La Pop-Pouffe de février

Mes rouleaux de printemps, si tu as un peu suivi l’actualité, tu te doutes bien que la Pop-Pouffe de février coulait de source. Je suis tristement prévisible.

C’est moi, où elle a l’air de plus en plus bêtasse, la Britney, quand on la voit en gros plan dans ses clips ? Certes, la fraîcheur de ses 16 ans est passée depuis longtemps, mais bon… Pour sa défense, il y a bien longtemps que sa vie ne ressemble plus à ses clips, la pauvre. C’est presque une actrice de composition, en fait. Bientôt l’Oscar ?
Toujours est-il que la dinde pop la plus observée du globe a toujours le chic, à maintenant 29 ans bien tapés, pour faire monter la sauce autour de sa petite personne et de ses « grands retours ». Nan mais 14 teasers avant de dévoiler son clip, sérieusement ??
Quand on voit le résultat final, difficile de ne pas être mitigé. Evidemment, tout cela est fait pour faire du buzz à deux balles qui sera oublié lundi matin, juste pour qu’on en parle tous ce ouikène autour de nos mojitos fraise, et moi comme une bonne tanche je relaie cette si indispensable pollution informative. Mais que veux-tu, on n’est pas non plus là pour causer fusion nucléaire.
Bon, et ce clip, donc ?
De deux choses l’une, soit Britney se fout un peu de notre gueule (on commence à avoir l’habitude), soit elle s’inscrit dans ce qui ressemble à un début de tendance : la déconstruction/re-création. Ou plagiat, pour le dire en français d’en bas. Ou comment je prends des ingrédients de hits passés pour tout remélanger et faire un gros gloubi-boulga qui fera mouiller les pédés amateurs de pop-culture un peu décomplexés du slip.
Après la grosse Gaga la semaine dernière, qui en un week-end a (encore) conquis la planète en plagiant Madonna, Kylie Minogue et Mylène Farmer (du moins c’est ce que les fans décérébrés de cette dernière espèrent, pour qu’on arrête de se moquer de leur idole à rayonnement international) (enfin, surtout moscovite, le rayonnement, en fait), Britney propose donc une création visuelle à base de recette éprouvées.
Pour prendre les trucs les plus évidents, on a :
– Les danseurs sans yeux = freak = Gaga
– Les tenues blanches à capuche des danseurs = Can’t Get You Out Of My Head = Minogue
– La robe blanche de mariée = Britney chantant Like a Virgin et roulant une pelle à Madonna en 2003
– La veste à épaulette et couleurs flashy du début des 90’s = Rihanna dans un mauvais jour
– Le plateau / scène = X-Factor / American Idol
– Le double contre lequel elle se bat = Madonna dans le clip de Die Another Day (et plein d’autres occurrences allant de Mylène Farmer à Garbage)
– L’enchaînement robe symbole de virginité – anciens clips – combat contre soi-même – chute – phoenix qui renaît de ses cendres plus fort que jamais = métaphore de sa carrière = elle l’avait déjà un peu fait pour If You Seek Amy (l’aurait pu se fouler un peu plus, cette feignasse) 

Quant aux placements de produits un peu grossiers (son parfum qui doit sentir la chagasse + Make Up Forever + Sony + Plenty Of Fish…), on va dire que ça ne rappelle pas EXACTEMENT le clip de Telephone, mais bon.
Je ne commenterai pas non plus ce surf sur le son électro-will.i.am-Guetta qui semble devoir marquer de son empreinte le futur album de la Spears, chacun sait ce que je pense de tout ça. Ou pas, d’ailleurs, mais ce n’est pas comme si ça avait de l’importance.
Juste un conseil, quand même, ma pauvre Brit-Brit : la prochaine fois que tu te fais designer une pochette de disque, essaye de te démerder pour que le résultat soit moins cheap. parce que là, entre la police de caractère rétro (que tu sembles vouloir mettre à l’honneur dans ton clip également) et le faux effet doré, on dirait une boîte de chocolats de Noël vendue en tête de gondole près de la caisse du Lidl du coin : on sent bien l’effort pour faire classe, mais on ne se fait guère d’illusion sur le contenu. Ce qui n’est probablement pas le message que tu cherchais à transmettre à tes fans en transe, n’est-ce pas ?
Et sinon, niveau danse et bourrelets, elle tient la forme, dans tout ça ?
Bah c’est un peu difficile de juger : la Britnouille s’arrange pour qu’on voie à peine sa tronche quand elle danse. Soit parce que ça l’amuse que les gens causent d’elle en supputant que la rumeur est vraie, et qu’effectivement elle a dû prendre une doublure tellement elle bougeait comme un morse centenaire échoué sur une plage du Touquet. Soit parce qu’il y a vraiment une doublure sur ce clip…

Bref, on ne va pas faire la fine bouche pour si peu : le clip affiche déjà son million de visionnages sur Youtube en moins de 24h, les trending topics de Touitteur s’affolent, les fans hurlent au génie, d’autres se moquent… Au final, c’est le résultat recherché, non ?

6 réflexions au sujet de « La Pop-Pouffe de février »

  1. J'attends avec impatience de l'entrendre prononcé à l'américaine dans les émissions de MTV et sur les vidéos de talk-shows sur Youtube…

    « Fème Feutaaal »

  2. Avec TOUS les mots qui existent dans le dictionnaire cette mongole ( ou son staf, peu importe c'est pareil) elle a choisis tout ce qui ne la représentait pas.

    Tu sais à quel point je l'aime, enfin aimait, enfin je sais
    plus. Mais bref, elle, une femme fatale???

    C'mon ! Je comprends mieux pourquoi je suis pd.

    Sinon le clip, j'en pense rien. Je ne pense rien de cette nouvelle ère en fait. Quand je la vois j'ai envie de la frapper tellement elle m'énerve. Connasse, tepu, bouffonne, truie, sac à merde.

    Voilà ça va mieux.

  3. @alexandra : je n'y avais même pas pensé, figure-toi, mais c'est vrai.

    @nikholas : pourquoi tant de haine ? C'est vrai que le clip n'est pas génial (mais j'ai surtout un problème avec la chanson, en fait)… Toutefois on peut espérer d'autres prouesses visuelles pour ses prochains sinegueules, ne désespérons pas ! 🙂

  4. Une jolie harmonique trés travaillée, une voix bien posée, une aiusance bref tout ce qui fait de Britney la STar de ce début de siècle

    Les premiers mémoires universitaires se préparent sur cet artiste planétaire représentante de sa génération de poufs fières d'elles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*