Janet Jackson – No Sleeep

 

 

Le grand retour de Janet Jackson se précise depuis quelques semaines, avec un nouvel album prévu pour l’automne (sous son propre label), une tournée annoncée dans la foulée, et du teasing par-ci par-là en ligne, mais ça se concrétise aujourd’hui avec la mise en ligne de No Sleeep, première vraie chanson inédite dévoilée en intégralité par la chanteuse depuis… 2008.

 

Autant dire une éternité dans la pop mainstream, même s’il y a eu entretemps un best of et une (discrète) tournée. Car depuis 2008, il s’en est passé, des choses : Janet a perdu son frère et s’est retrouvée intimement mêlée au micmac familio-médiatique qui a suivi, s’est (re)mariée, a fait du ciné, quelques apparitions musicales discrètes (Artists for Haïti), a sorti un bouquin sur ses régimes… Bref, elle n’a été que rentière de son immense aura de star mondiale, se reposant sur sa notoriété pré-existante pour continuer à gagner de l’argent, mais ne produisant plus rien de neuf. Et on peut la comprendre, tant l’incident du Superbowl 2004 semble avoir plombé sa carrière, radios et public américain refusant désormais, apparemment, de la soutenir. C’est peut-être une bonne chose pour elle d’avoir créé l’attente autour de son retour, même si à bientôt 50 ans, ça ne va pas être simple de redevenir la reine des charts qu’elle était dans les 90’s, le créneau « déesse R’n’B » étant désormais occupé et férocement gardé par des gravures de mode aux dents longues.

 

 

 

Ce No Sleeep n’est, en tout cas, qu’à moitié rassurant à ce titre, dans la veine smooth qu’elle qualifiait en 2001 de « chansons pour faire des bébés », lors de la promo de son album All For You (son dernier vrai succès mondial à ce jour), mais pas vraiment tubesque dans les standards actuels : le refrain n’est peut-être pas assez catchy, le rythme sensuel mais un peu daté au regard des provocations actuelles à base de fuck et de twerk… Peut-être quelque chose à attendre du côté du clip ? Ou bien Janet Jackson est-elle trop old school pour jouer dans la cour des charts de 2015 ?  On attend donc de voir si Janet va vraiment tenter de créer l’événement et de casser la baraque pour ce nouveau comeback, ou si elle va se contenter de se faire plaisir sans chercher le soutien des radios ou de MTV, au risque de ne vendre que le dixième de ce qu’elle vendait il y a vingt ans. Retenons notre souffle et espérons prendre plaisir, car de toute façon, Janet  Jackson manquait au paysage musical mondial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*