OK Go – The Writing’s On The Wall

 

It seems like forever since we had a good day… Il y a des groupes, comme ça, qui aiment Internet. Qui n’ont pas fait de YouTube un simple robinet à clips mais qui y ont vu un nouveau moyen de booster une créativité maline et fauchée, qui ne demandait qu’à s’exprimer.

OK Go, en plus d’être un de ces groupes à la pop-rock-folk gentiment positive qui pourrait illustrer aisément un final joyeux d’épisode de Grey’s Anatomy ou de feu How I Met Your Mother, est l’un de ces groupes qui aiment le web, qui aiment se faire plaisir avec leurs clips, qui incarnent l’esprit YouTube tel qu’il se célèbre encore parfois. Qui se cassent toujours le cul à faire des clips chouettes, avec pas trop de moyens mais beaucoup de boulot et de dévotion. Il y avait eu le kaléidoscope de All Is Not Lost, la bagnole musicale de Needing/Getting, les tapis roulants de Here It Goes Again, le grand jeu de billes et de dominos de This Too Shall Pass (un de leurs essais les plus célèbres), ou encore les toutous de White Knuckles… A chaque fois, un petit challenge visuel, un parti pris esthétique, et cette réjouissante envie de faire un clip pour ce que la vidéo apporte à la musique : un chouette support visuel qu’on a VRAIMENT envie de regarder, et qu’on ne lance pas dix secondes avant de continuer à l’écouter en allant se balader sur un autre onglet. Cette fois-ci, ce sont donc les illusions d’optiques, anamorphoses et autres trompe-l’œil qui viennent illustrer une chanson par ailleurs assez sympa, The Writing’s On The Wall, qui n’est donc plus seulement un album des Destiny’s Child.

Jusqu’à présent, tous ces louables efforts n’ont pas suffit à faire de OK Go les nouveaux Coldplay, ou du moins à leur décrocher une synchro publicitaire mondialement lucrative. Mais ça leur a permis de prouver que quand un artiste aime Internet, Internet l’aime en retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*