Top 40 des 2000’s : n°11

n°11 : The White Stripes – Seven Nation Army (2003)



Qu’on le veuille ou non, certaines chansons issues du rock indépendant acclamé par la haïpe depuis des lustres finissent par se faire un chemin jusqu’à nos mirettes. C’est le parcours de Seven Nation Army, sinegueule d’un groupe qui m’était jusqu’alors inconnu, The White Stripes, duo rock un peu perché composé d’un mec au chant et d’une nana à la batterie (pouvant à eux deux assurer aussi le reste des instruments), aux antipodes des groupes de rock FM qui préfèrent souvent le sex appeal d’une voix féminine et les expérimentations musicales bien encadrées…

Bon, en ce qui me concerne, j’ai toujours pas bien compris si Jack et Meg White sont frères et soeurs incestueux ou mari et femme, mais je m’incline devant cette espèce d’hymne imparable d’un rock qui profita des 2000’s pour effectuer son retour en grâce dans le market… euh, dans le mood du grand public.

Malheureusement, et comme tu l’as remarqué, le titre a été remixé, torturé, violenté, bousillé, pour finir sous forme de po-po-po-po-po-po-po dans les bouches plus ou moins imbibées de lofteurs et de supporters de foot. La noblesse du titre en prend un coup, à mes yeux, mais bon, hein, je ne vais pas négliger l’appropriation du public pour un titre (en fait, ça justifie d’autant plus le fait que c’est un des grands sinegueules de la décennie).

Le groupe navigue depuis à nouveau dans les eaux troublées de la haïpe, avec une critique qui crie au génie à chaque nouvel album dont les sinegueules extraits se font d’une discrétion à pleurer (ce qui, je le rappelle, a tendance à m’énerver). N’empêche, Seven Nation Army est une bombe et a vraisemblablement changé le cours de leur carrière. A défaut de changer le cours la mienne, parce que, franchement, je suis pas trop au top de ma carrière, là.

A venir, le Top 10, j’attends en trépignant de te sentir bouillir dans ton clavier (ce qui n’est pas gagné vu que tu es en wacances, comme tout le monde) (feignasse).

Et Nouël, aussi.

5 réflexions au sujet de « Top 40 des 2000’s : n°11 »

  1. @lilibuzz : je t'ai détrompée, non ?

    @marine : c'est vrai que dans le top 10 des chansons les plus massacrées par la beauferie, elle est n°1 à l'aise…

    @lord de winter : ça commence, ça commence !!

    @appas : effectivement, c'est troublant (et hypnotique)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*