Les Victoires de la Musique ne servent à rien

Aujourd’hui, la preuve que je ne m’intéresse pas qu’aux pré-adolescentes américaines en bas résilles qui chantent du harènebi, mais que la chanson française, à défaut d’être ma grande passion dans la vie, m’intéresse aussi et peut me faire causer.
La semaine dernière, je n’ai pas pris la peine de revenir sur le palmarès des NRJ Music Awards 2010, que je n’ai même pas regardés : cela fait des années, de toute façon, que les nominations sont grotesques et que les votes du public le sont encore plus, avec des récompenses du genre Femme Like U de K-Maro en chanson de l’année, M Pokora en meilleur chanteur de l’univers ou Las Ketchup en révélation internationale de l’année 2003 (lol).
Mais bon, les Victoires de la Musique, même si on s’y ennuie un peu pendant le praïme (qui dure quelque chose comme cinq heures, un vrai bonheur), on en attend quand même un autre standing. Ainsi, les Victoires ont le bon goût de zapper les soupes de Christophe Maé ou de Mozart l’Opéra Rock, ce qui n’est pas le moindre de leurs mérites.
Pour autant, cette année, on relève des absences douteuses, voire des présences préoccupantes qui devraient au moins nous permettre de flipper un peu (le suspense, super élément d’accrochage du public : put***, pourvu qu’il ne l’ait pas) (je suis un garçon très constructif)… Je vais faire un petit tour d’horizon, histoire de dire que j’ai fait des prono, ça devrait raviver mon intérêt pour la cérémonie du mois de mars prochain.
Meilleur interprète masculin
Benjamin Biolay
Bénabar
Johnny Hallyday
Marc Lavoine
Bon, la présence de Jauni, dont le dernier album studio date quand même d’octobre 2008 et n’était pas nommé l’année dernière, fleure bon la nécessité de fourguer une dernière Victoire à un vétéran qui tire sa révérence. C’est un peu pareil que pour Bashung en 2009, mais en moins justifié, quoi. Mais bon, les gars, vous savez, faut pas paniquer, hein : 1) il va pas mourir tout de suite, il est tiré d’affaire depuis le nouvel an, le Jojo, et 2) il a pas terminé sa carrière non plus sous prétexte qu’il a fait une tournée d’adieux, hein, il aura aussi des impôts à payer en 2011, va.
Dans cette catégorie, si les votants ne sacrifient pas au ridicule en intronisant Jauni, c’est a priori plutôt bien parti pour Biolay. Et puis, il paraît que c’est l’année Biolay…
Meilleure interprète féminine
Charlotte Gainsbourg
Emilie Loizeau
Maurane
Olivia Ruiz
Charlotte Gainsbourg part ultra favorite, car sortir un album réussi (1 point) en fin d’année soit juste avant les nominations (2 points), avec un artiste indie qu’il convient d’aimer si on veut pas passer pour un blaireau (5 points) et médiatiquement promu par toute une flopée de journalistes et chroniqueurs qui crient au génie (10 points), c’est a priori l’assurance de gagner si la concurrence n’est pas trop rude. Et justement, cette année, ce n’est pas trop rude. Maurane a fait des reprises de Nougaro, elle a environ zéro chance de l’emporter selon moi, les albums de reprise font rarement recette dans les cérémonies de récompenses. Emilie Loizeau aurait pu bien figurer dans les catégories révélations, toute auréolée de son Prix Constantin, mais bon, aux Victoires ils se sont dits qu’elle en était quand même à son troisième album studio, et qu’ils étaient un peu à la ramasse en termes de « nouveaux artistes émergents », au Prix Constantin… Cette nomination pourrait être le moyen de l’homologuer, donc, mais à mon avis elle ne l’aura pas. Quant à Olivia Ruiz, elle est charmante mais ne bénéficie plus de l’effet de surprise « a fait de la télé-réalité MAIS n’est pas une simple poupée qui chante ». Et pis Miss Météores a vachement moins bien marché que La Femme Chocolat, quand même.
Album/groupe révélation du public

