La Pop-Pouffe de novembre

Ok, c’était moins une, mais pour être tout à fait honnête, avec ma perte habituelle d’inspiration pendant la moitié du mois et la semaine (un peu) chargée que j’ai eu jusqu’à présent, cela n’a pas été facile de te pondre la Pop-Pouffe du mois dans les délais : en quelque sorte, tu as de la chance. Par ailleurs, tu m’as troublé, à réagir ainsi au quart de tour à un post tout poucrave sur Billy « has been » Crawford alors que d’habitude il faut environ 36 heures de cuisson avant que tu n’envisages de te lolifier comme il se doit à la lecture d’une de mes chatoyantes proses. Tout ce trouble, c’est un peu déstabilisant (en plus d’être vaguement érotique) (euh) : qu’est-ce qui nous arrive ?? Je veux dire, tu as des goûts étranges, tu sais. Tu sais choisir tes lectures, en somme.

Bon, tout ça pour dire quoi ?
Ah oui, la Pop-Pouffe. Lana Del Rey. Pas tout à fait Erika Jayne, hein. C’est pas demain la veille qu’elle va cartonner sur le dancefloor du Macumba, la Lana. Mais si j’en cause et que je la classifie dans cette catégorie honteuse, c’est juste pour faire le rebelle : c’est qui cette meuf ? D’où elle vient ? Comment ça se fait que je voie son nom surgir partout dans mon Netvibes et dans mon Twitter depuis un mois et quelque ? J’ai l’impression d’être influencé alors que je me sentais si influent, tu m’as complètement chamboulé avec cette nouvelle tête d’affiche de la hype blogosphérique que même pas j’étais au courant qu’elle existait avant tout le monde. Ce genre de traumatisme laisse des traces bien difficiles à effacer dans l’égo d’un blogueur influent de l’internet mondial de l’influence, vois-tu.
De toute façon, moi je connais pas de Lana. Quand je lis ce prénom, ça me fait penser à Lana Lamour, l’actrice bonnasse et agent secret de MAD qui faisait tourner la tête de l’inspecteur Gadget dans une vieille cassette vidéo de ma jeunesse lointaine et perdue.
(oui, c’était une espèce d’Amanda Lear à perruque qui avait, comme beaucoup d’ennemis de Gadget, l’air beaucoup moins con que le héros de la série) (ce dessin animé était totalement amoral, quand on y pense) (cet abruti d’inspecteur incompétent, redouté de tous alors qu’il ne pigeait rien à rien et que sa nièce de dix ans lui sauvait sans arrêt les miches grâce à Fino son clébard surdoué et à son iPad) (oh wait…)
Bref, Lana Lamour, quoi.
Alors bon, la Lana Del Rey, elle a comme qui dirait un léger problème de personal branding. Je suis sûr qu’elle y avait même pas pensé, cette naïve.
En plus elle est plus jeune que moi, comme tous les gens qui deviennent célèbres depuis trois ou quatre ans maintenant, me rappelant que non, moi je ne suis pas un artiste talentueux, un entrepreneur de génie, un prodige de la littérature ou une superstar du sport (lol). Je me dois de la détester, quoi. Même si en vrai elle a l’air plus sympa que Lily Allen (qui a accouché, by the way) (ou alors elle a l’air atrocement vilaine et poseuse) (j’ai pas encore pris ma décision définitive).
Sinon, rassurons-nous (enfin, rassure-me-je, plutôt) (c’est français ?) (non, hein ?) : je ne suis pas à la ramasse totale, vu que l’album de Lana Del Rey est programmé pour le mois de janvier 2012, qu’il s’appellera Born This Way To Die, et qu’elle est en train de tourner le clip du single éponyme. J’ai encore une chance d’être moins à la bourre que Le Grand Journal.
Comment ça, y’a pas d’analyse musicale ou clipesque dans cet article de merde ? Bah nan, voila !

4 réflexions au sujet de « La Pop-Pouffe de novembre »

  1. Je suis colère, on m'empêche de te re tweeter mille fois.

    BOn Lana, sinon pourtant, de la Duck face en veux tu en voilà et des images youtube montées dans tous les sens, née pour l'appelation pop pouffe vraiment.

  2. Je l'adore déjà… J'ai même télécharger légalement son EP, c'est dire… Et j'ai le même problème de catégorisation : non mais c'est quoi cette pouffe aux lèvre surgonflées et à la french manucure que même Pamela Anderson (morte ou pas au passage?) n'oserait pas, mais à la voix d'Agnes Obel, aux mélodies qui peuvent évoquer un peu Fiona Apple et aux clips arty façon Sofia Coppola? C'est la fille tarée de Lady Gaga et Nick Drake????? (que je suis drôle!) (mais quand même!)

    Sinon, écoute d'urgence Violet eyes de My Gold Mask – rien à voir avec la choucroute, mais c'est top.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*