Marina & The Diamonds – I’m A Ruin

On commence à sentir comme un vent de panique dans la promotion du futur album de Marina & The Diamonds, Froot, dont la sortie est prévue en avril. Après l’excellent lead single éponyme en novembre puis le clip de Immortal il y a un mois, voila déjà un troisième clip, I’m A Ruin, destiné à promouvoir le deuxième (et non troisième) single de l’album, qui sortira… fin mars, quelques jours avant l’album.

 

marina ruin

Cette stratégie consistant à livrer au web quelques singles et clips pour la blogosphère musique durant des semaines avant que l’album ne sorte pour de bon ne me semble guère de bon augure, et me rappelle un peu la dispersion de La Roux l’année dernière, pour la promotion de Trouble In Paradise, qui avait vu les chansons Uptight Downtown, Tropical Chancer et Let Me Down Gently balancées en ligne des semaines avant la sortie de l’album. Lequel était sorti, en plein mois de juillet, dans une relative indifférence générale…

 

 

 

Le fait de balancer du clip et du single au kilomètre avant la sortie de l’album donne également la désastreuse impression de chercher à toute force un lead single potable, chaque nouvelle tentative refusant obstinément de « prendre » auprès des stations de radio et du grand public. L’un des plus fameux exemples de cette stratégie, ces dernières années, remonte à 2007 où, pour la sortie de l’album Curtis (prévue le 11 septembre de cette année-là avec le Graduation de Kanye West programmé exactement le même jour) (choc frontal entre deux gars qui étaient à l’époque des sommités du hip-hop US, donc), 50 Cent avait pondu trois singles avant, enfin, quelques jours avant la sortie de l’album, de trouver sa « locomotive » promotionnelle, avec le single Ayo Technology. Le mal était hélas déjà fait, face à un Kanye West en pleine bourre dont le single-sample de Daft Punk, Stronger, trustait alors les ondes depuis des semaines. A sa sortie, Curtis s’est pris une tôle face à Graduation

 

 

 

La jolie Marina ne semble pas voir de concurrence aussi frontale se dessiner à l’approche du mois d’avril (le Madonna est prévu pour début mars et, avec un peu de chance, se sera déjà dégonflé dans les charts d’ici là), mais peut-être panique-t-elle (ou bien son label ?) face à une concurrence pop qui avance masquée en ce début 2015 : difficile, en effet, de savoir si on n’assistera pas d’ici avril à un raz-de-marée Rihanna, Adele, Britney, Christina, Little Mix, Lana Del Rey… Beaucoup de sorties sont prévues mais pas annoncées d’ici cet été, dont une partie sera même probablement repoussée à l’automne. Mais est-ce une raison pour flipper ?

 

 

 

La vérité étant peut-être qu’après l’ère Electra Heart, en 2012, qui a permis à la chanteuse de décrocher son premier album n°1 en Angleterre mais est retombé bien vite par la suite, la chanteuse a besoin d’un tube, vite, pour passer enfin, en termes de vente, à la vitesse supérieure : cartonner ailleurs qu’au Royaume-Uni…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*