Nate Ruess – AhHa

 

 

 

 

Dans quelques jours, Nate Ruess, le chanteur de Fun, ce groupe un peu irritant qui faisait le bonheur des charts anglo-saxons il y a deux ans (2 Grammy Awards à la clé), sortira son premier album solo Grand Romantic. Si le premier single, Nothing Without Love, opportunément paru quelques jours après que le groupe ait annoncé sa séparation (provisoire) en février dernier, est passé inaperçu, la promo devrait devenir un peu plus agressive pour AhHa, deuxième single dont la sortie va coïncider avec celle de l’EP. Bien qu’entraînante, la chanson parle de dépression et de la manière dont le narrateur (est-ce inspiré de Nate Ruess lui-même ?) a envisagé le suicide il y a quelques années.

nate-ruess

 

Pour contrebalancer, la mélodie est donc assez joviale, et n’est pas sans rappeler We Are Young ou Some Nights (à se demander pourquoi le groupe s’est séparé, si c’est pour faire en solo ce qui aurait pu être fait ensemble), le chanteur affirmant  d’ailleurs que AhHa est la « jumelle maléfique » de cette dernière. Pour le clip, en revanche, Nate Ruess est parti dans une direction artistique chelou : sa tête, chantant, superposée sur le corps, plus petit, d’un homme volant qui s’échoue en mer et marche au fond de l’océan, avant de danser devant des bandes multicolores. Bon.

 

Pas très estival, tout ça, a priori. Mais quand on voit les états de service de Nate Ruess, avec son groupe ou seul en duo avec Pink, on sent bien qu’il faut se méfier de l’eau qui dort et s’attendre à voir, dans les prochaines semaines, AhHa fleurir dans les médias.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*