La Pop-Pouffe de juin

Avis à la populace !Si tu as bien suivi, aujourd’hui tombe la douzième Pop-Pouffe du mois ! Ce qui fait un an ! Un an que cette rubrique fabuleuse et tellement profonde de sens existe. Je sais, ça te chamboule l’utérus, n’est-il pas ? Un an de Pop-Pouffes plus ou moins inspirées, plus ou moins talentueuses, plus ou moins aimables. Bref, leur seul point commun général c’est d’être des filles et de chanter de la pop, mais elles ont quand même été réunies sous la même étiquette : elles sont mon péché mignon à moi, le petit reflet limité de ma culture musicale de merde, mes kiffs de volaille dansante, ma petite madeleine de Proust (ou plutôt de prout, vu le niveau).

Alors même si cela n’a aucun intérêt en soi, dans la mesure où ces volailles ne semblent pas vraiment crédibles à se faire concurrence, je vais t’inviter, dans les commentaires, à choisir ta préférée, parmi les 12 qui ont défilé sous tes yeux énamourés et ivres d’impatience mensuelle. pendant un an. OUI, lecteur, je te propose un challenge plein de pression sur tes frêles épaules : choisir la Pop-Pouffe de l’année, LA connasse musicale de la saison 2008-2009.

Envoie donc un sms au 8 22 22, tape Pouffe et choisis ta sonnerie 3G préférée :

Juillet 2008 : Katy Perry – I kissed a girl

Août 2008 : Kylie Minogue – The One

Septembre 2008 : Pink – So What

Octobre 2008 : Britney Spears – Womanizer

Novembre 2008 : Hillary Duff – Reach out

Décembre 2008 : Lily Allen – The Fear

Janvier 2009 : Sugababes – No Can Do

Février 2009 : Kelly Clarkson – My life would suck without you

Mars 2009 : Britney Spears (bis) – If U Seek Amy

Avril 2009 : Kelly Llorenna – Dress you up

Mai 2009 : Sophie Ellis-Bextor – Heartbreak (Make me a dancer)

Juin 2009 : Lady Gaga – Paparazzi

____

Il vous reste 5 secondes.

Bon, et pour parler de la Pop-Pouffe de juin, comment dire…

Paris H., sors de ce corps !

Je ne suis pas un fan absolu du phénomène Lady Gaga. J’aurais pu te parler d’elle l’automne dernier quand on a commencé à entendre Just dance un peu partout (et que, j’avoue, j’aimais vraiment bien), mais je lui en ai préféré d’autres, dans le genre Pop-Pouffe. Pourtant, force est de constater qu’on tient là une cliente bien pop et bien pouffe, hein. Et qui aura réussi à marquer l’année 2008-2009 par sa présence médiatique. La faute à deux choses : le deuxième sinegueule extrait de son album The Fame, qui s’intitulait Poker Face et qu’on s’est gauffré tout l’hiver (même qu’à force on n’en peut plus, un peu comme quand on nous matraquait à grands coups de Kyo en 2003), et l’attention un peu exagérée que porte la presse people aux tenues ridicules de la donzelle. Franchement, la provoc’ par les fringues, je comprends pas pourquoi ça marche encore, depuis le temps… Bon, et puis elle fait aussi des déclarations plus ou moins subversives sur ses contemporaines de la musique de pouffe, ça fait parler, tout ça tout ça.

Bref, je ne trouve pas le personnage spécialement attachant, je trouve que baser tout un buzz sur un look de blondasse harnachée dans des combinaisons en latex bleu turquoise c’est un peu léger, et musicalement c’est sympa mais pas non plus révolutionnaire. Là où je suis d’accord avec l’engouement médiatique, c’est que je trouve quand même l’univers proposé et la dimension musicale tubesque de Lady Gaga plus intéressants que ce qu’a proposé Madonna en 2008. A la sortie de l’album The Fame, j’ai lu quelque part que c’était l’album qu’aurait du faire Madonna à la place de Hard Candy, et c’est probablement vrai. C’est rythmé, tubesque, un peu détonnant au milieu de la pop actuelle tellement marquée par l’empreinte pseudo rock des descendants d’Avril Lavigne ou celle, R’n’B, des Justin Tabernacle, Timbaland et autres Puffycat Dolls… N’empêche que ça reste de la dance archi formatée FM.

