Golden Globes 2014 : les films

golden-globes

 

Bon, j’avais dit demain, et puis finalement, j’ai retardé. C’est que ça prend du temps, de compiler les photos et de se renseigner un minimum sur tous les films et les séries nommés, dont une bonne partie que, par négligence ou par impossible accès, l’on n’a pas vus. C’est la partie délicate dans le commentaire de nominations, que ce soit pour les Grammys, les Oscars ou les Golden Globes, bien souvent, on doit imaginer un favori des bookmakers, voire un favori personnel, à l’aune des seuls éléments disponibles légalement sur le web (bandes-annonces, reviews des sites anglo-saxons, résultats au box-office) ou à la rigueur de notre historique personnel et de nos affinités avec les acteurs nommés… Pareil pour les César, dans une moindre mesure, puisque, qu’on le veuille ou non, même si on a eu l’opportunité de voir tous les films nommés (après tout, ils sont tous sortis dans les salles françaises avant leurs nominations), on les a rarement effectivement tous vus. Pour une raison très simple : on n’a ni le temps ni l’envie de se fader tous les films français de l’année quand on n’est pas un journaliste ciné ou un professionnel lié d’une manière ou d’une autre aux métiers du cinéma (et encore…). Tout ça pour dire que j’ai un peu tardé à pondre ces quelques lignes sur les nominations ciné aux Golden Globes de 2014 parce que c’est un exercice assez complexe, qui demande de s’y pencher un peu… Et très franchement, en cumulant avec les nominations séries, ça commence à faire du volume de trucs à écrire.

Meilleur Film dramatique

12 Years A Slave (Steve McQueen)
Captain Phillips (Paul Greengrass)
Gravity (Alfonso Cuaron)
Philomena (Stephen Frears)
Rush (Ron Howard)

Qui va gagner

 

12 years a slave

12 Years A Slave parle d’histoire américaine, de racisme, d’esclavage, d’injustice, d’horreurs, mais aussi de la manière dont les afro-américains ont vaincu l’adversité pour conquérir l’égalité. Il y a du drame, des costumes, et la critique au garde-à-vous, et de la vérité historique (c’est adapté des mémoires de Solomon Northup, qui a réellement existé et, né libre, a réellement été réduit à l’esclavage pendant 12 ans après qu’on lui eût dérobé ses papiers d’homme libre). C’est une combinaison de facteurs hyper-favorables, quoi. L’empathie fonctionne tellement, apparemment, que le public ne peut qu’être sensible au résultat final (réalisé par Steeve McQueen, qui a déjà dirigé Michael Fassbender dans Hunger et Shame).

Je préférerais

gravity

Je crois que je réussirai à me contenter d’une victoire de 12 Years A Slave, mais le challenger désigné sera évidemment Gravity, dont la beauté formelle et les résultats probants au box-office mondial font un des favoris annoncés. Il semblerait que le sympathique mais peut-être un peu faible The Butler soit sorti du bois trop tôt pour espérer se maintenir, l’automne passé, après le raz-de-marée de sorties prestigieuses de la saison…

Meilleur actrice dans un drame

Cate Blanchett dans Blue Jasmine
Sandra Bullock dans Gravity
Judi Dench dans Philomena
Emma Thompson dans Saving Mr Banks
Kate Winslet dans Labor Day

Qui va gagner

cate blanchett

Bon, alors il n’y a que moi pour trouver que, même si ça se finit assez mal, Blue Jasmine est plutôt une comédie, et que la performance de Cate Blanchett, bien que teintée de tristesse et de pathétique, est surtout d’une drôlerie incroyable ? Nan ? Une chose est sûre, si elle s’impose dans cette catégorie alors qu’elle n’y est pas à sa place, l’actrice australienne aura la route pavée jusqu’aux oscars. Négligée depuis des années en dépit de grosses performances (Elizabeth, I’m Not There, Veronica Guerin, Coffee and Cigarettes), il est temps, à 44 ans, de prendre sa part de Nicole-Kidmanite.

Je préférerais

emma thompson

Emma Thompson, l’autre favorite de la catégorie, une grande actrice qui, sans miser sur une beauté classique ni sur les Unes de Elle et de Marie-Claire pour exister, fait le job, très bien, et à chaque fois. Même quand le film est mauvais. Ce qui, ici, n’est semble-t-il pas le cas. L’aspect « biopic » pourrait toutefois la sauver, et vraiment, partout où ça cause des oscars sur le web, sa future nomination semble acquise.

