Disclosure – Jaded

 

 

 

Trop souvent, un  clip aux prétentions « scénarisées » se termine par un obscur « to be continued », essentiellement destiné à teaser les fans, qui se trouve ne jamais être suivi d’effets. On attend toujours la suite de Telephone, de Lady Gaga et Beyoncé, promise à la fin du fameux clip de 2010. Et qui sait, cela viendra peut-être, mais ça donne une furieuse impression d’improvisation, d’un artiste qui ne sait pas trop où il va avec ce qu’il offre à son public, et qui programme sa suite pour « une autre fois, d’ici quelques années, quand j’aurai le temps ». Oui, enfin bon, sauf que d’ici quelques années, tu vas peut-être mourir, ou pire, devenir has been et ne plus avoir de label, chérie.

disclosure jaded video marielle

 

 

Les frangins de Disclosure, qui promeuvent la sortie imminente de l’album Caracal, ont en revanche de la suite dans les idées, puisque le clip de Jaded est la suite de Holding On et de Omen, les deux vidéos précédentes du groupe. On y suit toujours la même jeune femme, Marielle, une jeune rebelle dans un monde futuriste, qui semble à la fois à l’arrière plan de chaque clip et au coeur de l’action, pour tenter de comprendre qui sont ses poursuivants et ce qu’elle détient pour tant les intéresser. Une manière sympa de positionner l’exploitation d’un album comme une oeuvre réfléchie d’avance et cohérente, un peu à la manière de Daft Punk avec Interstellar 55:55, qui avait impressionné le public et la critique à son époque.

 

disclosure jaded

 

Disclosure s’apprête en tout cas à marquer la fin de l’année 2015 de son empreinte, avec The Writing’s On The Wall, la chanson de Sam Smith pour la B.O. de Spectre, le nouveau James Bond, dans lequel ils ont (forcément) mis les pattes, et l’album Caracal, donc, qui nous réserve des duos annoncés avec Lorde (« Magnets »), Miguel (« Good Intentions ») et The Weeknd (« Nocturnal »).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*