#30DaySongChallenge (06) : Une chanson qui me rappelle un lieu




Je t’ai déjà dit que j’avais été un pré-ado absolument imbuvable et qu’aujourd’hui encore je me demande comment mes parents font pour m’aimer (ah ouais, c’est vrai, ils sont obligés) (sinon j’appelle Enfance maltraitée, j’te préviens, ils nous ont donné le numéro vert à l’école) ? 
Printemps 97. Les seules vacances de ma vie passées en Bretagne. Pas du tout mon truc. Peut-être que ça le serait un peu plus aujourd’hui. Mais à l’époque, si on ne pouvait ni skier ni se baigner et qu’on logeait dans une ferme, pour moi ce n’étaient pas de vraies vacances. J’ai donc joué le gamin pourri gâté pendant quinze jours (ce que je fais généralement très bien), et j’ai assez vite, par la suite, évacué de mes souvenirs toutes les engueulades et prises de tête qui ont réussi à me faire détester de tout mon entourage en quelques jours. La Bretagne, c’est donc complètement out pour moi depuis cette époque, et quand je vois que, en touriste ou en régionaliste identitaire de mes couilles, presque toutes les personnes que je connais surkiffent la Bretagne, j’ai vraiment l’impression d’avoir loupé quelques choses.
Ce printemps-là, dans le vieux Renault Espace de mon parrain (qu’il n’a vendu que très récemment, vu que maintenant il n’a plus de mômes en bas âge pendant les périodes de gardiennage vacances), on écoutait les radios de djeunz’, qu’on imposait avec la véhémence que seule la pré-puberté peut insuffler. Deux chansons passaient hyper souvent à l’époque, dont l’une est tellement passée à la postérité depuis qu’elle n’évoque plus grand’chose…
La première, c’était Angels, de Robbie Williams, qui d’une manière pas du tout gay (il faut arrêter de croire ça, les gens) allait exercer sur mon moi subculturel une influence décisive.
La seconde, c’était ce truc qui jouait dans la cour des 90’s (une espèce de mélange de pop, de dance et d’électro un peu trop naïve pour durer, un peu comme Ace of Base) : le groupe (à un tube) White Town, et ce titre Your Woman, qui montre bien que Sex and The City n’a rien inventé, au final.
A chaque fois qu’on allait à la plage (où qu’on pouvait même pas se baigner parce que la flotte était à 13°C en avril) (n’importe quoi, les océans, j’te jure), on sautait sur nos sièges dans la voiture et on montait le volume pendant que la station envoyait ces vieux tubes FM.
Et puis il y a eu la rentrée, et je n’ai plus jamais entendu parler de White Town, alors que, bordel, qu’est-ce qu’on se les était fadés à la radio pendant quelques mois ! C’est comme ça qu’au final, une chanson qui n’a RIEN à voir avec la Bretagne me rappelle la Bretagne, et un vieil Espace vert métallisé qui a été comme ma seconde voiture familiale pendant la majeure partie des wacances de ma jeunesse.
Demain, on essayera de se rappeler un événement en chanson, et on sera évidemment abasourdi par la capacité de l’auteur de ces lignes à positiver l’une des plus grosses looses musicales de la décennie (je sens que là, je vais capter ta curiosité)…

Mon 30-Day Song Challenge :

Day 01 – Ma chanson préférée
Day 02 – La chanson que je déteste le plus
Day 03 – Une chanson qui me rend joyeux
Day 04 – Une chanson qui me rend triste
Day 05 – Une chanson qui me rappelle quelqu’un
Day 06 – Une chanson qui me rappelle un lieu
Day 07 – Une chanson qui me rappelle un certain évènement
Day 08 – Une chanson que je connais par cœur
Day 09 – Une chanson qui me fait danser
Day 10 – Une chanson qui m’endort
Day 11 – Une chanson de mon groupe préféré
Day 12 – Une chanson d’un groupe que je déteste
Day 13 – Une chanson ‘guilty pleasure’
Day 14 – Une chanson que personne ne penserait que j’aime
Day 15 – Une chanson qui me décrit
Day 16 – Une chanson que j’aimais mais que maintenant je déteste
Day 17 – Une chanson que j’entends souvent à la radio
Day 18 – Une chanson que j’aimerais entendre à la radio
Day 19 – Une chanson de mon album préféré
Day 20 – Une chanson que j’écoute quand je suis en colère
Day 21 – Une chanson que j’écoute quand je suis heureux
Day 22 – Une chanson que j’écoute quand je suis triste
Day 23 – Une chanson que j’aimerais entendre à mon mariage
Day 24 – Une chanson que je voudrais qu’on joue à mon enterrement
Day 25 – Une chanson qui me fait rire
Day 26 – Une chanson que je sais jouer sur un instrument
Day 27 – Une chanson que j’aimerais pouvoir jouer sur un instrument
Day 28 – Une chanson qui me fait me sentir coupable
Day 29 – Une chanson de mon enfance
Day 30 – Ma chanson préférée à la même époque l’année dernière

5 réflexions au sujet de « #30DaySongChallenge (06) : Une chanson qui me rappelle un lieu »

  1. uN jour tu aimeras la Bretagne … Tu apprécies déjà la Normandie … ou pas !

    Dis, on y va bientôt ? Sans l'espace et sans cette chanson, mais ça sera bien !

  2. N'ayant pas eu de vraie adolescence musicale, ou alors elle était tardive quand la plupart des gens auraient considéré que j'étais majeur (et encore, mon adolescence a vaguement consisté à kiffer Lorie, wesh), je n'ai pas de souvenir de Your woman d'époque. Il y a vaguement eu Liquido de Narcotic qui pourrait correspondre à cette description d'histoire de voiture (en allant au cimetière américain, en Normandie, mais de là à ce que ce titre m'évoque ce lieu, non) et rien d'autre.
    Un jour, je ne sais pas, j'ai découvert cette chanson, présumé que j'avais pu l'entendre à l'époque et réalisé combien je l'adorais. Ce fut rapide et définitif. Et, aujourd'hui, si je ne suis pas capable de donner le titre de ma chanson préférée, je sais néanmoins que Your woman fait forcément partie du dernier carré.

  3. @Pierre : dernier carré, rien que ça ??

    @Pitseleh : Oui, ils existent (ou il existe, donc) toujours, mais j'ai bien peur qu'aux yeux du grand public (qui les a honteusement oubliés de toute façon) ils restent un « one hit wonder ». Cela dit il serait sûrement intéressant de les (le) voir sur scène en 2010 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*