand le film aura terminé son exploitation commerciale, ton supermarché te proposera sûrement un coffret DVD réunissant Ce que veulent les femmes (la comédie romantique pas très drôle avec Mel Gibson et Helen Hunt) et Ce que pensent les hommes, et tu l’offriras à une copine célibataire blasée pour vous faire des soirées DVD trop délires. Les hommes c’est tous des salauds ! Hiiiiiiiiiiii !!

Bon, et sinon, pour briller en soirée mondaine, sache que le titre original du film (He’s just not that into you) est repris d’une réplique de Sex and The City : si, si, souviens toi, saison 6, Carrie sort avec Berger (ils prononçaient ça Burger, alors qu’en lisant les sous-titres, nous les pauvres français imaginions nous moquer d’un gardien de moutons) et le présente à ses amies grognasses. Berger fait alors une révélation à Miranda, qui attend avec impatience le coup de fil d’un mec qui n’a pas voulu monter chez elle à la fin de leur rencard : les mecs sont assez simples dans leur fonctionnement, en fin de compte, et s’ils veulent monter chez la fille à la fin du rencard, ils le font. Ils ne se défilent pas sous prétexte de « prendre leur temps » ou « d’être en forme au boulot demain » ou de « ne pas envoyer les mauvais signaux ». Si le mec n’est pas monté chez toi à la fin du rencard alors que tu le lui as proposé, arrête de chercher à décrypter son langage codé de l’amûûr, he’s just not that into you

Tous des salauds, j’te dis.

Rhoooooooo, un bébé, qu’il est trop meugnon choupinou tiens !! Hi hi hi ! Oui, fille, le distributeur de films te connaît, il sait que ton horloge biologique est allumée depuis tes 14 ans. Hop, un bébé dans ta face à trois jours de la Saint Valentin, tu iras au moins le voir au cinoche, si tu n’as pas de semence sous la main. Mais bon, méfie-toi, c’est un film d’Ozon, donc pour la gentille comédie mielleuse qui causerait juste d’un bébé trop choupinou, tu repasseras.

Ok, Costa-Gavras ne l’a probablement pas fait exprès, mais tu avoueras que le gossbo du Tiers-Monde, ténébreux et le cheveu en bataille, ça te fera saliver si tu es seule samedi après-midi devant ton Goumont, nan ?

Si vraiment tu es blasée, venge-toi de tout ce romantisme échevelé en allant voir le probablement très mauvais remake de Vendredi 13 (là aussi, le distributeur n’a pas choisi sa date de sortie au hasard). Voir d’innocents et naïfs adolescents pleins de fougue se faire faucher par un psychopathe à masque, ça devrait te faire oublier tous les couples amoureux que tu verras attablés dans les restos ou sur les bancs publics, se foutant pas mal du regard oblique des passants honnêtes.

Si tu es catherinette cette année, lectrice, fais-moi signe, hein, je me ferai une joie de te remonter le moral sur ta situation.

11 réflexions au sujet de « Ciné quoi nonne »

  1. Bon… Je ne suis pas catherinette, mais je bosse jusqu’à 22:15 donc le repas en amoureux, c’est loupé! Aucun de ces films ne m’intéresse, et je crois que la palme du pire revient logiquement au premier (surtout pour Kate Hudson retouchée A MORT sur l’affiche). Sinon, « Ce que pensent les hommes », l’affiche a l’air pompée sur celle des Poupées Russes mais bon, ils ne sont plus à ça près (cf. le titre original).

  2. Comme je n’ai pas mis les pieds dans un cinéma pour cause de téléphagie aigüe depuis au moins deux ans (j’ai honte), j’apprécie ce post qui me permettra de pouvoir participer aux discussions animés sur les sorties du moment. Mais en vrai, j’ai une question qui me taraude : Anne Hathaway a-t-elle joué dans une production Disney où elle incarnait un vilain petit canard qui devenait une belle princesse à la fin ? Par ailleurs, je veux bien que tu me fasses une petite fiche sur « Ricky ».

  3. Tu as remarqué pour attirer les hétéros sur l’affiche de « Ce que pensent les hommes »?
    Ils ont mis Scarlett qui se touche les seins.
    Ils sont forts.

  4. @ fabulousF. : c’est vrai, tu t’es loupé, là…

    @ marine : en même temps, je ne suis pas spécialement pour le battage autour de la Saint Valentin, donc je ne veux pas non plus que tout le monde se sente blasé par ce truc. Déjà que moi je vais même pas la fêter…

    @ POC : Oui, Anne Hathaway a été « Princesse malgré elle » avec la cultissime Julie Andrews !! Je te ferai une fiche « Ricky », du coup !

    @ Jungle Julia : Merci JJ, Google va m’envoyer un « Scarlett Johansson se touche les seins » grâce à toi ! Sinon, l’affiche me rappelle aussi que Ben Affleck n’est pas décédé, je suis rassuré, je t’avoue.

  5. En tant que catherinette trop blasée de la société et trop vnr de la life du funkystyle, j’avoue que le seul film qui me tente là-dedans (à part « Ce que pensent les hommes » que je vais FORCEMENT aller voir comme toute morue qui se respecte) c’est celui avec le monsieur aux yeux tout bleus qui veut aller à Paris… Il a l’air bien brave lui…

    Bon d’accord je ne suis qu’une cruche. Je sors.

  6. Ricky, j’ai vu la bande annonce au ciné…ça m’a fait vraiment peur cette histoire de bébé qui vole (oups, spoiler!).
    si quelqu’un va le voir, j’aimerai son avis ( et son état psychologique après)

  7. et sinon en bon film de morue, y’a « le bal des actrices » : j’ai trouvé ça vraiment bien et drôle.
    un bon film de fille !

    parce que vu qu’il faut vendre un rein pour aller au ciné de nos jours (spécialement le weekend), crois moi qu’il est pas arrivé le jour où j’irai voir un kate hudson !

  8. Sur l’affiche du film, Kate Hudson ressemble à Jennifer Lopez, dans l’affiche de sa comédie romantique où elle luttait contre sa belle mere (si si googleise, si tu ne me crois pas).
    et rien que pour ça, je n’irai pas voir ce film.
    j’attendrai juste qu’il soit disponible en version piratée.

  9. @ fabulousF. : je pense que la Saint Valentin va finir aux Follivores cette année !

    @ Mathilde : t’as encore de la marge pour finir catherinette, me semble-t-il…

    @ fille facile: c’est vrai qu’apparemment la bande-annonce en dit trop. Après, c’est un Ozon, donc je ne pourrai pas m’empêcher d’aller le voir… Quant au « Bal des actrices », j’ai vraiment aimé !

    @ Petite Cervoise : je suis allé voir « Meilleures ennemies », et en effet c’est une daube. Quelques bons gags, mais la bitchitude n’est pas assumée jusqu’au bout et la morale finale est prévisible et cucul-la-praline au possible. Dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*