Là, je te parle quand même de Paparazzi, son nouveau sinegueule, parce que visuellement elle propose quelque chose de plus violent et de plus extrême que les fois précédentes, et que ça nous change des provoc’ à deux balles de ses collègues. Et puis un clip scénarisé de 7 minutes et des bananes, je trouve ça très farmerien. Et aussi parce que je me voyais mal, vu la peine qu’elle se donne à s’agiter dans les médias depuis six mois, ne pas l’introniser Pop-Pouffe du mois au moins une fois.

Bref, si je résume, à l’époque de Just dance, je lui souhaitais de réussir à faire de l’ombre à Pink, Britney, Christina et consorts… et maintenant qu’elle est sur le point d’y parvenir, elle me gonfle. Mais je trouve qu’elle fait plutôt du bon boulot et qu’elle sait y faire pour capter l’attention. On ne pardonne pas grand’chose au succès, paraît-il. Pour ma part, je suggérerais juste à Stefani Joanne Angelina Germanotta (kof kof) de proposer un peu plus que du buzz sulfureux et de la dance formatée, et je suis sûr qu’elle pourra aller très loin.

18 réflexions au sujet de « La Pop-Pouffe de juin »

  1. de 1 mon utérus n'est pas trop chamboulé… Merci !

    de 2 Britneyyyyyyy forever et pour toujours (oui je sais ça veut dire la même chose)

    et de 3 t'as un event Facebook a confirmer parce que s'il y doit n'y avoir qu'un seul ex-co-stagiaire à cette soirée, ça doit etre toi !!!!

  2. Katyyyyyyyyyyyyyyy
    et oui, vu la débauche asexuée, transgendered et libérée de l'ambiance brightonienne (à ce propos, je vous conseille le 1er épisode de Sugar Rush sur Youtube, ça vous donnera une idée;))

    Ptite Marie

  3. Pour la pop pouffe, moi aussi je vote hillary duff qui ne sert à rien, ou kelly machin.
    Et pour lady gaga, cette fille me bouleverse (j'ai du mal à choisir mes mots aujourd'hui) : je suis consternée par sa musique, vraiment pas terrible, et en même temps, je lui prédis une longue carrière.
    Faut juste qu'elle s'entoure mieux pour ses prods, parce que son italo dance, c'est pas possible.
    Mais quand même, grâce à elle, j'ai redécouvert « radio gaga » de Queen, et c'était vachement bien.

  4. c'est très mal connaître la discographie, le personnage et les textes de Pink que de la classer dans cette catégorie (même si j'adore la musique de poufiasse) ;

    sur les autres, Britney reste bien sûr la reine, mais lady gaga aura définitivement marqué cette année (actuellement trois de ses singles sont classés au billboard), la video de paparazzi est juste awesome, elle propose un visuel vraiment très personnel et original (après on aime ou pas), elle écrit elle-même ses textes et compose sa musique (sa réinterprétation de poker face au Piano/voix démontre que c'est une vraie musicienne à la voix puissante et au timbre reconnaissable entre tous) ;

    donc je vote Gaga

  5. @ bradshaw : attention, je ne prétends nullement qu'être une pop-pouffe ôte toute respectabilité musicale à celle que je désigne ainsi ! J'ai aussi eu des réflexions au sujet de Lily Allen : du moment que ça a un vagin et que ça chante de la pop, n'importe qui peut se retrouver là ! 🙂

  6. BritBrit toujours ! La seule, la vraie, l'unique !
    D'ailleurs, j'ai vu son sosie qui jouait de la trompette à la salle Pleyel ce soir…ça fait tout drôle !

  7. Je vote pour Hillary Duff.

    Parce que la pouffe, pour moi, elle ne doit pas avoir de coté trash comme Britney ni plus de 90 de QI comme Katy.

    Et en plus, elle porte le nom de la bière d'Homer Simpson.

    Sur ce, Lady Gaga ce n'est pas non plus la merveille de la décade, suis bien d'accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*