#30DaySongChallenge (15) : Une chanson qui me décrit



Bon, là on va faire simple : je n’ai aucune prétention de perfection, je ne suis pas carriériste, je suis à peine passionné. Si j’arrive à être heureux dans la vie, ce sera pas mal. C’est à peu près tout ce qui me meut depuis ma prime jeunesse (enfin, ça et les pop-pouffes), et tout ce que j’ambitionne dans les deux ou trois miettes de temps que le destin a fait la bêtise de me confier. Si un jour j’y arrive de manière durable et sans trouver de nouvelle raison de me plaindre (je serai bien emmerdé, sur ce point-là, d’ailleurs), dis-toi bien que je ferai autre chose que traîner mes guêtres ici !

On n’a plus qu’à croiser les doigts pour que je ne finisse pas dépressif comme William Sheller, et demain on parlera d’une chanson que j’aimais et que maintenant je déteste au point de mugir lorsque je l’entends. Je suis de super humeur aujourd’hui, dis donc !

Mon 30-Day Song Challenge :
Day 15 – Une chanson qui me décrit
Day 16 – Une chanson que j’aimais mais que maintenant je déteste
Day 17 – Une chanson que j’entends souvent à la radio
Day 18 – Une chanson que j’aimerais entendre à la radio
Day 19 – Une chanson de mon album préféré
Day 20 – Une chanson que j’écoute quand je suis en colère
Day 21 – Une chanson que j’écoute quand je suis heureux
Day 22 – Une chanson que j’écoute quand je suis triste
Day 23 – Une chanson que j’aimerais entendre à mon mariage
Day 24 – Une chanson que je voudrais qu’on joue à mon enterrement
Day 25 – Une chanson qui me fait rire
Day 26 – Une chanson que je sais jouer sur un instrument
Day 27 – Une chanson que j’aimerais pouvoir jouer sur un instrument
Day 28 – Une chanson qui me fait me sentir coupable
Day 29 – Une chanson de mon enfance
Day 30 – Ma chanson préférée à la même époque l’année dernière

6 réflexions au sujet de « #30DaySongChallenge (15) : Une chanson qui me décrit »

  1. Ce qui est dit dans la chanson est bien-sûr intéressant, et pourrait effectivement devenir une sorte de modus vivendi à appliquer… Donc, oui, moi aussi j'aime bien cette chanson… Mais à petites doses! Parce que sinon, on a envie de se tirer une balle. C'est donc une chanson que j'ai classé dans ma playlist dépression, et que j'écoute en cas de début de vague à l'âme… Mais, encore une fois, pas plus. D'ailleurs, quand je suis malheureux alors que les gens autour de moi sont heureux (ex: le jour où j'ai planté un concours de bibliothècaire, puis que je suis allé dans un parc où il faisait grand soleil, avec plein d'heureux parents qui jouaient avec leurs enfants comme dans une pub de Ralph Lauren), je me suis excléma, comme un cri du coeur : « Putain, ma vie ressemble à une chanson de William Sheller! ». Depuis, l'expression m'est restée, je la ressors parfois, et elle fait tjs rire mes potes.
    Courage, vieux, si tu connais toi aussi le taedium vitae, tu sais que ta foule de commentateurs est là pour te soutenir… Au moins virtuellement. 😉

  2. @lord de winter : j'espère que ma vie ne ressemble pas trop à une chanson de William Sheller, mais dans l'état d'esprit, parfois, il y a quelque chose !

    @alexandra : bah merki, hein. J'avais bien pensé à « I kissed a girl », mais en fait j'ai assez de dossiers sur le dos comme ça, hein !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*