Drake – Hotline Bling

 

 

 

 

Apple Music pouvait difficilement rêver d’un ambassadeur hip-hop plus pertinent que Drake, même si Pharrell Williams a bénéficié d’un peu plus de visibilité quand il a signé avec eux. Car ne nous leurrons pas, tout attendu qu’il soit, pour illustrer un hit-surprise issu, parmi d’autres chansons-tests, du futur album Views From The 6 (où sont attendues, en guest, Beyoncé, Willow Smith et Tinashe), ce clip ne sert qu’à nous pousser, tous, moi compris, à faire tourner un lien Apple Music sur les internets, vu que c’est la seule plateforme sur laquelle nous le trouverons « légalement » ces prochains jours. C’est que l’esthétique overlookée, à la fois fashion et soigneusement épurée, bien souvent dépouillée de tout discours social ou aspérité ghetto, qu’affectionne le rappeur canadien, est en parfaite osmose avec la marque à la pomme. Surtout ici, avec cette inspiration puisée dans l’univers de James Turrell. D’ailleurs, à bien regarder le clip de Hotline Bling (le plus gros hit de Drake à ce jour aux États-Unis, numéro 2 au Billboard Hot 100) (car oui, en dépit du fait qu’il est outrageusement célèbre et que ses albums font l’événement à chaque parution, Drake n’a jamais eu de single classé numéro 1) (non, même pas Hold On We’re Going Home) (ni Started From The Bottom) (au pire, son featuring sur le What’s My Name? de Rihanna il y a cinq ans), on dirait une pub pour un iPod.

 

Hotline-Bling-drake

 

 

Bien que bizarrement peu catchy à mon goût pour un hit de cette envergure, Hotline Bling me rappelle un peu le flow smooth d’un Frank Ocean (dont on attend le nouvel album depuis des mois), qui se révèle un peu plus addictif à chaque nouvelle écoute. Le clip fera vite le tour du web grâce à ses pas de danse rigolos et sa danseuse-twerkeuse évoquant subtilement Nicki Minaj : assurément des aimants à gifs, qui circuleront sur Tumblr dans les prochains jours. D’ailleurs, il y a déjà un amusant compte Twitter parodique, @DrakeDancingTo. Et comme pour Selena Gomez, il faudra donc attendre une quinzaine de jours pour que le clip, bien éventé, atterrisse enfin sur YouTube, le temps, peut-être, d’avoir suscité l’intérêt de nouveaux internautes pour Apple Music, qui a perdu 40% de ses utilisateurs depuis que l’offre d’essai gratuit de trois mois a pris fin, à la fin du mois de septembre…

 

 

 

UPDATE 27/10/2015 : Le clip est désormais disponible sur YouTube, où il ne rencontrera probablement pas la même audience que s’il y avait bénéficié de sa première semaine d’exposition, mais où son aura désormais affirmée de meme des Internets pourra perdurer…

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*