Alex Newell – This Ain’t Over

 

 

 

Il y a donc une vie après Glee, quand on ne s’appelle pas Lea Michele ? Peut-être. C’est en tout cas ce que va essayer de démontrer Alex Newell, qui incarnait Wade « Unique » Adams, l’un des nombreux personnages maltraités de la série de Ryan Murphy. Issu du Glee Project, ce télé-crochet estival que la Fox avait mis en place après la saison 2 de sa série-locomotive pour gagner un arc d’épisodes dans la saison suivante (et, si la sauce prenait, le droit de rester un peu plus), cet outsider s’est imposé par sa voix et son charisme, parvenant en finale et, en dépit de la défaite, éclipsant complètement les vrais gagnants, Damian McGinty et Samuel Larsen, dont les personnages n’ont vraiment servi à rien dans la série, et n’ont guère marqué les esprits.

 

 

Depuis la fin du show, si Lea Michele est restée dans les bonnes grâces de Ryan Murphy avec un rôle à « contre-emploi », si on veut, dans Scream Queens, il faut bien avouer que les autres sont beaucoup plus discrets. Tout au plus a-t-on remarqué Mark Salling et son histoire d’accusation de détention d’images pédo-pornographiques, autant dire pas trop la gloire, quoi. Pourtant, Alex Newell n’a pas chômé, posant des featurings sur des titres de Clean Bandit ou The Knocks, et sortant quelques titres, restés confidentiels. Ce qui ne l’empêchera pas de se lancer pour de bon en février, avec l’EP POWER. Ce premier « vrai » single, This Ain’t Over, n’a probablement pas assez de puissance pop dans le ventre pour devenir le hit surprise du printemps, et je ne suis pas sûr qu’Alex Newell ait derrière lui un label suffisamment fort et engagé pour le pousser sur les playlists radios du monde entier. Mais comme beaucoup de jeunes talents révélés puis complètement mis de côté par la série de Ryan Murphy, il mérite au moins qu’on considère sa tentative, d’une belle facture EDM au demeurant, avec bienveillance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*