Coeur de Pirate
Grégoire
La Fouine
Pony Pony Run Run
Bon, ici, Grégoire partira favori des votes par SMS, mais pourrait se faire coiffer au poteau par la québécoise Coeur de Pirate, dont la très mignonne chanson Comme des enfants était vraiment très mignonne avant d’être matraquée en radio et de devenir insupportable. Dommage. Les deux autres sont à mon avis hors-jeu car trop segmentants (hip hop pour l’un, malgré la jurisprudence 113 / haïpe pop rock non francophone pour les autres) : ils devront proposer une prestation scénique scotchante pour se détacher. Mais bon, le public aime bien les Calogéro, alors…
Révélation scène
Izia
Ariane Moffatt
Revolver
Shaka Ponk
Alors là, c’est l’inconnu. Comme Izia est la seule que j’aie vu sur scène, je vais miser sur elle, mais bon, en vrai, j’en sais juste rien.
Album Révélation

Archimède (Archimède)
Revolver (Music for a while)
Sliimy (Paint your face)
Yodelice (Tree of life)

C’est un peu la catégorie de ceux qui se sont pris un vent dans toutes les autres, alors histoire d’être cohérent on va dire Revolver. En même temps, c’est une catégorie qui a déjà récompensé de la grosse tambouille populaire (Isabelle Boulay, Julien Doré, Kyo, Renan Luce…), alors tout espoir n’est pas perdu pour Sliimy ou Yodelice.
Meilleur album variétés

Benjamin Biolay (La Superbe)
Charlotte Gainsbourg (IRM)
-M- (Mister Mystère)
Pascal Obispo (Welcome to the magic world of Cap’tain Samouraï flower)

Obispo sort un album arc-en-ciel cucu et pompe ses visuels sur Coldplay, mais personne n’est MDR aux Victoires, apparemment. J’aurais voté -M- si son dernier album n’avait pas suscité chez moi une indifférence polie (d’autant que c’est un habitué des Victoires et que, émotion, moment historique, il tue -M-), mais il paraît que c’est l’année Biolay…
Meilleur album pop-rock

BB Brunes (Nico teen love)
Dominique A (La musique)
Indochine (La République des météors)
Izia (Izia)

Euh, BB Brunes, vraiment ? Pour la forme, je vais dire Dominique A, c’est encore celui qui combine le mieux réalisme (Izia, trop jeune) et élitisme snob (Indochine, trop connus, trop FM, trop rien de neuf sous le soleil).
Album de musiques du monde

Amadou et Mariam (Welcome to Mali)
Salif Keita (La Différence)
Rachid Taha (Bonjour)
Ceseria Evora (Nha Sentimento)

Je crois qu’ils ont tous déjà été nommés ou récompensés, donc on va dire Cesaria Evora, parce que respect. Quoique Rachid Taha a collaboré sur son album avec Gaetan Roussel, de Louise Attaque, particulièrement adulé par les Victoires…
Album de musiques urbaines

Kery James (Réel)
Kool Shen (Crise de conscience)
La Fouine (Mes repères)
Oxmo Puccino (L’Arme de paix)

J’y connais rien. Mais j’aime bien Oxmo Puccino quand même.
Album de musiques électroniques ou dance

Air (Love 2)
Birdy nam nam (Manual for a succesful rioting)
David Guetta (One love)
Wax Taylor (In the mood for life)

On a honteusement jarté Emilie Simon de cette catégorie pour faire de la place à David Guetta, en espérant que le couple Guetta se pointera à la cérémonie avec des guests américains de luxe peut-être. Je suis un peu dégoûté, je t’avoue. Tout le monde sait que je déteste David Guetta, son sourire niais et sa dégaine méchouille-fringues-méga-beauf-parvenu. La compétition me semble assez ouverte, mais je dirais que Air a l’aura, le passif et la classe qu’il faut pour l’emporter.
Vidéo-clip de l’année

Alexis HK (Les Affranchis)
Charlotte Gainsbourg (Heaven can wait)
Olivia Ruiz (Elle panique)
Tryo (Ce que l’on s’aime)

