Christina Aguilera, sauvée par Maroon 5

La première fois que j’ai entendu ce truc (en l’occurrence, en regardant le clip), c’était en sachant que Christina Aguilera et Adam Levine s’étaient côtoyés à l’occasion d’un télé-crochet américain à succès, et juste après avoir appris que la chanson était dans le top 5 du Billboard Hot 100. Bon… Apparemment on va être obligé d’aimer ça, donc. A moins que ça ne retombe comme le soufflé d’un single de reprise de la Nouvelle Star (mais si, tu sais, ils sortaient des sioupeurs versions de vieilles chansons variétoches des années 80 pendant les premières saisons) (un peu pour faire comme la Star Ac’).
Mouais, bof bof. Pas vraiment mauvais, mais ça doit être bien aidé par le matraquage quand même. Le côté people/TV du produit semble avoir fait son petit effet, comme pour le come back de Jennifer Lopez un peu plus tôt dans l’année. C’est d’ailleurs étrange, quand on constate que chez nous, l’effet est exactement inverse : franchement, pour le moment, qui peut sérieusement dire que Nouvelle Star a permis à André Manoukian ou Manu Katché de vendre des caisses de disques, à Sinclair de retrouver le succès ou à Lio de redevenir numéro 1 des ventes ? Ou bien que la Star Ac’ a rendu la discographie d’Armande Altaï mainstream ?
Nan, en France, si tu vendais pas de disques avant d’être juré de télé-crochet, bah t’en vendras pas beaucoup plus après. Au pire, tu en vendras un peu grâce à ta nouvelle notoriété (QUI parmi vous connaissait l’existence d’André Manoukian avant Nouvelle Star ?), mais c’est pas non plus la folaïe et le nouméro ouno au Top 50, quoi. Mais voila que depuis quelques mois, un vent venu d’Amérique, notamment soutenu par le succès du On The Floor de la grosse J.Lo, laisse entendre que, quand on a une carrière qui s’essouffle un chouïa, jouer au juré de télé-crochet peut relancer la machine. Cheryl Cole, Jennifer Lopez, et donc désormais Christina Aguilera, ouvrent la voie. Et chez nous, Christophe Willem tente sa chance en juré/coach de X-Factor pour donner un second souffle à sa popularité (en berne depuis un second album pas très bien porté par des singles segmentants).
Elle est très distinguée
La différence, aux Etats-Unis (et qui finira peut-être par arriver en France), c’est qu’il n’est pas besoin d’être un has been ou un obscur homme de l’ombre (auteur, compositeur, producteur) en mal d’exposition médiatique pour être juré de télé-crochet. Aux US, quand tu t’appelles Cee-Lo Green, que tu surfes sur la vague du succès et que tu es nommé aux Grammy Awards, tu peux aussi, dans le même temps, t’engager dans un télé-crochet. D’un, parce que ce n’est pas sale, et de deux parce que tu perçois ce type de programme comme un moyen de trouver des talents, voire de futurs collaborateurs, et pas seulement comme un moyen de te sortir un peu des limbes de l’anonymat. Si cela peut permettre à un juré de redorer un peu son image un peu usée, ce n’est, pour ainsi dire, qu’un side effect des plus positifs. Le secret semblant être, toutefois, pour les producteurs de télé-crochets, de ne pas aller chercher quelqu’un qui n’a pas pondu de tube FM depuis plus de dix ans (Marco Prince, anyone ?), mais plutôt quelqu’un qui galère depuis deux ou trois albums.
Et c’est ainsi que Maroon 5, groupe qui va bien même si on se demande parfois pourquoi, et Christina Aguilera, qui surfait sur la vague de la médiocrité depuis ses deux fours de 2010 (l’album Bionic et le film Coyote Girls chez les strip-teaseuses qui font le truc à la mode, là, tu sais la tendance Dita Van Teese Burlesque), se retrouvent ensemble, sur un titre, numéro 1 du Billboard Hot 100… Christina, dont l’éclosion date de juste avant la grosse vague real TV de 2000-2001, peut remercier The Voice, qui vient peut-être (l’avenir nous le dira) de sauver sa carrière.
La télé-réalité est encore pleine de ressources et de belles histoires. Tiens bon, Loana.

2 réflexions au sujet de « Christina Aguilera, sauvée par Maroon 5 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*