On s’en fout des régionales

C’est moche à dire, hein, mais en vrai, on va voter dans deux jours et on s’en tape. Enfin, pour ceux d’entre nous qui ont des scrupules à s’abstenir, parce que les autres… A titre perso, je sais déjà pour qui, mais je me cherche des sources de motivation et de compréhension des enjeux, parce que la télévision ne m’a malheureusement guère éclairé. La presse écrite, un peu plus, et le ouèbe… eh bah heureusement qu’on a le ouèbe, quand même, parce que c’est encore le seul média où la prise de parole, même partisane, essaye de rester centrée sur le sujet. C’est que quand il s’agit de s’écharper sur des questions nationales, de gloser sur le sens d’une victoire de la gauche ou d’agiter les querelles de partis, y’a du monde. Mais pour dresser un bilan clair des présidents de régions sortants et expliquer clairement ce qui va se passer si untel ou telautre est élu, y’a plus personne. Lire les programmes et les professions de foi (qui sont nombreux), c’est cool, mais combien de personnes le font, au final ? Est-ce que le rôle des émissions de débats à la TV ou à la radio n’est pas d’éclairer les propositions et les perspectives de tous les camps ?
Au lieu de ça, on regarde des foires d’empoignes, avec des UMP, PS et autres qui prétendent analyser les sondages et implications éventuelles de telle ou telle victoire, tout en glissant ici ou là un point de vue partisan sur la situation. Est-ce que quelqu’un, ici, sait ce que, dans sa région, le PS propose que l’UMP ne propose pas ? Et ce que le Moudem propose que le PS ne propose pas ? Et les implications d’un vote extrême, au premier ou au second tour ? Ceux qui vont voter Front de gauche vont-ils juste le faire pour gueuler ou parce qu’ils ont compris et aimé les propositions du conglomérat Besancenot/Marie-George Buffet/Mélenchon pour leur région ? Cela me rend, très sincèrement, curieux. Ne serait-il pas plus honnête et plus sain, quitte à laisser ces gars exprimer leurs points de vue idéologiques, de les inviter à parler programme, intentions, rôle de la région dans nos vies quotidiennes ? Parce qu’au final, à force de conjecturer sur des polémiques de personnes (George Frêche, of course) ou de claironner que le raz-de-marée rose est inévitable et que, grosso modo, cette élection n’est qu’une espèce de formalité qui doit instaurer un nouveau terrain de négociations pour les forces en place (notamment entre le PS et les ex-Verts néo-Europe Ecologie) en vue de la seule élection qui compte vraiment (tu sais, l’élection people de 2012), eh bien tout le monde s’en tamponne le coquillard, des régionales.
Et, me semble-t-il, c’est bien dommage.

8 réflexions au sujet de « On s’en fout des régionales »

  1. Malheureusement, cette année je vais m'abstenir, étant donné que je n'ai pas eu le temps de faire une procuration et que je ne suis pas inscrite à Aix pour voter. Je pense faire un effort pour le second tour, cependant.

  2. je te rejoins bien tristement
    c'est débordant d'ennui ces élections
    alors que le grand paris devait se profiler comme un vrai projet fédérateur,on n'en entend parler que comme d'un nom et non un projet
    too bad

  3. Moi je m'en fous pas. Les régionales c'est une élection super importante ne serait ce que parce que c'est dans les rgions que se décident la politique des transports en commun.
    L'augementation du pass navigo là bas, construire des lignes de transports transversales dans le sud de la région parisienne là bas, bref moi qui fait un usage quasi quotidien de ce moyen de transport quand je suis à paris je vais surement pas faire l'impasse. même si pour le moment je suis au canada.
    La politique culturelle aussi est importante en région genre énoooorme budget des régions pour la culture

  4. Je suis d'accord avec toi sur le fait que oui, je veux voté, mais que non, je n'est pas fait ni un bac éco, ni science po et que, même si mon vote ira sûrement vers les verts, encore faut-il que je sache QUEL vert!

    C'est quand même chiant tout ça, mais bon, je suis à Marseille et la ville part de plus en plus en couilles Capital de la culture mon cul oui! Des moyens de merde quand il s'agit d'art et des moyens énorme pour L'OM, si je m'abstiens, pour sûr que je le regretterai!

  5. @marine : oui, fais l'effort ! C'est aussi cela qui est déplorable : on n'a pas envie de se déplacer parce que c'est pas très sexy, mais il faut d'autant plus faire l'effort de s'intéresser et de comprendre. C'est la démocratie, bordel à queue !!

    @benjamin : et encore, il n'y a pas que le Grand Paris, qui pour l'instant ressemble à une grande opération séduction type « JO de Paris 2012 » : joli sur le papier, plein de belles intentions, mais pas encore de choix arrêtés ni de concrétisations…

    @jul's : attention, moi non plus, je m'en fous pas des régionales (c'est juste le titre qui le dit) : je déplore simplement qu'on soit amenés à s'en foutre parce que la clarté des débats et des propositions n'est pas au rendez-vous. Je sais bien que ma région a beaucoup d'impact sur ma vie quotidienne et sur la vie sociale en général, et c'est pour ça qu'il faut lire les programmes, les propositions, et aller voter. Y'a pas que les présidentielles dans la vie. 🙂

    @mlle Inès : Go for Marseille, Go !! En plus, Mariani, Le Pen : vous risquez d'avoir une belle couverture médiatique dimanche soir, au passage ! Par contre, Laurence Vichnievsky pour Europe Ecologie = inconnue au bataillon… C'est le moment pour les têtes de liste vertes de se faire remarquer, pour que Danny ne soit plus le seul à faire entendre sa voix !

  6. Pour ma part, je suis assez triste parce que, pour la 1ère fois de ma jeune vie adulte (si mes souvenirs sont bons), je n'ai point voté.
    Quoi ?!? t'insurges-tu…(et tu as bien raison).
    Pourtant, ce n'est point de ma faute, car ma p*** de procuration, je l'ai faite !!!(mercredi soir) et que malheureusement, elle n'était point arrivée dans les temps dans ma charente profonde… Un changement du mode de procuration serait peut-être à réfléchir, non?

  7. Et moi je suis une connasse qui n'a même pas pris le temps de faire sa procuration. Le mieux resterait que je m'inscrive sur les listes électorales de Bordeaux, en fait.
    Parce que j'en ai rien à braire de voter pour les listes vauclusiennes, en fait ! C'est peut-être pour ça que je ne me suis pas trop bougée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*