Chez BBB, ils s’étaient vachement interrogés de savoir si le clip de Charlotte et Beck était un plagiat ou bien. Mais quand même, il est vachement beau, ce clip. Et pis si Beck monte sur scène, Nagui sera content et on aura l’impression que la chanson française rayonne à l’international (ce qui ferait une piqûre de rappel « Daft Punk » agréable pour le moral en berne du bon peuple français, nan ?).
DVD musical de l’année


Etienne Daho
Francis Cabrel
Alain Bashung
Vincent Delerm
On s’en fout, non ? Si Bashung gagne, ce sera glauque, si Cabrel gagne, on se croira aux Victoires de 1993, si Vincent Delerm gagne, il va parler… Donc je voterais Daho (si on m’écoutait) (mais la vie est injuste).
Spectacle / Tournée / Concert de l’année

Indochine
Johnny Hallyday
-M-
Vincent Delerm
C’est pas pour jouer au fan hystéro de base, mais bon, l’absence de Mylène Farmer qui a rempli deux fois le Stade de France en septembre (150.000 personnes en deux soirs, une paille, quoi) et fait une tournée sold out me laisse songeur. En même temps, ça fait des années que les Victoires la boycottent, parce qu’elle avait fait preuve de mauvais esprit après sa victoire en 88. Pas très surprenant, donc. Si on suit la logique qui a voulu qu’on rende cette année un hommage pré-mortem à Jauni, ce devrait donc être pour lui. Une nomination d’Indochine en 2011 après leur Stade de France m’eût paru plus pertinente, par ailleurs.
Chanson de l’année


Comme des enfants, Coeur de Pirate

C’est dit, Calogero

Ca m’énerve, Helmut Fritz

La superbe, Benjamin Biolay
Nan mais mort de lol, quoi, Helmut Fritz ??? A la limite, ça me ferait marrer que ça gagne, mais niveau crédibilité, c’est bof bof. A moins de considérer les Victoires comme un simple reflet de la tendance d’une année, bon an mal an. Au final, le plus logique serait encore que Coeur de Pirate l’emporte. Mais bon, il paraît que c’est l’année Biolay…
Globalement, je veux pas me mettre à crier avec les loups, mais c’est un peu n’importe quoi d’avoir zappé Emilie Simon au profit d’un David Guetta dont l’album n’a plus d’électronique que le nom avec ses featurings harènebi et ses sonorités FM. Je suis un peu blasé aussi que le groupe Eiffel ait été oublié, avec leur très joli A tout moment la rue, de même que La Grande Sophie, Phoenix ou même… Diam’s.
Bref, c’est n’importe quoi, mais je sais bien que je me vautrerai devant la cérémonie pour regarder Nagui (nu) en train de galérer avec le direct, ou à défaut je me jetterai sur les résultats le lendemain matin (c’est que mes samedis soirs sont overbookés, mes loulous) (ou pas).

7 réflexions au sujet de « Les Victoires de la Musique ne servent à rien »

  1. Ouais bah je sais pas c'est pas vendeurs tout ça… Moi je cois que je vais faire autre chose (c'est a ce moment là que je fait croire ue j'ai des amis et tout et tout !).

  2. Donc on se revoit après la cérémonie pour compter les points . D'accord avec toi pour spectacle, Mylène a peut être remplie les stades mais elle n'a pas fait le show mondial de la presque mort !

  3. @fabulousF. : mais si tu regarderas, va ! C'est ça ou une émission de Dechavanne, c'est toi qui vois !

    @marine : on ne vote pas tout à fait pareil, mais on se recoupe un peu.

    @alexandra : je comprends, c'est pas comme les grammys…

    @joker : mouais, mais bon, quitte à nommer Jauni, autant nommer Mylène, nan ?

    @PM : nan, je retire pas ! Las Ketchup, chanson de l'année, à la limite (et encore)… Mais « révélation », sous-entendant qu'elles ont une perspective de carrière par la suite, je dis nan !! Les votants doivent arrêter de boire, moi je dis !

  4. Madame ma Mère a appelé son chat Jauni « parce que tu comprends, quand je l'ai recueilli il était tellement maladif que ça lui faisait une troisième paupière » (lol)

    Sinon je veux bien vautrer en chœur avec toi devant la cérémonie, normalement d'ici là je serai en chômagie alors…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*