Nick Jonas – Area Code

 

 

 

Bon, Levels ne faisant pas trop de vagues dans les charts, Nick Jonas se doit d’enchaîner et d’avoir au moins un premier hit correct à son actif pour faire de son futur album un retour vraiment attendu. Il a donc dégainé la semaine dernière Area Code, un machin électro-lounge un peu bizarre qui sent un peu la période prétentieuse surproduite de Justin Timberlake, mais qui rappelle aussi furieusement Fetty Wap, la révélation hip-hop mainstream de l’été 2015. Le tout avec un noir et blanc stylisé et des paroles qui évoquent ces sms qu’on envoie, bourrés, à des ex, ou à des plans cul. On sait pas trop si le petit Nick est vraiment familier de tout cela, mais on imagine bien que c’est encore une  autre pierre à l’édifice de sa nouvelle image post-rock chrétien, qu’il dynamite depuis un an entre ses singles et ses rôles gays dans les séries Kingdom et Scream Queens. De là à imaginer que Nick Jonas va aller chercher la street cred’ du côté du R’n’B, voire de producteurs hip-hop branchouille, il n’y a qu’un pas. Nick Jonas peut-il devenir à 2016 ce que Justin Timberlake fut à 2003 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*