 

 

 

Meilleur acteur dans un drame

Chiwetel Ejiofor dans 12 Years A Slave
Tom Hanks dans Captain Phillips
Idris Elba dans Mandela : Long Walk to Freedom
Matthew McConaughey dans Dallas Buyers Club
Robert Redford dans All Is Lost

Qui va gagner

matthew mcconaughey

Annoncé depuis des mois comme le rôle de sa vie, Matthew McConaughey en Ron Woodroof, électricien diagnostiqué séropositif dans les années 80 et s’essayant aux drogues douces (puis à leur commerce) pour diminuer ses douleurs, est le gros morceau de cette année : biopic + maladie + beau gosse musclé qui maigrit considérablement pour le rôle + acteur en pleine réhabilitation critique depuis deux ans + de premiers prix glanés çà et là dans les festivals internationaux = la réputation du film grossit tranquillement depuis quelques mois, pile dans le bon timing pour une apothéose aux Golden Globes.

 

Je préférerais

robert redford

J’ai l’impression que Tom Hanks est là pour faire nombre, que Chiwetel Ejiofor risque d’être dépassé par le thème de 12 Years A Slave (qui encouragera peut-être les votants à récompenser le film et le scénario plutôt que l’acteur, simple vecteur du message), donc je miserais bien sur Robert Redford, qui n’a jamais eu d’oscar et dont il se dit que cette année, c’est la bonne (parce qu’il est temps).

Meilleure comédie ou comédie musicale

Nebraska (Alexander Payne)
American Hustle (David O. Russell)
Inside Llewyn Davis (Ethan et Joel Coen)
The Wolf of Wall Street (Martin Scorsese)
Her (Spike Jonze)

Qui va gagner

american hustle

American Hustle est la comédie qui monte, apparemment, dans les pronostics. Alexander Payne, Martin Scorsese et les frères Coen sont des choix peut-être un poil académiques, et Spike Jonze reste trop perché. Cette histoire de couple d’escrocs qui se font piquer et se retrouvent contraints  par un agent du FBI à flirter avec la mafia pour piéger un homme politique corrompu, comporte tous les ingrédients du bon divertissement américain mêlant action, ambiance policière, fun et clichés mythiques (jeu, mafia, corruption).

Je préférerais

her

Her, et son histoire pas si improbable de mec tellement esseulé et inadapté au marché du dating qu’il finit par s’éprendre du logiciel informatique intelligent (qui a la voix de Scarlett Johansson)  qui l’aide à aller de l’avant, serait une jolie intrusion de la love story SF dans le palmarès des Golden Globes. La performance de Scarlett Johansson, totalement absente de l’écran, lui a valu le prix d’interprétation féminine au festival de Rome.

 

 

 

 

 

Meilleure actrice dans une comédie ou comédie musicale

Meryl Streep dans August: Osage County
Amy Adams dans American Hustle
Julie Delpy dans Before Midnight
Greta Gerwig dans Frances Ha
Julia Louis-Dreyfus dans Enough Said

 

Qui va gagner

greta gerwig

Greta Gerwig était la révélation (et à peu près tout ce qu’il y avait à sauver) de Greenberg, le film le plus chiant du monde réalisé par Noah Baumbach, devenu entretemps son mec et qui l’a dirigée à nouveau dans Frances Ha, film de danse intello où elle exprime sa touchante folie douce. Elle se distingue assez bien dans une compétition dominée par de vieilles habituées.

 

 

Je préférerais

julie delpy

Bon bah si Cate Blanchett n’est pas là, peut-être est-ce le moment de saluer le travail de Julie Delpy sur la trilogie Before, qui s’est close cette année après presque vingt ans de l’histoire d’amour contrariée entre Jesse et Céline ?

Meilleure acteur dans une comédie ou comédie musicale

Christian Bale dans American Hustle
Oscar Isaac dans Inside Llewyn Davis
Leonardo DiCaprio dans The Wolf of Wall Street
Joaquin Phoenix dans Her
Bruce Dern dans Nebraska

 

Qui va gagner

christian bale

Christian Bale est apparemment un acteur que les critiques et les professionnels du cinéma aiment beaucoup. Beaucoup plus que Leonardo DiCaprio, en tout cas, qui repart bredouille d’à peu près partout où il passe depuis Titanic. Avoir le premier rôle d’un film qui commence à faire monter la sauce à suspense, qui plus est alors qu’il a bien failli ne pas faire le film en question (il a été engagé, puis s’est désisté, puis est revenu) devrait donc lui suffire pour éclipser Bruce Dern (dont le prix d’interprétation cannois semble loin) ou Oscar Isaac (qui semble récolter peu de miettes des éloges systématiquement adressés aux frères Coen).

