Top 40 des 90’s : n°18

n°18 : Whitney Houston – I Will Always Love You (1992)

 

 


 

Elle aurait eu 50 ans le 9 août. Lorsque Whitney Houston est décédée il y a un an et demi, j’ai écrit « Je fais malheureusement partie de la génération qui l’a plus longtemps connue en mauvais état qu’en pleine gloire, mais cette gloire-là avait de la gueule. ». Ce qui a eu de la gueule, plus encore que le reste de la carrière de Whitney, c’est bien évidemment ce sommet atteint en 1992, avec le succès public de The Bodyguard et cette reprise d’une chanson de Dolly Parton qui deviendra, jusqu’à la sortie de Titanic en 1997, le plus gros succès de l’Histoire pour un single extrait d’une B.O. de film : Grammy Award de l’album de l’année pour la B.O., du Record of the year pour le single, et ventes record donc. I Will Always Love You demeure, encore aujourd’hui, parmi les dix singles les plus vendus du monde. The Bodyguard: Original Soundtrack Album figure également en bonne place parmi les albums les plus vendus du monde.

 

 Whitney_Houston_-_I_Will_Always_Love_You

I Will Always Love You c’est, accessoirement, le slow ultime, le truc qui, depuis plus de vingt ans, est de toutes les boums et de tous les quarts d’heure américains, indéboulonnable malgré les concurrents surgis ça et là, au fur et à mesure que les années passaient, sur le même créneau : que ce soit Mariah Carey, Bryan Adams ou les Boyz II Men, personne n’a jamais réussi à détrôner cette chanson de manière ferme et définitive de son statut de plus grande chanson de lover de tous les temps. Qu’importe que le film The Bodyguard soit vite apparu comme surestimé, que son scénario soit une rigolade et que Whitney Houston n’y ait pas livré la performance du siècle (nomination au Razzie Award de la pire actrice à la clé) : la B.O. sauve tout et écrase de son aura tout le reste, et si I’m Every Woman ou I Have Nothing sont des classiques de la discographie de Whitney Houston, c’est un titre, et un seul, qui revint se hisser au sommet des charts et des classements iTunes en ce triste mois de février 2012. Reprise de Dolly Parton ou pas, I Will Always Love You est LA chanson de Whitney Houston, et c’est LE slow des 90’s.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*