Carly Rae Jepsen – Your Type

 

 

 

C’est tellement triste, que Carly Rae Jepsen ait, d’un point de vue commercial, raté son retour avec l’album Emotion. Que ce soit I Really Like You ou Run Away With Me, pas de décollage en vue dans les charts mondiaux, et pas beaucoup plus d’amour pour l’album, pourtant adulé par la critique musicale, au point de réconcilier hipsters et fans de pop pour dindes, autour de la canadienne : après tout, si Janet Jackson peut pondre un album n°1 sans un seul vrai hit dessus, pourquoi pas Carly ? Mais non, Carly n’intéresse plus le grand public, elle est so 2012. Aujourd’hui, elle ne titille que les recherches Google d’une frange limitée des amateurs de pop qui, selon toute vraisemblance, n’achète pas de disques.

 

 

C’est naze, parce que l’album est bien et que les singles sont bons ; elle aurait au moins mérité d’avoir un titre qui fasse un petit passage dans les top 10 mondiaux, histoire qu’on se souvienne brièvement d’elle et qu’elle ne soit pas obligée de chanter seulement Call Me Maybe dans les foires au jambon dans quinze ans. Mais voila que Your Type, une ballade mi-Taylor Swift mi-Robyn, produite par Rami Yacoub et Carl Falk (auxquels on doit des tubes de Britney, Nicki Minaj, P!nk ou encore les Backstreet Boys), qui traîne sur les internets depuis des mois, a enfin son clip. Le titre était déjà parfait, mais ce joli clip dépressif sur une chanteuse de cabaret qui chante devant une salle quasi-vide et globalement indifférente, est le crève-coeur parfait pour provoquer chez le spectateur l’électrochoc dont il a besoin : allez, les gars, offrez un succès à cette fille ordinaire qui se démène face au vide ; elle mérite tellement mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*