Loque dès le mardi soir, qu’est-ce que ça va être vendredi…

Ah ouais, vendredi ce sera férié, alors je pioncerai ferme jusqu’à 15h…

Je poste en vrac aujourd’hui, car point inspiré je ne suis, lecteur. C’est que je n’ai guère de vie sociale digne de ce nom en dehors du boulot et du ménach’ à la maison (enfin maison, comprends « cage à lapin », hein). Donc, les blablateries du jour :

– le Polaroid revient avant cet été. Alors bon, certes ce ne sera plus la même chose et ça coûtera la peau des fesses, mais dans l’esprit, ce sera un peu le retour d’une de mes vieilles marottes, et je ne saurais m’en plaindre (je suis pas du genre à me plaindre, de toute façon) (…) (…) (j’ai entendu ça !).

– j’ai découvert Massive Music Quiz grâce à mes collègues, et je les ai dégommées. Je t’ai déjà dit que j’étais un dieu du blindtest en pop variétoche ?

– j’ai regardé la Nouvelle Tare ce soir, et décidément ça ne s’améliore guère. Oui, tu as remarqué, je ne t’ai pas encore donné mon avis sur le cru 2009 du télé-crochet de la six. Le voici donc, ça devrait t’aider à mieux dormir : bof bof, cette année. Comme l’année dernière, d’ailleurs. Sauf que l’année dernière il y avait Amandine (même si elle était pas toujours au top et avait ses détracteurs, n’étant donc pas une gagnante aussi évidente que ses illustres prédécesseurs)… Alors pour en venir aux candidats, on s’ennuie un peu ; je dirais que le niveau est de 11/20, ce qui est bien mais pas top. Damien a trop laissé le jury et le public attendre sa « performance » notable ; à titre personnel (parce que c’est gratuit), j’ajoute que je suis totalement insensible à son timbre geignard, à ses yeux de chien battu et à sa bouche qui se déforme quand il essaye de faire une démonstration d’émotion ; Thomas est une crevette assez insipide par son registre de prédilection (la variétoche matraquée FM, en gros), mais il est assez sympathique et enthousiaste, ce qui est en définitive toujours ça de pris ; Leila a l’air folle et s’est vautrée sur Frozen de Madonna, mais je comprends sa présence à ce stade du jeu (la personnalité et le timbre vocal) ; Lary m’est sympathique depuis le début, parce qu’il ne pouvait logiquement pas gagner (sauvé par le jury lors du premier praïme = c’est mort)… Les trois candidats que je n’ai pas cités seront demi-finalistes. Voila.

– Sinclair a chopé la crève, apparemment. Un juré absent, c’est une première depuis 2003. Je pense que la six est ravie. Heureusement, personne ne regarde l’émission pour le côté « décoratif » de Sinclair…

– Julien Doré arborait ce soir un brushing-hommage à Mickaël, le Laurent Boutonnat de Lille éliminé lors du premier praïme de cette Nouvelle Tare 2009. Ou alors j’ai une perception capillaire pervertie. Va savoir.

– … euh, j’aurais pu consacrer un post à la Nouvelle Star, finalement…

– En parlant de Laurent Boutonnat, justement, ce week-end, Mylèèèèèèèèèèèèèèèèèène est revenue ! Les fans hyst… euh, passionnés ont campé devant le palais Nikaïa de Nice pendant une semaine et apparemment elle ne les a pas déçus en débarquant sur scène avec son look JPG et des décors à base de squelettes et de blattes géantes. Chouette. Bon, ça n’a pas l’air aussi bien qu’en 2006, je peux donc ne pas entamer une dépression estivale à l’idée de la rater au Stade de France en septembre. Mais quand même, je suis dégoûté de ne pas voir la blatte géante en vrai (ou plutôt l’entrevoir depuis le public, à probablement 800 mètres de la scène, certes) (mais c’est pareil).

– J’ai découvert ce soir que Pierre Martin*t, traiteur intraitable, avait une fille (bon, probablement une comédienne, mais là n’est pas la question) : donc Pierre Martin*t a une vie, une femme… et une sexualité. C’est fou.

Les gentils marchands de ouèbe de la L*vebox de Citron ne me laisseront pas avoir accès normalement à mes services web/TV/téléphone (qui ne me coûtent pas du tout un bras par mois) avant le 15 du mois… C’est là que je m’en veux d’être une lop… euh, un gentil garçon qui refuse d’engueuler les braves gars qui bossent sur les hotlines payantes.

(« What ? You’re talking to me ? »)

Nip/Tuck, décidément c’est toujours autant ma cup of tea. Tonight, c’est toujours aussi glauque, et apparaît sur l’écran Annalynne McCord (nue) (j’anticipe les futurs internautes pervers fans de Twilight 2) (on sait jamais).

– Je dois trouver un moyen de remédier à mes penchants no life un peu trop prononcés ces derniers temps, je crois…

3 réflexions au sujet de « Loque dès le mardi soir, qu’est-ce que ça va être vendredi… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*