2013 in review

J’aime bien les fins d’années dans la pop culture. J’aime les bilans annuels presque autant que les classements hebdo. A ceci près qu’on se prend un peu trop pour le centre du monde, ou du moins, on prend nos cas pour des généralités, sur le web et ses blogosphères. Genre on croit que sur les 65 millions de Français, y’en a 64 millions qui se touchent la nouille d’avance à l’idée de voir débarquer Netflix en France. Alors que, bon… N’empêche qu’à mesure que ça se démocratise et que ça prend de l’ampleur dans les usages de nos concitoyens (ma mère sait depuis cette année envoyer des MMS, et elle a même une adresse Gmail et un compte PayPal – bon, administrés par mon frère la plupart du temps, certes, mais rien que leur existence, c’est énorme), les tendances et goûts qui s’expriment sur nos internets font de plus en plus sens et écho dans le monde réel. Alors, certes, c’est pas encore cette année qu’un machin viral comme The Fox va coïncider avec les moments forts de l’année de Madame Michu, mais on s’approche, peu à peu, du moment où les tendances d’une année sur le web se confondront parfaitement avec les moments forts de l’année compilée par l’émission du réveillon d’Arthur ou le best of de 2013 sur France 3. Donc oui, parmi les grandes tendances de l’année compilées par les réseaux sociaux et les fans de pop culture en ligne, il y a encore un léger gap, mais ça n’empêche pas d’avoir un aperçu satisfaisant de ce que la postérité retiendra, en termes de ciné, de musique ou d’actualité mondiale, de cette année 2013 qui, non sans un certain soulagement de ma part, se termine tranquillement.

Donc, après ton année sur Facebook…

2013-facebook

Après 2013 Year on Twitter

2013 twitter

Après 2013 – A Year in Review de Facebook…

Après YouTube Rewind: What Does 2013 Say?

Après le Year in Review de Spotify…

Spotify2013

Voici Here’s to 2013, une illustration façon Où est Charlie ? créée par la graphiste Stephanie Ivania (dont je n’avais jamais entendu parler avant qu’elle ne soit citée par Konbini), qui a tenté de compiler ce qui, dans le paysage médiatique mainstream occidental, a fait 2013 : les séries, les géants du web, les jeux vidéos, les films de l’année, les morts, les personnalités marquantes…

heres-to-2013_stephanie_ivania

Presque rien n’est oublié. En ce qui me concerne, le bilan sera un peu laborieux à dresser, mais je me réserve le droit de publier un classement musical hyper subjectif dans les prochains jours. Ce qui est sûr, c’est que 2013 n’était pas géniale, mais n’a pas réussi à atteindre les mêmes abysses de la louze que 2012. Rien que pour ça, 2014 invite à l’optimisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*