 

 

Je préférerais

oscar isaac

Oscar Isaac, pour sa performance impeccable de loser magnifique dans Inside Llewyn Davis, qui devra de toute façon probablement s’effacer, aux oscars, devant les acteurs de la catégorie Drama.

 

 

 

 

Meilleur acteur dans un second rôle

Barkhad Abdi dans Captain Phillips
Daniel Brühl dans Rush
Michael Fassbender dans 12 Years A Slave
Bradley Cooper dans American Hustle
Jared Leto dans Dallas Buyers Club

 

 

Qui va gagner

michael fassbender

Sorti du bois un peu trop tôt avec Shame il y a deux ans, dont le personnage était trop ambigu et le film trop intello et trop cul, Michael Fassbender a mieux ménagé ses effets cette année, dans un rôle de tortionnaire esclavagiste (méchant en costume, une valeur sûre des cérémonies de récompenses) pour lequel il part favori.

 

 

Je préférerais

jared leto

Jared Leto en travesti séropositif gay des années 80 en couple avec le chanteur de Deerhunter, qui se lance avec un Matthew McConaughey homophobe et une Jennifer Garner docteur au grand cœur dans le trafic de médocs = comment pourrais-je ne pas me prendre de sympathie pour le personnage de Rayon ?

Meilleure actrice dans un second rôle

Jennifer Lawrence dans American Hustle
Julia Roberts dans August: Osage County
June Squibb dans Nebraska
Lupita Nyong’o dans 12 Years A Slave
Sally Hawkins dans Blue Jasmine

 

 

Qui va gagner

lupita nyong'o

Ils sont encore très fans de Jennifer Lawrence, ces amerloques, mais cette année, c’est une jeune kenyane, Lupita Nyong’o, pour son rôle d’esclave maltraitée dans 12 Years A Slave, qui devrait rafler le titre.

 

 

Je préférerais

sally hawkins

En l’absence (étonnante) d’Oprah Winfrey la scene stealer de The Butler, Sally Hawkins me paraît être un bon compromis, d’autant qu’elle a rarement été reconnue à sa juste valeur, le grand public l’ayant peu identifiée au-delà de Happy-Go-Lucky, et les réalisateurs la cantonnant trop souvent aux rôles de petite nénette prolo gouailleuse.

 

 

 

 

 

 

Meilleur réalisateur

Alfonso Cuarón (Gravity)
Paul Greengrass (Captain Phillips)
Steve McQueen (12 Years a slave)
Alexander Payne (Nebraska)
David O. Russell (American Hustle)

Qui va gagner

alfonso cuaron

Alfonso Cuarón. Franchement, qui d’autre ?

 

 

 

 

 

 

Meilleur scénario

Her – Spike Jonze
Nebraska – Bob Nelson
Philomena – Jeff Pope
12 Years A Slave – John Ridley
American Hustle – David O. Russell

Qui va gagner

philomena judi dench

Là, c’est compliqué de juger les scénarii de cinq films que je n’ai pas vus, et dont je n’ai pas eu le plaisir d’apprécier les déroulements, les twists, les cliffhangers, la construction narrative, les dialogues, le suspense…

 

 

 

Meilleur film d’animation

Moi, moche et méchant 2
La Reine des neiges
Les Croods

 

Qui va gagner

 

 

frozen

La Reine des neiges, gros favori car bonne surprise + carton au box-office.

 

 

 

 

 

Comme chaque année, quelques vieux de la vieille (Scorsese, les Coen, Julia Roberts, Meryl Streep) se frottent à des jeunes pousses qui confirmeront peut-être dans les prochaines années (Lupita Nyong’o, Oscar Isaac, Greta Gerwig) et à des visages familiers mais jamais récompensés, qui tiennent peut-être enfin leur bonne année (June Squibb, Matthew McConaughey, Amy Adams). Si certaines catégories semblent jouées d’avance, en vrai, il ne faut jamais dire jamais, dans une cérémonie où Kate Hudson peut battre Frances McDormand, ou Mrs Doubtfire coiffer Sleepless in Seattle au poteau…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*