Top 40 des 90’s : n°14

n°14 : Janet Jackson – Together Again (1997)

 

 




 

Je l’ai déjà dit : The Velvet Rope est mon album préféré. Ever. J’ai dû l’écouter plusieurs centaines de fois sans m’en lasser et je le considère encore aujourd’hui comme un must, hors du temps et des canons du R’n’B contemporain, au rang desquels Janet s’est pourtant rangée dès son album suivant, All For You, en 2001. Together Again, c’est pour Janet Jackson l’aboutissement de plus d’une décennie de carrière, à l’issue de laquelle elle est devenue, aux Etats-Unis, une star aussi importante que son frère Michael : The Velvet Rope et ses singles successifs, Got’til It’s Gone, Together Again, I Get Lonely, Go Deep, etc. lui permettent enfin, à l’international, de récolter les fruits de son travail acharné.

janet jackson together again single

Together Again est à ce jour son plus gros succès single : 6 millions d’exemplaires écoulés à travers le monde. Madonna et Michael Jackson, gros vendeurs d’albums devant l’éternel, n’ont jamais vendu un seul de leurs singles respectifs à 6 millions d’exemplaires. C’est dire si Janet tenait là LE tube de sa carrière internationale, et l’un des tubes de la décennie. Comme une bonne partie de The Velvet Rope, Together Again parle d’amour et de tristesse (l’album est en fait assez dark), sur fond de son world (la grande lubie du milieu des 90’s, notamment illustrée par la mode grotesque des tubes de l’été des chaînes de télévision). Mais elle parle surtout d’amis perdus qu’elle se promet de retrouver après lamort, cachant à peine le fait qu’elle parle de ceux de ses proches (amis, co-workers) qui ont succombé à l’épidémie du sida (oui, le sida, c’était un vrai sujet récurrent de la pop culture des 90’s). Voir le monde entier se dandiner sur la riante ritournelle optimiste et apaisante de Janet a quelque chose de vertigineux, mais aussi de très joli. En ce qui me concerne, je n’ai pas souvenir d’avoir autant kiffé une chanteuse de toute cette décennie-là. Voir Janet Jackson aujourd’hui réduite à des sorties d’albums confidentielles, sans soutien radio et sans fanbase ultra-mobilisée, m’attriste un peu. C’est fou ce qu’un nipplegate peut vous contrarier une carrière. A moins que la Janet ne soit simplement plus assez moderne pour 2013…

3 réflexions au sujet de « Top 40 des 90’s : n°14 »

    1. Je t’avoue que je n’ai jamais vraiment suivi les affres de la succession Jackson, depuis 2009. Janet est une vilaine ?

  1. Oui, elle est dans le camp des vilains dans l’affaire de la disparition de mamie.
    Une vidéo surveillance la montre en train d’essayer d’arracher son iphone à Paris, et elle a aussi envoyé à tous le monde (y compris le concerné) un texto demandant à ce que les bambins ne voient pas Mamie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*