#30DaySongChallenge (22) : Une chanson que j’écoute quand je suis triste

Aujourd’hui, on rigole un max avec l’ex-leader de Wham!
Et avec un clip qui fleure bon l’esthétisme ésothérico-religieux new age des 90’s. Limite on se croirait dans Pour que tu m’aimes encore avec ses bougies et sa poupée vaudou tripotée par la très mal brushée Céline.
Youhou !
Alors le plus logique, quand on est triste et qu’on pense « George Michael », c’est encore de poser son iPud sur ses oreilles, de monter sur la table et de sautiller comme une pucelle américaine de teen-movie le jour du bal de promo du lycée en écoutant « Wake me up (before you go-go) » (avant de lamentablement se vautrer, parce que sauter sur une table, c’est très imprudent, jeune inconscient) (t’as pas regardé les campagnes de com’ sur les accidents domestiques ?).
Mais je ne suis pas cette logique là, perso. Un peu à la manière de Mathilde (qui est névrosée), je suis plutôt du genre à me caler dans les oreilles une bonne grosse daubasse bien triste de Sheryfa Luna (nue) ou de Vitaa (« Pourquoi les hoooooommes ?… ») (c’est vrai, pourquoi ?). Ou alors, quand j’ai des envies de qualité, je refuse ces basses nourritures auditives et je prends du Sheba pour chatte difficile gros classique lacrymal avec caution culturelle intégrée.
Quand je suis triste, je veille par mes fréquentations musicales à l’être encore plus.
Jesus to a child, sur l’album Older en 96, est le premier sinegueule extrait, et l’une des chansons les plus tristes du répertoire du grand George. Il est dédié à Anselmo, son amoureux mort du Sida quelques années auparavant (alors qu’à l’époque, George Michael n’était même pas encore sorti du placard). Qu’il y ait ou non un sujet sérieux et grave derrière la chanson, qu’il y ait ou non une thématique religieuse, George a toujours aimé mettre des gens jeunes, beaux et pas trop habillés dans ses clips, en tout cas. Comme je suis un vrai amateur de chansons tristes, c’est l’une de mes préférées, tu t’en doutes.
Demain, on parlera d’une chanson que j’aimerais entendre un beau jour à mon mariage (WTF ?).
Mon 30-Day Song Challenge :
Day 22 – Une chanson que j’écoute quand je suis triste
Day 23 – Une chanson que j’aimerais entendre à mon mariage
Day 24 – Une chanson que je voudrais qu’on joue à mon enterrement
Day 25 – Une chanson qui me fait rire
Day 26 – Une chanson que je sais jouer sur un instrument
Day 27 – Une chanson que j’aimerais pouvoir jouer sur un instrument
Day 28 – Une chanson qui me fait me sentir coupable
Day 29 – Une chanson de mon enfance
Day 30 – Ma chanson préférée à la même époque l’année dernière

4 réflexions au sujet de « #30DaySongChallenge (22) : Une chanson que j’écoute quand je suis triste »

  1. Je t'ai déjà raconté la fois où j'ai rêvé que FabulousF. et moi (entre autres) on allait à ton mariage ?

    Je ne me ouviens pas de la musique, par contre.

  2. Rooo oui oui oui, george michael j'adhère totalement à tes propos!!! perso la mienne c'est « stay with me baby » de Lorraine Ellison pour chanter en pleurant un bon coup avant de passer à autre chose puis enchaîner sur un pur Wham! !!

    hatsph à toi!!

  3. @jungle ju : est-ce que l'écoute d'Adele t'évoque des choses ? 😉

    @mlle inès : rien ne vaut une bonne chanson déprimante pour purger sa tristesse, non ? (et du chocolat devant une série débile, aussi)

  4. Je ne vois pas de quoi tu parles et je n'ai pas passé mes vacances à écouter tout ce que le monde compte de chansons tristes, trucs bien et trucs affreux (notamment la dernière de Christophe Maé, ça va vraiment pas moi) sans distinction.

    NON NON NON. JE NE VOIS PAS.

    Et NON je n'ai pas écouté « Black hole sun » 3948 fois cette semaine à cause d'un certain Barcelonais débile de la Nouvelle Star. NON NON NON!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*